Print this page

LE PROPHETE IBRAHIM DANS LA SOURATE AL-BAQARA

Rate this item
(0 votes)
LE PROPHETE IBRAHIM DANS LA SOURATE AL-BAQARA

*LE PROPHETE IBRAHIM DANS LA SOURATE AL-BAQARA*

*Le Coran cite le Prophète Ibrahim (°alayhi as-Salam) 69 fois dans 25 sourates du Coran. Ces citations nous présentent une image, d’une richesse éblouissante, des différentes étapes de sa vie. Le Coran ne regroupe pas ces ‘tableaux’ (et les présente donc dans différentes sourates), comme pour en faire ressortir plus clairement, à chaque fois, un message spécifique et unique.*
*÷÷÷÷÷÷*
*Dans les versets suivants, le close-up coranique nous fait part d’un moment de la recherche spirituelle du Prophète, et de son intimité avec le Seigneur.*
*÷÷÷÷÷÷*
*« 260. Et quand Abraham dit : « Seigneur !* *Montre-moi comment Tu ressuscites les morts », Dieu dit : « Ne crois-tu pas encore ? » « Si ! dit Abraham ; mais que mon cœur soit rassuré ». « Prends donc, dit Dieu, quatre oiseaux, apprivoise-les (et coupe-les) puis, sur des monts séparés, mets-en un fragment ensuite appelle-les : ils viendront à toi en toute hâte. Et sache que Dieu est Puissant et Sage. » (2)*
*÷÷÷÷÷÷*
*Il y a un lien entre ce type d’anecdotes et celles qui font la spécificité de la sourate ‘Al-Kahf’, par exemple le voyage du Prophète Moïse et de son serviteur vers le confluent des deux mers.* *Le but n’en est pas une compréhension rationnelle ; le Seigneur nous fait participer à un ‘espace-temps’ autre que celui de notre quotidien, c’est-à-dire celui de réalités spirituelles liées à la personnalité de Prophètes.*
*÷÷÷÷÷÷*
*Cette dimension spirituelle présente aussi l’amorce de récits plus larges et sous-entendus : dans les versets cités les quêtes prophétiques d’Ibrahim et de Moïse.* *Les prophètes s’y caractérisent par des capacités perspectives qui dépassent l’entendement humain normal.*
*÷÷÷÷÷÷*
*« 60.* *(Rappelle-toi) quand Moïse dit à son valet : « Je n’arrêterai pas avant d’avoir atteint le confluent des deux mers, dussé-je marcher de longues années ».  61.* *Puis, lorsque tous deux eurent atteint le confluent, ils oublièrent leur poisson qui prit alors librement son chemin dans la mer.* *62. Puis, lorsque tous deux eurent dépassé [cet endroit,] il dit à son valet :* *« Apporte-nous notre déjeuner : nous avons rencontré de la fatigue dans notre présent voyage ». 63. [Le valet lui] dit :* *« Quand nous avons pris refuge près du rocher, vois-tu, j’ai oublié le poisson –* *le Diable seul m’a fait oublier de (te) le rappeler –* *et il a curieusement pris son chemin dans la mer ». 64.* *[Moïse] dit : « Voilà ce que nous cherchions ». Puis,* *ils retournèrent sur leurs pas, suivant leurs traces. » (18)*
*÷÷÷÷÷÷*
*J’essaye dans mes articles, entre autres, de mieux comprendre le lien entre ‘perception’ (égotique et spirituelle) et ‘récit’.* *La perception doit s’élever vers une ‘vision spirituelle’.* *Le récit dépasse celui d’acteurs égotiques (‘noyés’ dans les récits de leurs ‘peuples’)* *vers celui des réalités spirituelles vécues par les Prophètes.

Read 131 times