Le 10 Ramadan le mois béni la commémoration de la mort de la mère des croyants Dame Khadija Bint Khueld (que la paix soit sur elle)

Rate this item
(0 votes)
Le 10 Ramadan le mois béni la commémoration de la mort de la mère des croyants Dame Khadija Bint Khueld (que la paix soit sur elle)
Le mois sacré du Ramadan porte en lui un certain nombre d’événements et de souvenirs historiques, y compris la joie, les tristes et les douloureux, et l’un de ces souvenirs douloureux sur le cœur du Messager de Dieu et de sa famille (Prière et paix sur Mohammed et sa lignée vertueuse) est la mort de la mère des croyants et de l’épouse fidèle du Saint Prophète Muhammad (sur lui et sa famille la meilleure prière et la meilleure livraison) Mme Khadija al-Kabir (que Dieu la bénisse), dont la mort en ce dixième jour du mois sacré du Ramadan dans la dixième année de la mission, et avant l’émigration de La Mecque à Médine de trois ans. La mort de Mme Khadija (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a eu un grand impact sur le cœur du Messager de Dieu (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui et sur sa famille), parce qu’elle n’était pas seulement une femme, mais un exemple de toute la femme qui croyait et sacrifiait qui remplissait la vie du Prophète Al Mustafa (paix et bénédiction soit sur lui et sur sa famille) de tendresse, de sacrifice et de rédemption. Elle a fourni tout l’argent, le prestige, l’orgueil et la dignité, mais elle-même et son esprit afin de ravir le bien des êtres humains et le maître des prophètes et des messagers, afin de plaire au Seigneur des mondes, de recevoir l’honneur du monde et de l’au-delà, et par sa mort a peiné le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui et sa famille) si fort qu’il le savait clairement, d’autant plus que sa mort a été convenue après la mort de son oncle et de son partisan Abu Talib (la paix soit sur lui), et à la grande tristesse du Prophète (paix et soyez sur lui et sa famille) cette année-là, il a nommé le Prophète (la paix soit sur lui et sa famille). Le Livre des Lumières Vives et l’Arbre des Bienheureux a dit: Quand Khadija est morte, le Messager de Dieu (que la paix soit sur lui et sa famille) l’a pris dans son traitement, le lavage, et quand il a voulu l’arrêter, le Secrétaire Gabriel a atterri et a dit: O Messager de Dieu, Dieu vous bénisse avec des salutations et de l’honneur, et il vous dit, Muhammad, si le linceul de khadija est le nôtre, elle a fait son argent pour nous, et Gabriel est venu avec un linceul et a dit: O Messager de Dieu, c’est le linceul de Khadija, et il est l’un des linceuls du paradis que Dieu lui a donné. Le Messager de Dieu, dans sa robe honorable d’abord, et avec ce que Gabriel a apporté ensuite, était elle en tant qu’artiste, un art de Dieu et un linceul du Messager de Dieu. La mère des croyants, Khadija Bint Khuwaild (Radwanullah Ali), est: Mme Khadija bint Khuwaild bin Asad bin Abdul Azi bin Qusay al-Qurashi al-Assadi, surnommée Tahera, était l’une des meilleures femmes de Quraysh et les Makin ont tous été créés et créés, et elle avait de nombreux talents: raison, sagesse et vaste richesse. Khadija a été la première à croire en Allah, et Ibn Abbas a déclaré qu’il a dit: Le premier à croire au Messager de Dieu (que la paix soit sur lui et sa famille) des hommes, était Ali (paix soit sur lui), et des femmes, Khadija (que Dieu accorde son âme), et a enduré avec le Messager de Dieu (que la paix soit sur lui et sa famille) les fardeaux du message d’Allah Tout-Puissant, alors elle a partagé ses espoirs et ses douleurs avec lui, et a supporté avec lui les difficultés de la vie, elle a fait tout ce qu’elle a jamais eu à faire pour donner le plus haut exemple aux femmes croyantes, et en tout cas Khadija (qu’Allah lui accorde bénédiction) après que le Prophète de Dieu l’ait épousée (que la paix soit sur lui et sa famille) a joué un rôle actif en soutenant le Prophète dans le port du fardeau du message d’Allah Tout-Puissant, car elle lui a soulagé les difficultés et les défis auxquels il a été confronté par les mécréants de Quraysh.
Read 126 times