Freedom Tunnel a des impacts imprévus : Gaza sort ses missiles intercepteurs !

Freedom Tunnel a des impacts imprévus : Gaza sort ses missiles intercepteurs ! (0)

Les "Evadés" de Gilboa, ré-arrêtés ou pas, ont-ils pour mission de donner un coup de grâce à ce qui reste  de l'imbattable armée de l'air sioniste, 4 mois après l'opération Epée de Qods? Il est vrai qu'en mai plus d'un mythes, forgés autour de cette "imbattable armée de l'air d'Israël" est parti fumée au point tel qu'au dixième jour d'un conflit qui n'a duré en tout pour tout que 11 jours Netanyahu en a été à cogner la tête au mur US et à supplier qu'on lui envoie à la fois des missiles intercepteurs, des GBU et des JDAM supplémentaires mais que le Pentagone, voyant les vagues de missiles et de roquettes de Gaza qui s'amplifiaient curieusement à mesure que Gaza s'enfonçait sous des tonnes de bombes, a bien compris d'abord l'absurdité de la démarche et son dangerosité, puisqu'Israël n'allait pas survivre si le Metro de Gaza se mettait à vider son contenu sur les colonies sionistes.

Trêve signée,  "Bibi" fut liquidé et les Américains s'en sont allés chercher des plans B pour parer les séquelles car cela se voyait à des milliers de kilomètres, Gaza avait changé : ce n'était pas le Gaza des Frères musulmans mais celui de la Résistance agissant suivant un plan de guerre parfaitement synchrone avec le Hezbollah et la Syrie, innovant en tactique aussi bien qu'en stratégie. En 11 jours l'entité sioniste a vu ses ports et ses aéroports totalement bloqués, ses sites offshore fermés, ses bases aériennes passées sous les tirs de missiles, sa DCA multicouche totalement bousillé et confondu au point de tirer en direction des avions amis. Or en chose militaire ce sont des "acquis" qui restent, qui ne s'effacent pas et surtout qui évoluent dans le temps.