QUI EST L'IMAM AL'HUSSAYN? Partie 5

Rate this item
(0 votes)
QUI EST L'IMAM AL'HUSSAYN? Partie 5
QUI EST L'IMAM AL'HUSSAYN ?
*«Je ne me rendrai jamais à vous comme un soumis, ni ne me résignerai jamais comme un esclave».*

Partie5

*Les Racines du Mal*

*Ainsi dès l'assassinat de l'Imam 'Ali,* *le gouverneur de Syrie, Mu'âwîyah ibn Abusofiane, estima que le moment était venu pour étendre le champ de son Califat* *sécessionniste à tout le territoire de la Umma, en se proclamant cette fois-ci Calife de tous les Musulmans, et ce, bien qu'il sache, comme tous les* *Musulmans, que le Califat revenait à la personnalité prestigieuse que fut l'Imam al-Hassan, en raison de sa sainteté, de sa position politique et sociale élevée, de la grande estime en laquelle l'avait tenu le Prophète sawas, du testament de son père l'Imam 'Ali, le désignant pour sa succession, et du serment d'allégeance que lui prêtèrent les Musulmans.* 
*Aussi, écrivit-il au Calife Bien-Dirigé légitime, l'Imam al-Hassan, pour le sommer d'abdiquer s'il ne voulait pas guerroyer.*
*Al-Hassan n'était pas homme à céder au chantage.* *Sachant qu'il avait la légalité et la légitimité pour lui, il ne pouvait guère donner l'impression d'abdiquer de son plein gré.* *Les Musulmans lui ayant prêté serment d'allégeance, son devoir était d'assumer le Califat et ses responsabilités.* *Aussi mobilisa-t-il ses armées et engagea-t-il un combat acharné contre les dissidents que commandait Mu'âwîyah.*
*Ce dernier sachant qu'il ne pouvait pas compter seulement sur la force armée pour vaincre le Calife légitime, le petit-fils du Prophète sawas, fidèle à lui-même et fort de l'expérience perfide qu'il avait acquise lorsqu'il se mutina contre l'Imam 'Ai, étala la carte maîtresse de sa stratégie: la ruse et la corruption.* *Il se mit à la recherche d'hommes et de commandants attachés aux artifices matériels de ce bas-monde,* *dans l'armée légitime de l'Imam al-Hassan. Il leur offrit pots-de-vin et commissions,* *et leur fit des promesses de promotion. Le virus de la corruption produisit ses effets vénéneux.*
*Constatant que la trahison, les défections, la désinformation et la falsification des données de la situation, pourraient entraîner les* *Musulmans dans une guerre fratricide interminable, et soucieux de préserver l'unité de la Umma face aux menaces grandissantes de l'ennemi extérieur (les Romains),* *l'Imam al-Hassan décida d'arrêter l'effusion de sang, en attendant des jours meilleurs et des circonstances plus favorables et plus sereines pour rétablir la vérité, la légitimité et la légalité islamiques.*
*Il accepta ainsi de conclure un traité de paix avec Mu'âwîyah, prévoyant le retour à la légalité après la mort de celui-ci, au respect des prescriptions du Coran et de la Tradition du Prophète swas.
*(21) Le traité comportait grosso modo les clauses et les articles suivants:*
 
*1- Al-Hassan fils de 'Ali, fils de Abou Tâlib, a accepté de se réconcilier avec Mu'âwîyah, fils de Abou Sufiyân, et de lui céder la Wilaya (la tutelle, la direction, le Califat) des Musulmans à condition que ce dernier les gouverne selon le Livre de Dieu, la Sunna du Prophète et la conduite des Califes* *"Bien-Dirigés et guidés dans le Droit Chemin", et qu'il ne désigne personne à sa succession.*

*2- Le Califat après Mu'âwîyah, reviendra à al-Hassan ou à son frère al-Hussayn s'il venait à lui arriver quelque chose.*

*3- Personne parmi les habitants de Médine, de Hejâz et d'Irak, n'a le droit de faire aucune réclamation concernant des faits accomplis à l'époque du père d'al-Hassan (l'Imam 'Ali).*

*4- Les employés de Mu'âwîyah doivent s'abstenir d'injurier de leurs tribunes, l'Imam 'Ali.*

*5- Tout le monde doit se sentir en sécurité où qu'il se trouve dans la terre de Dieu, Le Très-Haut.*

*6- Mu'âwîyah n'a pas le droit de disposer des biens se trouvant dans la trésorerie de Kûfa.* *Ces biens doivent rester à la disposition de l'Imam al-Hassan.*

*7- Mu'âwîyah ne doit pas faire montre de haine envers al-Hassan et son frère al-Hussayn, ni porter préjudice à leurs partisans, leurs adeptes, leurs biens, leurs enfants et leurs femmes.*

*Ainsi le Califat Bien-Dirigé a pris fin avec cette cession du Califat de l'Imam al-Hassan Ibn 'Ali en faveur de Mu'âwîyah. A la suite de cet acte de cession, al-Hassan retourna à Médine, après s'être chargé des fardeaux du Califat pendant les six mois qui avaient suivi le martyre de son père, l'Imam 'Ali.*
*Mais l'encre du Traité de réconciliation était à peine sèche, que Mu'âwîyah déclara qu'il ne respecterait guère ses engagements.*

*«... J'ai promis des choses à al-Hassan, dit-il à ses amis, et je lui en ai accordé d'autres. Mais je les foule toutes de mes pieds, et je ne respecterai rien des promesses que je lui ai faites...»*
*Alors que al-Hassan et al-Hussayn s'aient retirés officiellement de la scène politique,* *Mu'âwîyah et ses acolytes accentuèrent leur hostilité (dont les racines remontaient aux premiers jours de l'Islam) à l'égard des partisans des Ahl ul-Bayt. La répression reprit de plus belle et le calvaire des Musulmans ne cessa de s'aggraver...* *jusqu'au décès de l'Imam al-Hassan des suites de son empoisonnement .
Read 45 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir