Le sermon de Noble Prophète (pslf) à Mina lors de pèlerinage d`adieu Recommandations pour le salut :

Rate this item
(0 votes)
Le sermon de Noble Prophète (pslf) à Mina lors de pèlerinage d`adieu  Recommandations pour le salut :

Lors du pèlerinage d’Adieu à Minâ, le Prophète (P) a harangué les pèlerins en disant :

« Que Dieu assiste un serviteur qui écoute mes propos, qui les assimile et qui les communique à celui qui ne les aurait pas entendus. Innombrables sont ceux qui apportent la connaissance à des personnes encore plus savantes.

Il existe trois choses qui épargnent à l’homme le châtiment : Le cœur d’un serviteur musulman dont l’action ne vise que Dieu, le conseil donné aux Imâms des Musulmans et le fait de ne pas s’écarter de la communauté des Musulmans.

L’appel des Musulmans les englobe tous, et les Musulmans sont frères. Leurs sangs s’équivalent. Ils sont unis contre leurs ennemis et celui qui, d’entre eux, est inférieur peut décider pour celui d’entre eux qui est supérieur ».

« O gens ! Sont sacrés (illicites) entre vous comme l’est ce jour-ci et ce mois-ci et comme l’est ce pays-ci, vos sangs, vos biens et l’honneur de vos femmes, et cela jusqu’au jour où vous rencontrerez votre Seigneur à qui vous rendrez compte de vos actions. Ai-je communiqué mon message ? Seigneur ! Sois-en témoin !

Celui qui détient un dépôt doit le rendre à celui qui le lui a déposé. Craignez Dieu dans vos façons de traiter les femmes. Ne les opprimez pas et ne soyez pas injustes envers elles ! N’usurpez pas leurs droits. Tenez toujours à leur faire du bien. Ai-je communiqué mon message ? Seigneur ! Sois-en témoin !

O gens les croyants sont des frères, et les biens de l’un ne sont pas licites pour un autre contre son gré. Ai-je communiqué mon message ? Seigneur ! Sois-en le témoin !

Ne redevenez pas, après moi, des mécréants que les uns et les autres se frappent réciproquement les visages avec leurs sabres.

Je vous laisse deux choses grandioses. L’une d’elle est plus grande que l’autre : Le Livre de Dieu et ma progéniture. Prenez garde dans votre conduite envers eux après ma mort. Ils ne se sépareront pas l’un de l’autre jusqu’à ce qu’ils reviennent auprès de moi au bord de la Fontaine ».

« O gens ! Votre Seigneur est un et votre père est un. Vous êtes tous les descendants d’Adam et Adam est créé de poussière. ((Le plus noble parmi vous, auprès de Dieu, est celui qui, parmi vous, est le plus pieux)) (Coran IXL, 13). Un Arabe n’est supérieur à un non Arabe que par la piété ».

"O gens il vous est illicite d'attenter les uns au sang et aux biens des autres, comme le sont sacrés votre jour-ci, votre pays-ci et votre mois-ci…

« Au dixième jour, il (صلی الله علیه و آله و سلم) accomplit Manassikiha-les rites cultuels de l'endroit, tels Rami ye al jimar-consistant à lapider les trois colonnes de Mina; Al-Dhabh-Le Sacrifice; Al-Taqçir-Le Rasage du cuir chevelu. Ensuite, prit le chemin de La Mecque pour y accomplir les Manassik restants. « Ainsi, le Messager de Dieu (pslf) enseigna aux gens Manassik AI-Hadj- Les rites du Pèlerinage d'une manière pratique, insistant et définissant clairement le Machaïr-Significations des rites rattachés au Pèlerinage. « L'entreprise de ce Pèlerinage fut désignée parfois sous le vocable de Hajdjat Al-Tarikhiyya-Le Pèlerinage historique; puis, dans les ouvrages d'Histoire et du Hadith, sous les vocables de Hadjdjat Al-Wada 'â-Le Pèlerinage de l'Adieu ou bien Hadjdjat Al-Balagh-Le Pèlerinage de la transmission ou bien encore Hadjdjat Al¬Islam-Le Pèlerinage de l'Islam.

Source: Sirat Sayyed Al-Moursalin - La conduite du maître des Envoyés - Ayatollah Ja'afar Subhani - éd. Dar AI¬Bayan AI-Arabi - Beyrouth - Liban - 1992 - p. 234 et suivantes. - Adaptation de l'arabe au français: A. & H. Benabderrahmane/ A.boureghda

Read 492 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir