Ghadir selon le récit de l'Imâm 'Ali ibn Moussa al-Rezâ (as)

Rate this item
(0 votes)
Ghadir selon le récit de l'Imâm 'Ali ibn Moussa al-Rezâ (as)

Il a été rapporté de l'Imâm 'Ali ibn Moussa al-Rezâ (as) au sujet de l'éminence et de la grandeur du jour de Ghadir : "Au Jour de la Résurrection, quatre des jours de ce monde auront une place semblable à celle de jeunes mariées apprêtées."
On lui demanda : "Quels sont-ils ?"
L’Imâm répondit : "Le jour de la fête du sacrifice ('id al-adhâ), celui de la fin du mois du Ramadan ('id al-fitr), le jour de vendredi, et le jour de Ghadir, avec cette différence que ce dernier aura une splendeur et une importance particulière vis-à-vis des trois autres. Il sera comme la lune par rapport aux étoiles, car de grands évènements sont survenus en ce jour:
Le prophète Abraham, le proche ami de Dieu, a été sauvé du feu de Nemrod le jour de Ghadir (18 Dhu al-Hijja) et a jeuné en ce jour en guise de remerciement ;
Ghadir est le jour où Dieu a porté à son accomplissement Sa religion et où, sur ordre divin, le noble Prophète (s) a présenté 'Ali (as) comme l'Emir des croyants, en rappelant sa prééminence vis-à-vis des autres personnes et en faisant de lui son légataire. Il a également jeûné en ce jour ;
Ghadir est le jour où Satan est désespéré et humilié, et le jour où les actes des partisans et des amis de la famille de Mohammad sont acceptés ;
Ghadir est le jour de la diffusion du savoir, le jour de l’annonce de la bonne nouvelle et de la plus grande fête. En ce jour, les invocations sont exaucées. On y revêt des habits élégants et on met de côté les vêtements de deuil ; c'est le jour où l'on éloigne tout chagrin et où l'on pardonne aux pécheurs.
Ghadir est le jour où l'on cherche à devancer les autres dans la réalisation de bonnes actions, d'envoyer le plus de salutations possible à Mohammad et à sa famille (as) ; c’est le jour de la satisfaction et de la fête de la famille de Mohammad (as), le jour de la quiétude et de la paix pour les partisans de la foi, ainsi que celui où l'on proclame son amitié à l’égard de cette noble famille et où l'on atteint la miséricorde et la pureté. C'est le jour où l'on se libère des grands péchés et des fautes, où l'on se voit offrir une occasion d'effectuer des actes d'adoration et d'offrir un repas de rupture du jeûne à ceux qui y jeûnent.
En ce jour, chaque croyant qui rencontre son frère lui dit :
"الحمدلله الذي جعلنا من المتمسكين بولاي‍‍‍ِة اميرالمؤمنين و الائمة عليهم السلام."
"Louange à Dieu qui a fait de nous des personnes dévouées à la wilâya (autorité et proche amitié) du Prince des croyants et des Imâms - que le salut soit sur eux."
Ghadir est le jour de la joie, et toute personne qui sourit et regarde avec joie le visage de son frère en ce jour se verra regarder avec miséricorde par Dieu le Jour de la Résurrection.
Ghadir est le jour de l’ornement, et quiconque se pare et s'apprête en l'honneur de ce jour se verra octroyer le pardon divin."
?Mosnad al-Imâm al-Rezâ (as), vol. 2, p. 17

Read 70 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir