Le 13 du Mois lunaire Jamadi-Thani, la commémoration du martyre de Fatima-zahra (as)

Rate this item
(0 votes)
Le 13 du Mois lunaire Jamadi-Thani, la commémoration du martyre de Fatima-zahra (as)
Au nom de Dieu Le miséricordieux, Le plus Miséricordieux
Le 13 du Mois lunaire Jamadi-Thani, c’est la  commémoration du martyre de La Fille bien aimé du Noble Messager de Dieu (psl)Fatima-Zahra, selon certain source 75 jour après le départ de Son Père, Muhammad Al-Mustafa(psl).
 
 Fâtima (p) est la fille du Messager de Dieu (P) et La Mère des Croyants, Khadîja (p).
Elle s’est Marié avec Le Prince des croyants Ali ibn AbiTalib. Leur enfants sont Al-Hassan, Al-Hussein, Zeinab et Oum-Kalthum, Dame Fatima était enceint de  presque 4 mois d’un garçon que Le Messager de Dieu lui avait donné le nom de Al-Muhssen, mais suite à ses souffrances après la mort de son Père, elle a fait une fausse couche, a perdu cet enfant.
-Mais pour quoi la commémoration chaque année, pourquoi faut-il se rappeler de la personnalité de cette grande Dame, La jeune Fatima ? Car notre bien aimé Prophète (psl) nous a déclaré :
Marie (as) était la Dame des femmes de son époque, mais ma fille, Fatémà, est la Dame de toutes les femmes du monde, de la première à la dernière, Fatémà est une partie de mon corps, elle est la lumière de mes yeux et le fruit de mon cœur et de mon esprit... Elle est un ange à existence humaine.
Dont, Elle  est la maîtresse des femmes de cette communauté et la meilleure des femmes du Paradis.
Ainsi nous prion Dieu à lui la gloire, de nous aider à suivre et prendre la vie noble du Fatimacomme exemple, InchAllah. 
-Lors de son sermon à la mosquée de noble prophète (psl), elle a parlée si bien du Saint Coran, le miracle divine, qui n'a jamais été modifié, ni altéré, que personne ne doute de son authenticité et de sa protection de l'atteinte:
 
Le Coran véridique, la Pure Lumière, la Voie Éclairée. Son contenu est inégalable en Vérité; Ses Secrets y sont clairement révélés; Ses Recommandations y sont mentionnées; et Ses disciples y sont bénis. Le Coran guide ses adeptes et donne à ses lecteurs le bon et chaleureux sentiment; l'écouter porte au Salut; en lui il y a d'achevé les ineffables arguments de Son Autorité divine, de mentionner Sa manifeste détermination, de rappeler Ses interdits, d'énoncé clairement Ses prescriptions et Ses Lois écrites.

« Dieu, Exalté soit-Il, a établi:

« La Foi, comme moyen pour vous purifier des séquelles du polythéisme. 

« La Prière, comme moyen pour écarter de vous l'arrogance et comme preuve de votre humilité.

« L'Aumône légale (azzakat), comme moyen de purification de l'âme el d'accroissement des ressources. 

« Le Jeûne, comme moyen de confirmation de la sincérité et d'amplification de la dévotion et de la piété.

« Le Pèlerinage, comme moyen d'édification de la Religion. 

« La Justice, comme moyen d'unité des cœurs dans l'harmonie de l'agir et dl vivre ensemble. 

« Notre Guidance ( Velayat Ahlul Beyt), comme moyen sûr de protection contre la division et de sauvegarde certaine de l'unité et de l'entente.

« Le Jihad, comme moyen de garantir et de réaliser la Gloire de l'Islam.

« La Patience, comme moyen de bonne réalisation des projets et d'acquisition certaine des bienfaits de Dieu, Exalté soit-Il.

« Le Commandement d'instaurer le Bien, comme moyen d'assurer l'intérêt commun, de renforcer la paix publique et les bonnes relations entre les gens.

« L'Affection envers les parents, comme moyen de protection contre le courroux de Dieu.

« Le Maintien d'étroites relations avec les enfants, comme moyen de longue vie et de multiplication abondante de la descendance.

« Le Droit au versement du prix du sang, comme moyen de mettre un terme aux expéditions punitives sanglantes.

« Le Respect des engagements, comme moyen d'obtenir la Miséricorde et l'Indulgence.

« La Juste mesure en tout, comme moyen de prévenir l'injustice et l'usurpation des droits d'autrui. 

« L'Interdiction des boissons enivrantes, comme moyen de protection de l'âme contre l'abomination, et d'éradication de la violence alcoolique et de l'affaiblissement de l'intellect.

« L'Abandon de l'insulte, comme moyen de protection contre la malédiction et l'affliction.

« Le Refus de voler, comme moyen de conserver un esprit pur et sain.

« Dieu, Exalté soit-Il, a interdit le polythéisme pour permettre une sincère et fidèle adoration de Son Unicité. Dès lors, craignez Dieu de la façon dont Il doit être véritablement craint, et ne mourez pas en dehors des Principes de l'Islam. Obéissez à Dieu, Exalté soit-Il, dans ce qu'II vous a ordonné et dans ce qu'Il vous a interdit. 

Car 
« parmi Ses serviteurs seuls les savants craignent vraiment Dieu. » (Coran 35/28)


***

Lorsque Fâtima décéda, le Prince des croyants Ali, l'enterra la nuit selon le désire de DameFatima. Il se tourna ensuite vers la tombe du Prophète (psl) et lui dit :

"Ô Messager de Dieu! Nous te saluons, ta fille qui vient à ta rencontre et qui dort sous la terre à ton côté, et moi-même!

Dieu a voulu qu'elle te rejoigne plus tôt que les autres.

Après elle, ma patiente arrive à son terme, et ma maîtrise de moi s'en va. Mais je n'ai d'autre choix que d'être patient, comme j'ai du l'être après ton départ!

Puisque la patiente dans l'adversité est ta tradition!

Ô Messager de Dieu! Tu es mort sur ma poitrine!

Je t'ai mis au sein de la terre avec mes propres mains! le Coran nous annonce que la fin de la vie de chacun est le retour à Dieu. Aujourd'hui le dépôt (amânat) retourne à son maître, Zahrâ est parti de mon côté et s'est endormi à ton côté! Ô Messager de Dieu!

Après elle, la terre et le ciel me semblent laids, et le chagrin ne quitte pas mon cœur!

Mes yeux restent sans sommeil et mon cœur déchiré de tristesse jusqu'à ce que Dieu me fasse résider à ton côté!"

"La mort de Zahrâ fut un coup qui a blessé mon cœur et qui a rendu constant mon chagrin; et aussitôt éperdu mon union! Je porte ma plainte à Dieu, et je confie ta fille à toi!

Elle te dira comment, après toi ...; Dieu, le meilleur arbitre! Salut que je te fais est du respect et non pas de la plainte, il est de la passion et non pas de l'ennui.

Je patiente puisqu'il a promis aux patients, j'attends sa récompense puisque tout est de Lui et pudique la patiente est Bien.
 
 Je te confie le malheur de mon cœur, et je me contente le cœur en pensant à toi, que le salut de Dieu soit à toi et que le salut et le paradis de Dieu soit à Fâtima!"
 
 
Que la paix soit sur az-Zahrâ', le jour où elle est née, le jour où elle a rejoint son Seigneur et le Jour où elle sera ressuscitée. 
Read 390 times

Ajouter un commentaire


Security code
Rafraîchir