Résumé biographique de Djanàbé Fàtémà Zéhrà (ahs)

Rate this item
(0 votes)

Cinq ans après la déclaration de Prophétie de l’Islàm par Mohammad ibné Abdoullàh (saw), est née Janàbé Fatéma Zéhra (ahs), le 20 Jamàdi oul Akhar, à Makkà, huit ans avant l’hégire ( an 615).

Ses parents, le Prophète Mohammad (saw) et Bibi Khadija (ahs) sont tous deux descendants du Prophète Ibrahim (as).

Un jour, un révélation invita notre Prophète à se retirer hors de la ville et à méditer pendant 40 jours. A la fin de cette période, de la nourriture de Jannat fut apportée au Prophète avec la bonne nouvelle qu’Allàh S.T. le comblera d’un enfant.

Peu après, Bibi Khadija (ahs) se sentit envahie d’un parfum rafraichissant qui ne la quittait plus. Le Prophète lui dit que c’est parce qu’elle portait Janàbé Fatéma (ahs).

Au moment de la naissance de l’enfant, les femmes de Makka ont réfusé d’aider Bibi Khadija (ahs) car elle soutenait le Prophète et l’Islàm, alors Allàh S.T. a envoyé l’âme de quatre Dames du Paradis pour assister, à savoir:

-Bibi Sarah (ahs), l’épouse du Prophète Ibrahim (as),

-Bibi Maryam (ahs), la mère du Prophète Issà (as),

-Oummé Koulsoum, la soeur du Prophète Moussa (as),

-Bibi Aassyia (ahs), l’épouse de Firaunn.

Dans son enfance, Janàbé Fatéma (ahs) a enduré pendant trois ans les difficultés de la vallée desertique de "Shib-é-Abi Talib", où les musulmans se sont exilés suite aux persécutions des Mecquois.

Son comportement fut un exemple parfait de femme musulmane et a montré que le Hijab n’inhibait nullement l’intelligence. Elle a perdu sa Mère Bibi Khadija (ahs) à l’âge de cinq ans.

Elle prenait beaucoup soin de son père, Le Prophète de l’Islàm, surtout quand il était agressé par les Quoreishes et revenait à la maison ensanglanté après les prêches pour l’Islàm. C’est pourquoi elle reçu le titre de "Oummé Abihà" (Mère de son père).

Plusieurs prétendants souhaitaient se marier avec elle, mais le Prophète repondait qu’il attend le commande-ment d’Allàh ST.

Imam Ali (as) a été choisi par Allàh et ils se marièrent le plus humblement et simplement en 2 AH (an 624).

Elle fut une épouse parfaite et partageait le travail menager avec son aide Bibi Fizzà.

Le Sourat "Al Dahrr" (Coran 86:01-31) fut révélé pour l’honneur de la maison de Janàbé Fatéma (ahs).

Elle devint une mère exemplaire de quatre enfants :

-Imam Hassan (as),

-Imam Houssein (as),

-Bibi Zaynab (ahs),

-Oummé Koulsoum (as).

Un cinquième enfant, H. Mohsin (as), est décedé en son sein au moment où les persécuteurs sont entrés par la force chez elle, en poussant avec violence sur elle la porte d’entrée, après la mort du Saint Prophète (saw).

Une parcelle de terrain (Baghé Fadak) que son père Le Saint Prophète (saw) lui avait offert a été confisqué par le Kalifat, après la mort du Prophète. Elle se présenta au Tribunal pour réclamer son dû, non pas pour la valeur matérielle du terrain, mais pour montrer au monde que l’acquisition du pouvoir temporel ne permettait pas de casser les lois d’Allàh ST. Le sermon qu’elle a délivré à ce moment montre la profondeur de sa connaissance et de son intelligence.

Elle est la seule fille de Prophète dont est issu le " Ahl-oul-beit (les gens de la maison du Prophète saw).

Elle fut la seule femme au "Moubàhilà" où elle a accompagné le Prophète (saw) , Imam Ali (as) et ses deux enfants Imam Hassan (as) et Imam Houssein (as) pour la confrontation contre les Chrétiens de Najran le 24 Zil Hajj du 9 AH (an 630). Coran (3:58 à 60). Les Chrétiens ont abdiqué devant le Prophète.

Après le décès du Prophète (saw), Janàbé Fatima (ahs) survécut seulement 75 jours. Elle décéda le 3 Jamadil Akhar du 11 AH, à l’âge de 18 ans (an 632).

Imam Ali (as) l’enterra durant la nuit conformément au voeux de son épouse qui souhaitait que n’assistent pas à ses funérailles ceux dont elle était mécontente.

Elle est inhumé à Madina, mais l’endroit exacte de sa tombe est en réalité inconnu.

Jannat-oul Baqi ? Masjidé Nabwi ?

Read 1448 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir