Ali ibn abi Taleb (as) était-il le plus savant après le prophète (as) ?

Rate this item
(0 votes)
Ali ibn abi Taleb (as) était-il le plus savant après le prophète (as) ?

Dans les corpus de hadiths, nous sommes confrontés à une multitude de hadiths sur la supériorité de l’Imam Ali (as) dans le domaine de la connaissance.

Le prophète l’avait surnommé « la porte de la cité de la science », « le plus savant dans l’exercice de la justice » et « le présentateur des enseignements prophétique ».

Voici la présentation de quelques-uns de ces hadiths :

» انا مدينه العلم و علي بابها فمن اراد العلم فليات الباب «

« Le suis la cité de la science et Ali en est l’entrée, celui qui cherche la science doit passer par l’entrée »

 

Sources : Al jame’al-Saghir vol 1 p 415, Al-Sawa'iq al-Muhriqah d’Ibn Hajar Al-Haytami p 73, Tadhib al tahdhib vol 6 p 32 et le Mustadrak alaa al-Sahihain, collection de hadiths en cinq volumes, écrite par Hakim al-Nishapuri

 

«انا دار الحكمه و علي بابها »

« Je suis la maison de la sagesse et Ali en est la porte »

 

Sources : Kanz al-Ummal d'Ali ibn Abd-al-Malik al-Hindi et Al Jame’al-Saghir vol 1 p 415. Le hadith de la cité du savoir fait partie des hadiths récurrents cités par les auteurs des Sahihs et des Sunans, et des expressions qu’ils ont souvent citées.

L’Allameh Amini dans le sixième volume d'al-Ghadir fait référence à 143 spécialistes de hadiths sunnites qui ont présenté ce hadith, à savoir l’auteur du Mustardak, Abdul Razzaq dans son Musnaf, Ahmad ibn Hanbal dans son Manaqib, Jami' at-Tirmidhi dans son Sunan, Muhammad ibn Jarir al-Tabari dans le Tahdhīb al-Āthār, Tabarani dans son Mo’jam al Kabir, Abou bakr Baghdadi dans son Histoire de Bagdad, Ibn Abd-al-Barr dans son (Isti’ab) recensement des compagnons du prophète (as), Muwaffaq b. Ahmad al-Khwarizmi dans son Manāqib Amīr al-Mu’minīn (as) (les qualités de l’Imam Ali (as), Ibn Athir dans son Jame’al Osul, Suyūtī dans son Jame’al-

Saghir, Ali ibn Abd-al-Malik al-Hindi dans son Kanz al-Ummal, Ibn askari dans son Histoire de Damas et d’autres qui l’ont cité et déclaré bon et authentique.

«علي باب علمي و مبين من بعدي لامتي ما ارسلت به »

« Ali est la porte de ma science et celui qui expliquera après moi, ce pour quoi j’ai été envoyé »

Source : Kanz al-Ummal d'Ali ibn Abd-al-Malik al-Hindi, vol 11 p 614

 

 

«يا علي! انت تبين لامتي مااختلفوا فيه من بعدي »

 

« Ali ! Tu seras celui qui après moi, éclairera l’Ummah dans ses divergences »

 

Source : Mostadrak de Hakim, vol 3 p 122

 

Le prophète (as) a dit à Fatemeh (as) :

ُ » زوجتك خير امتي ، اعلمهم علماً و افضلهم حلماً و اولهم سلماً «

 

« Fatemeh ! Ton mari est le meilleur de ma communauté, le plus savant, le plus patient et le premier musulman »

 

Sources : Kanz al-Ummal vol 11 p 605, Jam’ al jawame’ de Jalāl al-Dīn al-Khudayrī al-Suyūtī, vol 6 p 398, l’Isti’ab, vol 3 p 1099, le Majma’ al Zawa’ed, vol 9 p 101 et 114

 

Il a aussi déclaré aux gens :

 

«اقضاكم عليُ »

« Ali est meilleur que vous dans la justice et le jugement »

 

L’ensemble de ces hadiths prouve la supériorité d’Hazrat Ali (as). Après le décès du Prophète (as), il était celui qui possédait la science du prophète (as) et comme l’a montré l’Histoire, les trois califes dans les jugements, la politique ou les guerres, eurent toujours recours à ses conseils. Le second calife implorait Dieu de lui éviter les questions où Abou Hassan, Hazrat Ali (as) ne serait pas là pour l’aider, et déclarait sans cesse que « sans Ali il serait perdu ». (Généalogie des nobles d’Ahmad Ibn Yahya al-Baladhuri p 100 et Bihar al anwar vol 89 p 105)

 

 

 

Beaucoup de compagnons ont aussi fait allusion à la science d’Ali (as)

 

Ibn Abbas disait :

« و ما علمي وعلم اصحاب محمد (ص) في علم علي الاكقطرة في سيعة »

« Mon savoir et le savoir des compagnons du prophète (as) sont comme une goutte d’eau dans sept mers »

(Bihar vol 89 p 105)

 

Il ajoutait : «والله اعطي علي بن ابيطالب تسعة اعشار العلم ولقد شاركهم في العشر العاشر »

« Je jure par Dieu que 9/10 des sciences ont été donnés à Ali Ibn Abi Taleb (as) et qu’il partage avec les autres le dixième qui reste » (Isti’ab vol 3 p 1104)

 

Abdoullah ben Saoud disait :

 

«ان القرآن انزل علي سبعه احرف ما منا حرف الا وله ظهر و بطن و ان علي بن ابيطالب عنده منه الظاهر و الباطن »

«Le Coran a été révélé avec 7 lettres, chaque lettre à un sens visible et un sens caché, et la science des deux sens est chez Ali (as) » (livre de présentation des compagnons d’Ibn Athir, vol 4 p 22)

 

Il disait aussi : « كان علي خير الناس واعلمهم بعد رسول الله ولقد رايته كان بحرا يسيل سيلا»

« Ali était le meilleur et le plus savant après le prophète (as), et était comme un fleuve en constant mouvement »

(Généalogie des nobles d’Ahmad Ibn Yahya al-Baladhuri)

 

Sa'id Ibn Al-Musayyib, une des plus importantes autorités de jurisprudence des Taba'een, déclarait :

 

«ما كان احد من الناس يقول سلوني غير علي بن ابيطالب »

«À part Ali, personne n’osait demander qu’on l’interroge »

 

Abu Thufail al-Qurasyi a dit :

» شهدت علياً و هو يخطب و يقول سلوني فوالله لا تسالوني عن شيء يكون الي يوم القيامه الا حدثتكم به وسلوني عن كتاب الله فوالله ما من ايه الا و انا اعلم ابليل نزلت ام بنهار ام في سهل ام في جبل «

 

« Je fais le serment qu’Ali a dit dans un de ses discours : «Interrogez-moi car je jure par Dieu, que je répondrai à toutes vos questions jusqu’au jour du jugement, et interrogez moi sur le Livre de Dieu dont je jure connaitre tous les versets et où et quand ils ont été révélés, pendant la journée ou la nuit, dans la plaine ou dans la montagne »

(Tafsir de Tabari, vol 26 p 116 et Al-Fath'ul Bâri d’Ibn Hajar al-Asqalani, vol 10 p 221.

Read 284 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir