la Dimension spirituelle de Fatima-Zahra (p)‏

Rate this item
(0 votes)

بِسْمِ ٱللَّهِ ٱلرَّحْمٰنِ ٱلرَّحِيمِ


Les dimensions de la grande personnalité de la vénérée Fatima Zahra (bénie soit-elle) sont très vastes. Seule une réflexion approfondie nous permettra de les connaître.
Certaines particularités manifestes de la grande Dames sur les plans humain et moral  –selon différents ouvrages chiites et sunnites – sont :
1- L’abondance de prières et d’invocations devant le Tout Puissant.
2-     L’abnégation et la dépense sur le chemin de Dieu des biens mêmes ceux auxquels elle tenait beaucoup.
3-     La manifestation et la cristallisation de la pudeur et de la chasteté.
4  -     La dévotion ainsi que la tempérance dans les biens et modestes moyens dont elle disposait, alors même qu’elle aurait pu profiter des plus grands moyens possibles. , car elle était la fille du Messager de l’Islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) et que ce dernier lui a offert le jardin de « Fadak » dont les revenus étaient importants. N’est-ce pas que le soir de son mariage, cette grande Dame du monde a offert sa robe de Mariée. Ou n’est-ce pas cette vénérée Dame qui a distribué sa propre nourriture aux nécessiteux, aux orphelins et à ceux qui avaient faim, trois nuits durant dont le noble Coran en témoigne dans la sainte sourate « L’Homme ».
5-     L’incarnation par excellence du hijab islamique et le modèle parfait du code vestimentaire.
6-     Le savoir et la science de la grande Dame de ce monde.( enseignante qui donnait la science aux autres femmes.)
7-     La lutte politique et sociale de cette grande Dame


Un des aspects de la personnalité de la vénérée Fatima Zahra (bénie soit-elle) c’est l’abondance de ses prières et de ses invocations devant le Tout Puissant
.

Le Prophète de l’Islam (saws) : « En vérité, le Seigneur a comblé le cœur et le corps de Fatima jusqu’à la moelle de ses os de la foi et de la certitude, de sorte qu’elle est la soumission même en Dieu. »



Ses prières sont tellement nombreuses sur le plan quantitatif, qu’elles sont présentes à pratiquement chaque moment et chaque seconde de sa noble vie. Son comportement, son attitude, son regard, ses efforts, sa respiration étaient tous une prière. Elle priait nuit et jour.  D’ailleurs la vénérée Fatima fut surnommée Zahra, car lorsqu’elle se recueillait pour la prière, sa lumière inondait les habitants du ciel.

Nous voulons connaître la spiritualité de Fatima az-Zahrâ’ (p) et sa façon de vivre l’émanation spirituelle et ce pour la comprendre de l’intérieur ,connaitre ses vertus, ses moralités et ses qualités.

Sayyida az-Zahrâ' (p) a incarné tout cela en aimant Dieu d'un amour qui est le plus puissant, en Lui témoignant d'une fidélité qui est la plus puissante, en communiquant avec Lui sur le plan de l'adoration et de l'obéissance qui sont les plus puissantes, et qui a suivi la voie de sa guidance.

Le Messager de Dieu (Psl) lui a adressé les paroles suivantes : "Dieu s'irrite lorsque tu es irritée et se montre satisfait lorsque tu es satisfaite". Il signale ainsi qu'elle n'était satisfaite qu'à travers la satisfaction de Dieu, et qu'elle ne s'irritait que pour la cause de Dieu.

Les historiens ont signalé sa relation avec Dieu et comment elle priait, debout, toute la nuit jusqu'à avoir les pieds enflés. Son fils, l'Imâm al-Hassan (p) dit à propos de sa dévotion : "J’ai vu ma mère dressée sur son tapis de prière une nuit de jeudi à vendredi. Elle ne faisait que s’agenouiller et se prosterner jusqu’à l’aube. Elle invoquait Dieu, et le répétait, pour les croyants et les croyantes…".

Avec tout ce qu’elle avait comme force de personnalité et de spiritualité qui l’élevaient au-dessus de toute autre femme, az-Zahrâ’ (p) invoquait Dieu en ces termes :

« Seigneur ! Rend-moi satisfaite de ce que Tu me donnes comme subsistance,

donne-moi le salut tant que Tu me laisses en vie,

pardonne-moi et sois miséricordieux avec moi lorsque Tu me feras mourir !

Seigneur ! Ne me fatigue pas lorsque je cherche à obtenir ce que Tu m’as destiné et ce que Tu m’as destiné rend-le facile à atteindre.

Seigneur ! Récompense pour moi, de la meilleure récompense, mes parents et tous ceux qui m’ont comblée de leurs services.

Seigneur ! Rend-moi libre de toute occupation en dehors de ce pourquoi Tu m’as créée !

((Nous n’avons créé les hommes et les génies qu’afin qu’ils Nous adorent)) (Coran LI, 56),

et ne m’occupe pas à faire ce que Tu t’es proposé de faire pour moi.

Ne me torture pas alors que je Te demande pardon !

Ne me prive pas alors que je t’implore !

Seigneur ! Fais que je sois humble au regard de moi-même et fais que Tu sois grand au regard de moi-même.

Inspire-moi de T’obéir et d’agir pour Te satisfaire et pour éviter ce qui provoque Ton courroux,

ô Toi, le plus Miséricordieux des Miséricordieux ! ».

C’est de cette façon que Fâtima az-Zahrâ’ (p) se mettait devant Dieu pour apprendre la signification d’être serviteur de Dieu !

L’Imâm al-Hassan (P) parle de la dévotion de sa mère (p) en ces termes : « J’ai vu ma mère dressée sur son tapis de prière une nuit de jeudi à vendredi. Elle ne faisait que s’agenouiller et se prosterner jusqu’à l’aube. Elle invoquait Dieu, et le répétait, pour les croyants et les croyantes en les désignant de leurs noms, sans L’invoquer pour elle-même. Alors, je lui ai dit : ‘Ô mère ! Pourquoi n’invoques-tu pas Dieu pour toi-même ?’. Elle m’a répondu : « Ô mon fils ! Le voisin d’abord, la maison ensuite’ ».

Fâtimah az-Zahrâ(p) glorifiait Allah swt, le 3e jour de chaque mois hégirien en ces termes :

بِسْمِ ٱللَّهِ ٱلرَّحْمٰنِ ٱلرَّحِيمِ

اَللَّهُمَّ صَلِّ عَلَىٰ مُحَمَّدٍ وَآلِ مُحَمَّدٍ

Gloire à Celui Qui a illuminé par la force et la puissance !

Subhana mani-stanara bi-l-hawli wa-l-quwwati,

Gloire à Celui Qui s’est caché dans sept cieux alors aucun œil ne Le voit !

Subhana mani-htajaba fi sab`i samawatinn fala aynu tarahu,

Gloire à Celui Qui a humilié les créatures par la mort et qui s’est Magnifié par la Vie !

Subhana man adhalla-l-khala`iqa bi-l-mawti wa a`aza nafsahu bi-l-hayati,

Gloire à Celui Qui reste alors que toute chose autre que Lui disparait !

Subhana man yabqa wa yafna kullu shay`inn siwahu,

Gloire à Celui Qui s’est réservé la Louange pour Lui-même et Qui en est Satisfait !

Subhan mani-stakhlasa al-hamda li-nafsihi wa-rtadahu,

Gloire au Vivant, au Très-Savant !

Subhana-l-hayyi al-alimi,

Gloire au Plein de Mansuétude, au Très-Généreux !

subhana-halimi al-karimi,

Gloire au Souverain, au Sanctissime !

Subhana-l-maliki al-quddusi,

Gloire au Très Haut, au Grandiose !

Subhana [al-aliya] al-azhimi,

Gloire à Dieu et par Sa Louange !

Subhana-llahi wa bi-hamdihi !

دعاؤها عليهاالسلام في تسبيح اللّه سبحانه في اليوم الثالث من الشهر

سُبْحانَ مَنِ اسْتَنارَ بِالْحَوْلِ وَ الْقُوَّةِ،

سُبْحانَ مَنِ احْتَجَبَ فِي سَبْعِ سَماواتٍ، فَلاعَيْنَ تَراهُ،
سُبْحانَ مَنْ اَذَلَّ الْخَلائِقَ بِالْمَوْتِ، وَاَعَزَّ نَفْسَهُ بِالْحَياةِ،
سُبْحانَ مَنْ يَبْقى وَ يَفْنى كُلُّ شَيْ‏ءٍ سِواهُ
.
سُبْحانَ مَنِ اسْتَخْلَصَ الْحَمْدَ لِنَفْسِهِ وَارْتَضاهُ،
سُبْحانَ الْحَيِّ الْعَليمِ، سُبْحانَ الْحَليمِ الْكَريمِ،
سُبْحانَ الْمَلِكِ الْقُدُّوسِ،
سُبْحانَ الْعَلِيِّ الْعَظيمِ، سُبْحانَ اللَّهِ وَ بِحَمْدِه

N°61 - Jumâdî II 1435 - Avril 2014 www.lumieres-spirituelles.net

******

Les invocations et les paroles de Dame Fatima(p) sont rassemblee dans un livre « Sahifa de Fatima » en anglais sur le site: http://www.duas.org/Sahife -Zehra/


Read 2140 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir