Moharam 1441 - 2019

Rate this item
(0 votes)
Moharam 1441 - 2019

Achoura: La Gloire et la Dignité

Le mois de Moharram, le mois de la sagesse et de la tristesse, qui rappelle aux esprits, les valeurs du sacrifice et du dévouement, de l'héroïsme et du martyre.

En ce mois, nous nous rappelons tous de «la marche des douleurs» dans la bataille de Karbala: l’image de notre Imam al Hussein (Psl) décapité, de notre Dame Zeinab (P) emmenée en captivité à Cham, et celle de notre Imam Zein elAbidine (Psl) malade et menotté.



Une révolution réformiste

L’Imam al Hussein (Psl) ne convoitait jamais le pouvoir, ni l'héritage usurpé; bien qu’il soit le petit-fils du Prophète Mohamed (Pslf) et qu’il soit digne de gouverner vu sa clairvoyance et ses capacités, il ne s'est pas révolté contre la dynastie d’Oumaya que pour servir les intérêts de la nation islamique, pour la réformer, et pour réclamer le Bien et interdire le Mal qui l’envahissait.

Ceci le démontre clairement son discours célèbre: « Je ne me suis pas soulevé ni de gaité de cœur, ni pour une quelconque insatisfaction personnelle, ni par subversion, ni injustement. Je me suis soulevé pour réformer la nation de mon grand-père, le Messager de Dieu, pour commander le Bien et interdire le Mal et pour suivre les traces de mon grand-père et mon père »



Une guerre médiatique par excellence

L’Imam (Psl) a vaincu les tyrans par son martyre: ses principes et ses pensées se sont propagés partout, son objectif s’est enfin réalisé malgré le joug des oppresseurs.

Le rôle médiatique, joué par notre Dame Zeinab (Psl), a assuré principalement cette victoire.

Elle a montré à tout le monde, lorsqu'elle fut capturée et emmenée au palais de Yazid, l’ampleur de l’oppression et de la barbarie qu’ont subies les descendants du Prophète (PSL).

Par ailleurs, elle a expliqué aux musulmans les objectifs de cette révolution. Son attitude forte et ferme, en présence de Yazid, constitue une résistance historique face à la tyrannie, et donne un véritable exemple d’héroïsme et du courage, montrant ainsi l’importance et la nécessité du rôle féminin dans la société islamique.



Une révolution immortelle

Les effets de la révolte husseinite dépassent le temps et l’espace, et ses principes teintent les pensées de chaque peuple, groupe ou individu opprimé, les poussant à lutter contre l’oppression et résister contre la tyrannie.

« Tout ce qu’on possède provient d'Achoura », une déclaration immortelle de la part du premier maître de l’ère contemporaine, le grand Ayatollah l'imam Khomeiny, qui a mis l'accent sur l’importance d'Achoura dans la culture islamique, la première école pour tous les révolutionnaires.

Dans ce contexte, et à la lecture des testaments des martyrs de la Résistance Islamique, on détecte nettement les effets d'Achoura dans la culture et la pensée de ses héros qui ont sacrifié leur vie et leur jeunesse pour poursuivre sur la voie de l’Imam al Hussein (Psl).

Enfin, et devant ces sacrifices sublimes, nous ne pouvons que promettre de tenir toujours ce flambeau en répétant le slogan de notre Imam (Psl): « A bas l'humiliation  / Loin de nous l'humiliation »

Read 30 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir