Mois Béni du Ramadan

Rate this item
(0 votes)
Mois Béni du Ramadan

-[Sheikh] Sadûq rapporte que lorsque commençait le mois de Ramadan, le Prophète(s) libérait tous les prisonniers et faisait l’aumône à tous les mendiants.

 

Le mois de Ramadan est le mois de Dieu, Seigneur des mondes. Il est le plus noble des mois. Durant ce mois, les portes du ciel s’ouvrent ainsi que celles du Paradis et de la Miséricorde et les portes de l’Enfer se ferment. Durant ce mois, il y a une nuit durant laquelle les actes d’adoration de Dieu sont meilleurs que ceux durant 1000 mois.

 

Alors, fais attention à toi-même durant ce mois et observe comment tu passes tes nuits et tes jours, comment tu préserves tes organes et tes membres des actes de désobéissance à Ton Seigneur. Prends garde à ne pas être, durant ta nuit, au nombre de ceux qui dorment, et durant ta journée, au nombre de ceux qui négligent le rappel de leur Seigneur.

 

 Alors, prends garde à ce que le mois de Ramadan se termine et qu’il te reste encore un péché ! Prends garde à te trouver parmi les pécheurs privés de la demande de pardon et de l'invocation !

Car l’imam Jafar as-Sâdeq(p) a dit :

« Celui qui n ’est pas pardonné durant le mois de Ramadan, ne sera pas pardonné jusqu 'au [mois de Ramadan] suivant, sauf s'il témoigne à ‘Arafat. »

 

Préserve-toi de faire ce que Dieu a interdit. Ne romps pas le jeûne avec quelque chose qui t’est interdit. Fais ce qu’a recommandé Imam Jafar as-Sâdeq(p) :

« Si tu jeûnes, tes oreilles, tes yeux, tes cheveux, ta peau, l’ensemble de tes organes doivent jeûner [s’abstenir] non seulement de ce qui est interdit mais aussi de ce qui est détestable. »

 

Il(p) dit aussi : « Le jour durant lequel tu jeûnes ne doit pas être semblable au jour où tu romps le jeûne. »

 

Il(p) dit aussi : « Le jeûne ne consiste pas seulement à [s’abstenir] de manger et de boire, mais si vous jeûnez, empêchez votre langue de mentir, détournez vos yeux de ce que Dieu a interdit, ne vous disputez pas, ne vous jalousez pas, ne médisez pas (entre vous), ne menez pas de vaines discussions pour vous faire voir, ne vous disputez pas (en faux ou pour de vrai), ne vous insultez pas, ne dites pas de mots grossiers, ne soyez pas injustes entre vous, ne vous comportez pas de façon insensée, ne vous ennuyez pas, ne négligez pas le souvenir de Dieu, la prière. Obligez-vous au silence et au mutisme, à la patience et à la sincérité. Evitez la compagnie des mauvaises gens, les assertions fausses et les mensonges, les inventions et les disputes, les mauvaises opinions, la médisance et la calomnie. Soyez attentifs à l’Au-delà, dans l’attente de vos jours l’apparition de l’Imam Mahdi(al-Qâ’im) de la famille de Mohammed(s) dans l'attente de ce que Dieu a promis, faisant vos provisions pour la rencontre avec Dieu. Vous devez être calmes et pleins de dignité, humbles et soumis, de I humilité des serviteurs effrayés devant leur maître, ayant peur et plein d'espoir.

Pour cela, ô jeûneur, purifie ton cœur des défauts, assainis ton for intérieur des impuretés, nettoie ton corps des souillures ; innocente-toi devant Dieu de tout autre que Lui, obéis Lui loyalement, tais-toi devant ce que Dieu t’a interdit, secrètement ou ouvertement, crains Dieu à Sa juste Mesure dans ton for intérieur et ouvertement, offre-toi à Dieu pendant les jours de ton jeûne, vide ton cœur pour Lui, consacre-toi à Lui dans ce qu'Il t a ordonné et ce à quoi Il t’a appelé.

 

Si tu fais tout cela, alors tu es vraiment un jeûneur pour Dieu, de son jeûne véritable, effectuant ce qu’Il t'a ordonné. Et chaque fois que tu ne fais pas quelque chose de ce qui a été indiqué, ton jeûne s'en trouve diminué d’autant.

 

Mon père(p) a dit : «Le Messager de Dieu(s) entendit une femme insulter une de ses servantes alors qu’elle jeûnait. Le Messager de Dieu(s) lui présenta de la nourriture. Elle lui répondit : «Je jeûne, ô Messager de Dieu !» Il lui dit : «Comment jeûnes-tu et tu insultes ta servante?! Le jeûne n'est pas seulement [se retenir] de manger et de boire. Mais Dieu l’a aussi placé comme un voile contre tout acte et parole détestables. Peu de gens jeûnent vraiment, mais beaucoup ont faim ! » »

 

Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui et sa famille) a dit:

 « Certains jeûneurs n'ont comme part de leurs jeûnes que la faim et la soif et certaines personnes qui prient la nuit n'ont comme part de la prière que la fatigue».

 

-Le Prince des croyants, Ali ibn Abitalib(p) dit :

« Combien de jeûneurs n'ont de leur jeûne que la soif ! Combien de gens qui prient           n'ont de leurs prières que la fatigue ! Combien est aimable le sommeil des clairvoyants lucides qui est meilleur que l’éveil et adoration des ignorants, et leur rupture de jeûne qui est meilleur que le jeûne desgens sans sagesse! »

 

-Imam Muhammad al- Bâqer(p) a dit : Le Prophète(s) dit à Jâber fils d’Abdallah :

« Ô Jâber, voici le mois de Ramadan. Celui qui jeûne durant sa journée, se lève une partie de sa nuit, préserve son ventre et son sexe et fait attention à sa langue, sort des péchés comme il sort du mois. » Jâber lui dit : « 0 Messager de Dieu(s), quoi de plus beau que ce hadith ! » Le Messager de Dieu(s) lui répondit : « Mais combien difficiles sont les conditions ! »

Read 9 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir