FATIMA-ZAHRA, LA FLEUR DU PROPHÈTE (SAWAS), ریحانه الرسول

Rate this item
(0 votes)
FATIMA-ZAHRA, LA FLEUR DU PROPHÈTE (SAWAS), ریحانه الرسول

Le Noble Prophète (P) avait l’habitude de la considérer comme «La Dame des femmes des mondes», de l’aimer et de la respecter tellement que chaque fois qu’elle entrait dans la chambre du Noble Prophète(p), celui-ci se levait pour l’accueillir, la faisait asseoir à sa place et même baisait sa main.

On entendait souvent le Noble Prophète (P) dire:«Allah est content de ce qui contente Fâtima et se met en colère contre ce qui la courrouce».

Le Prophète (sawas) a dit : « Fatima est une partie de moi, donc celui qui lui fait du mal me fait du mal »

عن رسول الله ( صلى الله عليه وآله ) قال : فاطمة بضعة مني فمن أغضبها أغضبني

(Sahih Bukhari, vol 5, hadith 3556, page 26), Bukhari a aussi rapporté que le Prophète (sawas) dit : « Elle n’est rien d’autre qu’une partie de moi, l’énerve ce qui m’énerve et me fait mal ce qui lui fait mal »

عن رسول الله ( صلى الله عليه وآله ) قال : فإنما هي بضعة مني يريبني ما أرابها ويؤذيني ما آذاها

(Sahih Bukhari, vol 7, page 47), Muslim l’a aussi rapporté dans son sahih, vol 4, le livre/chapitre des mérites de Fatima, mais avec une petite différence.

Le degré de sa foi, sa piété  et son spiritualité était à tel point que Prophète (sawas), en s’adressant à sa fille, il lui dira : « Ô Fatima ! Allah s’irrite lorsque tu t’irrites. Il est satisfait lorsque tu es satisfaite. ».

Son époux, Ali a raconté qu'elle se plaignait parfois d'être fatiguée par l'ensemble de ces tâches, et qu'elle demanda au Prophète alors qu'on venait de ramener des prisonniers - de lui donner l'un d'eux pour la soulager de quelques-uns des travaux difficiles. Le Prophète vint les voir dans leur maison et, en guise de réponse, leur dit ceci :

" Je vais vous annoncer quelque chose qui vaudra mieux que ce que vous m'avez demandé. Quand vous vous couchez le soir, dites 33 fois le takbîr [ Allahou Akbar ] (Dieu est le plus grand), 33 fois le tasbîh [ Soubhan Allah ] (Gloire à Dieu) et 33 foisle tahmid [ Al-hamdulillah] (La louange est à Dieu) ; cela vous vaudra mieux qu'un domestique. " [Rapporté par Al Bouhkari]

Les événements ayant suivi le décès de son père avait bouleversé et réellement irrité la jeune Fatima Az-Zahra qui n’avait que 18 ans. Dame Fatima était enceint de  presque 4 mois d’un garçon que Le Messager de Dieu lui avait donné le nom de Al-Muhssen, mais suite à ses souffrances après la mort de son Père, elle a fait une fausse couche, a perdu cet enfant.

On rapport à la fin de sa noble vie, lorsque Aboubakr et Omar sont venu la visiter, elle leur aura   demandé s’ils se souviennent de ce qu’avait dit le Messager de Dieu à ce propos, je m’engagerai soit à leur parler, 
Ils diront : Nous ne témoignerons que pour ce qui est vrai. »

Fatima a dit : « Au Nom de Dieu ! Je vous demande si vous avez bien entendu ce qu’il a dit : « Fatima est de moi, quiconque l’offense m’offense et celui qui m’offense, offense Dieu. » Ils répondront l’un et l’autre : « Oui ! Par Dieu ! Nous en avons le souvenir ! »…

Il est rapporté que Fatimah-al-Zahrâ' (p) laissa dans son testament à l'Imam Ali, ce qui suit, entre bien d'autres recommandations: «Lorsque je mourrai, lave moi, enveloppe-moi, prie sur moi, dépose-moi dans le tombeau, remets la terre sur moi, assieds-toi à côté de ma tête en face de moi, récite le Livre d'Allah et lis beaucoup de du'â', car c'est un moment où le mort a besoin de l'agréable compagnie des vivants».

Il est rapporté qu’avant sa mort, Fatima avait dit à Asma Bint  Umays qu’elle était dérangée que l’on puisse la voir dans un simple linceul comme on en fait aux hommes.  Asma l’avait alors informée qu’en Abyssinie les défunts étaient transportés dans un cercueil et Fatima  avait alors affirmé sa volonté d’être transportée de la sorte. Le lavage mortuaire a été effectué par Ali et Asma Bint Umays.

La prière funèbre (janaza) a été dirigée par Ali, Abbas et son fils Fadl,…Ils l’ont enterrée la nuit, selon ses dernières volontés pour que personne ne sache où elle fut enterrée.

Même si personne ne sait où se situe la tombe de Fatima az-Zahra (a), d’après les sources, il y a des hypothèses sur l’endroit de son enterrement :

  • Elle fut enterrée chez elle.
  • Elle fut enterrée entre la tombe du Prophète (s) et son minbar (dans la mosquée du Prophète (s). (Il se peut que la Tradition Prophétique qui dit : « Entre ma tombe et ma chair se trouve un jardin venu du Paradis » soit une allusion à l’enterrement de az-Zahrâ’ dans cet endroit).
  • Elle fut enterrée dans le cimetière d’Al-Baqî.

*Il faut signaler qu’à l’entrée du cimetière de Baqi juste à droit, il se trouve la tombe de Fatima Bint Assad (épouse d’Abou Talib et la mère d’Imam Ali, elle était comme une mère pour Prophète (p)), à côté des tombes des 4 Imam du descendant du Prophète (p). Ceci contrairement à ce que certain disent que c’est la tombe de Fatima Bint Rassoul! Donc on ne connaît  pas l’endroit exact de sa tombe.

Read 150 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir