» Le cimetière Al-Baqî` »

Rate this item
(5 votes)

» Le cimetière Al-Baqî` »

« Le cimetière Al-Baqî` » souvent appelé Janna al-Baqî`, désigne le cimetière situé à Médine à l’angle sud-est de la mosquée du saint Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم)


À partir de la mosquée du Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم), les pèlerins prennent le chemin vers le cimetière de Janatol-Baqi, l’un des plus saints mausolées du monde.

Ici c’est Baqî, une place qui contenait une fois des arbres et plusieurs racines, et autre fois des sculptures étendus à terre.

Ici c’est Baqî, une place lumineuse et valeureuse située dans l’enceinte de la Médine (le paradis).

En ce qui concerne les vertus de Baqî, on trouve plusieurs hadiths qui ont été rapportés de l’envoyé de Dieu (صلی الله علیه وآله وسلم), tel que :

« Soixante-dix mille personnes seront ressuscitées à Baqî, leurs visages apparaîtront comme une lune à quatorze côtés ».

En allant vers chemin au cimetière et en tournant le dos à la noble Mosquée du Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم), tout est d’un blanc étincelant :  colonnes blanches et dorées (parasols blancs déployés comme des palmiers pour protéger du soleil et de la pluie, réverbères repliés, illuminant le sanctuaire pendant la nuit), murs blancs séparant la mosquée, l’esplanade longeant le cimetière.

Ici c’est Baqî, nous sommes stationnés sur le lieu où se stationnaient autre fois les pieds du Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم). Baqî fut un souvenir pour l’envoyé de Dieu (صلی الله علیه وآله وسلم), car il se rappelait de lien qui le lier avec ceux qui y étaient enterrés. Le Prophète(صلی الله علیه وآله وسلم) personnifiait toujours l’effort et le sacrifice de ses compagnons qui étaient enterrés à Baqî, il ne cessait de les louer.

Nous adressons des bénédictions aux martyrs et à ceux qui sont endormis dans ce lieu. Nous nous rappelons de l’époque de leur sacrifice, une époque que l’histoire a conservé soigneusement.


 

Dans ce cimetière, sont enterrées de grandes figures du début de l’Islam , des compagnons du Prophète(صلی الله علیه وآله وسلم) de La Mecque (qui ont émigré avec le Prophète(صلی الله علیه وآله وسلم) et de Médine (les Ansars), Les Oumoul-Moemenin, les épouses du Prophète(صلی الله علیه وآله وسلم) (à l’exception de Sayda  Khadija et Mariya Qibti) et d’autres parents de la famille du Prophète(صلی الله علیه وآله وسلم) comme son oncle ‘Abbas fils de Muttalib et Abdallah fils de Ja’far at-Tayyâr.

Al-Baqî’ est surtout  connu pour être le sanctuaire de quatre Imams(p) de la descendance direct du Prophète Mohammed (صلی الله علیه وآله وسلم) :

(les Imams Al- Hassan al-Mujtabâ fils de ‘Alî et Fâtimah(p),

Alî fils de Hussein ; Zainol-Abedine Sajjâd(p),

Mohammed Al-Bâqer fils de Zainol-Abedine(p);

Ja’far as-Sâdeq fils de Mohammed Al-Bâqer  (p).


L’histoire des tombes des imams montre que le cimetière de Baqî était clôturé d’un mur et avait des serviteurs, des gardiens. Mais cette clôture fut enlevée en l’an 1344 de l’hégire. Quatorze siècles passés, l’état de Baqî a changé complètement. Malgré cela, on peut toujours remarquer l’ordre et le nombre des tombes comme il est mentionné dans les récits des historiens. Par exemple les tombes de toutes les personnes apparentées au Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم) se trouvent dans la partie Ouest de Baqî, et les tombes des quatre imams, d’Abbas et de Fatima bint Assad(la mère de l'Imâm Ali) se trouvent dans un même côté ; celles d’un groupe des épouses de l’envoyé de Dieu (صلی الله علیه وآله وسلم) sont dans une même place, et ses filles sont enterrés aussi dans un endroit précis. De même suivant les écrits des historiens et chercheurs, on peut dire qu’il existait plusieurs maisons et ruelles à Baqî.

La porte de Baqî s’orientait vers la mosquée du Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم). Nul doute, l’envoyé de Dieu entrait dans le cimetière par cette porte.


Voici l`image de Al-Baqi avant 1345 AH (1925JC) :

 

Et l`image d`aujourd’hui :


 

*************

 

 

 

 

La visite du cimetière Al baqi est recommandée

Il est désirable qu'on aille quotidiennement au cimetière de Baqi `, particulièrement le vendredi.

Actuellement les visiteurs(les hommes) ont droit d’y entrer deux fois chaque jour à tour de rôle. Après la prière de l’aube (Soubh) et après la prière de l’après midi (Aser).

A l’entrée du cimetière, à droit on trouve plusieurs tombeaux dont on ne connaît pas l’identité des leurs propriétaires. Cependant ce qui est sûr, c’est un endroit où sont enterrés les Ansars et les Muhâjirounes.

Dans cet endroit, il existe six tombeaux sur lesquels on a posé des pierres, et non loin à côté, on y trouve quatre autres. Ces derniers appartiennent aux quatre descendants de l’envoyé de Dieu(صلی الله علیه وآله وسلم).

Le premier est celle de Imam Hassan, le petit fils de Prophète Mohammad(صلی الله علیه وآله وسلم) [Le prince des jeunes du Paradis avec son frère Hussein], puis les tombeaux de Imam   Zaino-Abedine le fils de Imam Hussein connue par sa piété et ses invocations sublimes, c'est lui qui a rédigé le noble livre «  sahifeh sajadieh », son fils Imam Mohamad Baqir connue pour ses vertus et sa science, puis son fils Imam Jafar as-Sadiq, l`Imam de Math-hab Jafarite.

On trouve également deux autres tombeaux à côtés de ces quatre, l’un d’eux appartient à Fatima bint Assad, la mère d'Ali ibn Abi Taleb, et l’autre appartient à Abbas l’oncle de l’envoyé de Dieu. Fatima bint Assad éleva le Prophète de l’islam (صلی الله علیه وآله وسلم) dès le bas âge (de 8 à 25 ans). Il est dit que lorsqu’elle quitta ce monde, c’est l’envoyé de Dieu lui-même qui l’avait enterrée avec ses propres mains. Le tombeau d’Abbas l’oncle du Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم) se trouve devant les tombeaux des imams purifiés. Abbas qui était riche, avait dépensé toute sa richesse pour l’islam et il fut le porte-parole de l’envoyé de Dieu (صلی الله علیه وآله وسلم) lors du troisième rassemblement d'Aqaba.

Concernent  l’endroit de l`enterrement de Fatima-Zahra la fille bien aimé du Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم), il y a une grande divergence entre les récits sunnites et les récits qui ont été rapportés par les chiites. Cependant la chose certaine, est qu’avant de quitta ce monde, Fatima Zahra (paix sur elle) avait insisté et laissé un testament pour qu’elle soit enterrée dans la nuit et que son tombeau reste caché.

C’est ainsi que le tombeau de Fatima est resté caché jusqu’à ce jour. Certains supposent que la fille du Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم) fut enterrée soit dans le cimetière de Baqî, ou à l’intérieur de sa maison. Par contre, d’autres croient qu’elle fut inhumée dans la mosquée du Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم) ou entre celle-ci et sa maison.

Dans l’entrée principale, en face, il existe aussi d’autres tombeaux des grandes figures :

Les tombeaux appartiennent aux trois autres filles de Khadîdja et Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم), il s’agit de Zaynab, Rouqiya et Ummul Kulçum. A la mémoire de l’envoyé de Dieu (صلی الله علیه وآله وسلم) pour ses filles bien-aimées, les pèlerins récitent la sourate al Fatiha. Ummul Kulçum fut la première à quitter ce monde, ensuite Rouqiya et enfin Zaynab. Fatima-Zahra était la plus petite de toutes ses sœurs. Ummul Khulçum décéda après la bataille de Badr, Rouqiya également décéda en l'an 5 ou 6 de l'hégire, après la bataille de fossé (Khandak). Et quand à Zaynab leur grande sœur, celle-ci était décédée dans une autre circonstance.

À quelques mètres, il y a les tombeaux des épouses du Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم) sauf celle de Sayydena Khadija et Mariya.(Les Dames(ra): Aicha,Oum-Salama, zaynab bint Jahsh.Hafsa,Safiya,Um-Habiba,Saouda,Juwayra,Maymouna(Ra))

À côté des tombeaux des épouses du Prophète(صلی الله علیه وآله وسلم), on trouve ceux d’Aqil ibn Abi Taleb et d’Abdullah ibn Djafar Tayyar(le mari de Zaynab fille de Dame Fatima-Zahra(p)).

À quelques mètres d’ici, on trouve les tombeaux de Nâfeh, de Malik ibn Anas, le père de l’école juridique appelée « Malikiyya », et du serviteur d’Abdullah ibn Oumar au côté gauche.

De même derrière les tombeaux des épouses de l’envoyé de Dieu (صلی الله علیه وآله وسلم) et celui d’Aqil ibn Abi Taleb (le frère de l’imam Ali), se trouvait les tombeaux d’Abdullah ibn Mass’oud et de Hadad ibn Aswad, mais de nos jours il n’existe plus de trace de ces derniers. Abdullah ibn Mass’oud fut l’un des plus grands compagnons à avoir mémorisé et rassemblé le Saint Coran, il avait aussi une lecture particulière du Livre saint.

Le tombeau d’Ibrahim fils de l’envoyé de Dieu (صلی الله علیه وآله وسلم) se trouve à côté de celui de Malik ibn Anas. Sa mère s’appelait Marya, une égyptienne.


Non loin de la tombe de Ibrahim, au Sud-est, on trouvait les tombeaux de quelques compagnons tels que : Ousmane ibn Mazh’oune, Assad ibn Zurarah, Hussein ibn Huzzâqah et certains « Tabiyyines » célèbres. Il n’existe plus des traces sur les tombeaux de ces hommes de Dieu.

Plus haut encore, entre le tombeau d’Ibrahim fils du Prophète et les tombeaux des martyrs de la bataille d’Ohod, on trouve les tombeaux des martyrs de l’incident de Hourrah. Deux ans après le martyre de l’imam Hussein (p) à Karbala, les habitants de la Médine s’étaient soulevés contre Yazid le 2e Calife Bani-Omayad. Et avaient le contrôle de la ville. Mais celui-ci envoya un bataillon de son armée pour venir massacrer les révoltés.

En entrant au cimetière, sur la gauche se trouve les tombes des Dames(ra): Safiya,Attika, les tantes du Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم)et la tombe de Oum al-Banin : la mère d’Abû Fadl al-‘Abbas, le frère fidèle de l’Imam Hussein(p) un grand personnage de l`histoire d`Islam: Le pieux, Le brave, Le savant, Martyre de Karbala pour la cause d`Allah(سبحانه وتعالی).


 

Au fond de cimetière est la tombe de 3e Calife Uthman Ibn Affan, le gendre de Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم).. Tous près de cette tombe, se trouve la tombe de Halima bint Sa’diyya. Cette dame avait eu l`honneur d`allaiter le Saint Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم).

Un peu plus haut de la tombe de Halima, on trouve les tombeaux de Abou Saîd Khoddari et de Sa’d ibn Ma’anz, deux grands compagnons du Prophète(صلی الله علیه وآله وسلم) .

Dès l’âge de 15 ans, Abou Saîd, un ansar accompagnait déjà l’envoyé de Dieu (صلی الله علیه وآله وسلم) dans toutes les batailles. La première bataille dans laquelle il avait pris part, c’était la bataille de Khandak (Fossé).

Quant à Sa’d ibn Ma’anz, il fut l’une des grandes figures des Aws (une tribu Ansar). Ce dernier fut blessé lors de cette bataille (Khandak) et tomba en martyre à cause de ses blessures. C’est la seule personne que l’envoyé de Dieu avait accordé la mission de juger les Banou Qouraydha (une tribu des juifs qui habitait à Médine), à cause de leur trahison, selon le Livre de Dieu. Les frères sunnites croient que Fatima bint Assad est enterrée dans cet endroit.

Plusieurs autres compagnons du Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم) ont été enterrés dans ce cimetière, mais malheureusement nous n’avons aucune trace de leurs tombeaux.

Près de sept mille compagnons du saint Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم) ont été enterres ici….


Parmi les premiers Ansars qui furent enterrés à Baqî, on a Assad ibn Dharârah, et parmi les Muhâjirunes, c’est Ousmane ibn Mazh-un.

À noter, Le noble Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم) plaça un rocher au-dessus de la tombe de 'Uthmân Ibn Maz'ûn en disant : « Avec cela, je distinguerais la tombe de mon frère [de lait], et enterrez-y plus tard ceux qui décèderont parmi mes proches parents. »

Le texte complet indique que le Prophète (صلی الله علیه وآله وسلم) demanda à un homme de placer un rocher sur le dessus de la tombe de 'Uthmân Ibn Maz'ûn. Lorsqu'il fut incapable de le déplacer, il  retroussa ses manches et l'aida, c'est alors que la blancheur de ses bras apparut. Ibn Maz'ûn fut le premier des Muhâjirûn inhumé à Baqî' Ul Gharqad. Ibrâhîm, le fils du Prophète, fut enterré à côté de lui.

C`est une preuve  qu'il est licite d'augmenter la hauteur d'une tombe et de l'élever au-dessus de la surface de la terre. »


 

 

Read 6282 times

Ajouter un commentaire


Security code
Rafraîchir