Wiladat Imam Hassan as

Rate this item
(0 votes)
Wiladat Imam Hassan as

WILADAT IMAM HASSAN (AS)*

En l’an 3 de l’Hégire, au beau matin du 15 du Mois de Ramadhan Karim, naquit à Madina, notre deuxième Imam, la prunelle des yeux de l’Imam Ali Ibn Abî Talib (as) et de Hazrat Fatima Zahra (as), la Radieuse, le fruit de leurs âmes, celui que le Saint Qour’an appelle ‘’fils du Messager d’Allah,’’ (abnâ anâ wa abnâ akoum), Hazrat Abou Mouhammad, Al Hassan Al Moujtaba (as), le Bien Choisi.

Hassan signifie aussi bien beau que bon, ayant une qualité très satisfaisante.

Ce nom lui fut attribué par le Saint Prophète (saww) lui-même, par Ordre d’Allah. Il était connu également par le surnom de Karim Ahl Al Bayt, c’est-à-dire le Très Généreux des Ahl oul Bayt (as).

L’Imam Hassan (as) est la première interprétation de la Sourate Al Kawthar qui a été justement révélée en réplique aux ennemis du Prophète (saww) qui le qualifiaient d’ABTAR, l’animal dont la queue est amputée, parce qu’il n’avait pas d’héritiers, ses deux fils issus de Hazrat Khadija furent décédés dans leur enfance.

Allah lui bénit de Hazrat Fatima, seule et unique fille, mère de onze Imams (as) et l’ancêtre de tous les Sayyids qui peuplent le monde.

Ce premier petit-fils du Messager d’Allah apporta le premier Eid dans cette petite maison de ses parents, scellée dans les murs de la Mosquée du Prophète,  eux qui n’avaient jamais connu un jour de fête depuis leur enfance.

‘’Hassan et Houssain sont les Princes de la jeunesse des gens du Paradis,’’ disait le Dernier des Envoyés d’Allah et le Prince des Messagers qui ajoutait, parfois, que ‘’Hassan et Houssain sont vos Imams, qu’ils soient debout ou assis,’’ c’est-à dire qu’ils soient en paix ou en guerre, qu’ils soient considérés ou non Califes.

‘’Vous trouverez en Hassan ma forme et ma noblesse et en Houssain ma générosité et mon courage,’’ annonçait le Sceau des Prophètes qui complétait ses paroles en déclarant que ‘’Hassan représente la partie supérieure de mon corps, allant du nombril jusqu’à la tête et Houssain ma partie inférieure.’’

Je me réjouis de voir les Musulmans, par la voie de l’une des sources de Hadiths la plus fiable que j’éviterai de citer, rendre l’hommage et la reconnaissance qu’ils doivent aux Ahl oul Bayt (as) et de partager, avec vous, ma joie :

‘’Un habitant de l’Iraq vint demander à Abdoullah ibn Omar si un Musulman, en état de sacralisation, Ihrâm, au Hajj à la Mecque, pouvait tuer une mouche (d’après une autre version, il demanda si le sang d’un moustique était impur).

Abdoullah ibn Omar fit comme réponse : "Regardez celui-là. Il me questionne au sujet du sang du moustique alors qu'ils ont tué le petit-fils du Prophète [= l'ont lâchement abandonné à son sort après l'avoir invité à venir à al-Koufa].

J'avais entendu le Prophète dire [à propos de al-Hassan et de al-Hussein] : "Ce sont mes deux fleurs parfumées, mes deux basilics doux, dans ce monde."

Mais hélas !....

Read 350 times