QUI EST L'IMAM AL'HUSSAYN? Partie 2

Rate this item
(0 votes)
*«Je ne me rendrai jamais à vous comme un soumis, ni ne me résignerai jamais comme un esclave».*

Partie2

*Au fil des siècles des écoles littéraires spécifiques se sont créées pour dépeindre les tableaux épiques du martyre d'al-Hussayn, et des milliers de littérateurs et des poètes ont consacré leurs plumes et leurs talents à l'évocation et à la description de sa tragédie, de son héroïsme et des moindres détails de sa noble vie.*
*Aujourd'hui, on ne compte plus le nombre de révoltes, de soulèvements et de révolutions qui ont éclaté en ayant pour moteur et agent galvanisateur, la mémoire de la Révolution d'al-Hussayn, l'exemple de son sacrifice, de sa foi, et de ses principes.*

*Quel est donc ce personnage qui a tant marqué l'histoire et les coeurs des musulmans, en général, et des adeptes des* *"Ahl-ul-Bayt" en particulier? Pourquoi, des Musulmans légitimistes qui se disent avant tout attachés au Coran et à la Sunna du Prophète prennent-ils pour symbole de cet attachement, la personnalité et l'action de cette figure de proue de la légitimité en Islam, al-Hussayn, petit-fils du Prophète?*


*Son appartenance familiale*
 
*1-Al-Hussayn est le fils de l'Imam 'Ali Ibn Abi Tâlib, cousin et gendre du Prophète, et de la Dame Fatima al-Zahrâ, fille chérie du Prophète* *Muhammad(sawas) et de la Dame Khadîjah al-Kubrâ. Il est le troisième Imam des Musulmans légitimistes (les Chiites imamites), après son père, l'Imam 'Ali Ibn Abi Tâlib (le lère Imam,* *et 3ème successeur officiel du Prophète), et son frère l'Imam al-Hassan (2ème Imam).*
*Al-Hussayn est né à Médine, le 3 Cha'bân de l'an 4 de l'Hégire.*
 *La famille du Prophète l'a accueilli à sa naissance avec amour et tendresse, et c'est le Messager de Dieu(sawas), lui-même, qui lui donna le nom d'al-Hussayn.*
*Al-Hussayn fut élevé et grandi dans le giron du Prophète, de l'Imam 'Ali et de Fâtimah al-Zahrâ.*
*Il fut donc nourri de la morale prophétique et élevé selon les principes du Message* *islamique, les principes du Bon Droit, de la justice et de la dignité.*

*2- Sa position auprès du Prophète et sa place dans la Sunna*
*Fait significatif - lorsqu'on sait que la Sunna ou la Tradition consiste en les paroles,* *les gestes et le comportement du Prophète - le Messager de Dieu(sawas) le couvrait* *publiquement de son amour et de sa tendresse, et le portait ainsi que son frère aîné,* *al-Hassan, contre sa poitrine en exprimant à haute voix, devant ses Compagnons, cet amour paternel généreux:*
Ô mon Dieu! Je les aime et j'aime ceux qui les aiment».*
*La métaphore suivante en dit long sur l'amour que le Prophète éprouvait et exprimait pour ses deux petits-fils:*
*«Mes deux fils que voici sont mes deux basilics de ce bas-monde ».*

*Et les propos suivants ne laissent plus de doute sur la portée et la profondeur de cet amour:*
*«Al-Hussayn fait partie de moi, et je fais partie d'al-Hussayn. Dieu aimera celui qui aura aimé al-Hussayn».*
*«Celui qui aime al-Hassan et al-Hussayn m'aura aimé, et celui qui les déteste, m'aura détesté».*

*Propos réitérés et confirmés à maintes autres occasions. Par exemple,* *lorsqu'un jour, le Prophète qui accomplissait sa prière, que al-Hassan et al-Hussayn se bousculaient sur son dos, en ces moments de recueillement,*
*et que des gens vinrent les éloigner, dit:*
*«Laissez-les...* *Par mon père et ma mère, celui qui m'aime, doit les aimer aussi».*
*Ou encore cette autre métaphore révélatrice et on ne peut plus claire, utilisée par le Prophète pour mettre en évidence la position prédestinée d'al-Hussayn auprès de Dieu:*
*«Celui qui se réjouirait de voir un homme destiné au Paradis, qu'il regarde al-Hussayn».*

*Ainsi, le Prophète a donc pris soin de faire connaître aux Musulmans le sort de martyr qui attendait* *al-Hussayn, dés son enfance et de désigner sa position privilégiée dans la Umma, pour que celle-ci ne pardonne jamais à quiconque aurait le malheur de devenir parmi les assassins de son bien-aimé.*

*Les assassins d'al-Hussayn ne pourraient jamais prétexter l'oubli ou l'ignorance de ces paroles du Prophète pour qu'on puisse leur pardonner un jour,* *car le Prophète s'était attaché à les mettre suffisamment en évidence pour que de grandes figures de l'Islam,* *tels que Abou Bakr al-Çiddiq et Ibn 'Omar, trouvent toujours l'occasion de les répéter à l'intention des Musulmans.* 

*En effet c'est Abou Bakr qui a dit un jour:*
*«J'ai entendu le Messager de Dieu dire: "Al-Hassan et al-Hussayn sont les deux Maîtres de la jeunesse du Paradis"».*
*Quant à Ibn 'Omar, c'est bien après l'assassina d'al-Hussayn qu'il rappela à des Irakiens venus lui poser un question canonique sur les moustiques, ce que le Prophète (sawas) avait dit à propos de la position privilégiée qu'occupaient auprès de lui ses deux petits-fils:* *«Les Irakiens, dit-il, amer,* *m'interrogent sur les moustiques,* *alors qu'ils ont tué le fils de la fille du Messager de Dieu, lequel Messager avait dit "ce sont (al-Hassan et al-Hussayn) mes deux basilics(15) dans ce bas monde"».
Read 67 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir