l’anniversaire du décès de La Grande Dame d`Islam, La première femme de Vénéré Prophète (sawas),Dame Khadija Al-Kobra (que la paix d’Allah soit sur elle).

Rate this item
(0 votes)
l’anniversaire du décès de La Grande Dame d`Islam, La première femme de Vénéré Prophète (sawas),Dame Khadija Al-Kobra (que la paix d’Allah soit sur elle).

A l'occasion de 10 ramadan l’anniversaire du décès de La Grande Dame d`Islam, La première femme de Vénéré Prophète (sawas),Dame Khadija Al-Kobra (que la paix d’Allah soit sur elle).  

« L’honorable Khadija(SA) était non seulement l’épouse du dernier Prophète divin, mais la mère de l’honorable Fatima (SA). Elle a fait tout dans la voie de l’extension de l’Islam. Aujourd’hui il est du devoir des musulmans d’honorer la mémoire de cette honorable femme et de maintenir leur dépendance et leur attachement aux enseignements islamiques et à ceux qui éprouvent du dévouement pour protéger cette religion. »

L`ancien cimetière Al-Mouala, à la Mecque

le Dix du mois bénit Ramadan (En 619 J.C, Dixième année après l`avènement prophétique, trois ans avant l’hégire), coïncide avec l’anniversaire du décès de La Grande Dame d`Islam, La première femme de Vénéré Prophète (sawas),Dame Khadija Al-Kobra (que la paix d’Allah soit sur elle).

Son Excellence Khadîja (as) passa vingt-cinq ans dans la maison du Prophète Mohammad (sawas). Elle fut la première musulmane.

Khadija occupe une place sans équivoque dans l’histoire de l’islam. Elle détient la primauté en adoptant, l’islam juste après le prophète(p). Elle fut la première femme à croire en lui.

Le Messager de Dieu (pslf) présente, dans ses paroles, Khadidja (S) comme étant son épouse élevée à la plus haute station. Le Messager (pslf) a dit à ce propos:

"Les femmes les plus élevées au Paradis sont Khadidja Bint Khuwaylid ; Fatima Bint Mohammed; Asiyah Bint Muzahim(la femme de Pharaon) et Maryam Bint Imran [la Mère de Jésus (p)]".

Le Messager de Dieu (pslf) déclara également ceci:

"Les meilleures de toutes les femmes sont au nombre de quatre: Maryam Bint Imran [la mère de Jésus (pse)] ; Khadidja Bint Khuwaylid; Fatima Bint Mohammed et Asiyah, l'épouse de pharaon".

« " Aicha a déclaré ceci: "Un jour, le Messager de Dieu se remémorant Khadidja [après son décès], j'en fus jalouse et lui dis qu'elle était âgée et d'autres choses, et que maintenant Dieu, en ma personne, lui avait procuré une épouse bien meilleure. Le Messager de Dieu me répondit ceci:

"Dieu ne m'a jamais procuré une épouse meilleure; Khadidja crut en ma Prophétie alors que les autres se refusaient à me suivre; elle témoigna et prit fait et cause en faveur de mes paroles alors que les autres les contredisaient; elle mit toute sa fortune à ma disposition alors que tous les autres m'abandonnaient ; Allah m'a béni d'enfants par elle et non par aucune autre épouses.".

Le verset 8 du sourate Al-Zoha, concerne la générosité de Khadija(p) :

وَوَجَدَكَ عَائِلًا فَأَغْنَىٰ

Ne t'a-t-Il pas trouvé pauvre? Alors Il t'a enrichi.

Elle fut considérée (que la paix d’Allah soit sur elle) parmi les riches de la péninsule arabique de l’époque. Elle organisa, à travers ses employés, des voyages au Levant et dans d’autres endroits pour le commerce. Nombreux notables de Quraysh lui proposèrent des fiançailles mais elle refusa d’épouser tout autre que le Messager (que la bénédiction d'Allah soit sur lui et sur sa famille) après avoir connu sa sincérité, son honnêteté, son sens moral et sa fusion avec Allah. Elle l’hébergea quand il fut délaissé par ses ennemis et ses proches. Elle le crut quand les autres le tinrent pour menteur. Elle fut dévouée corps, âme et argent pour la cause du prophète et de son message. Il mit l’argent au service du message de l’islam et de sa propagation.

Les racines de Dame Khadija se réfèrent à un arbre très haut de gloire, de fierté et d'honneur. Elle est la fille de Khowayled ibn Abed Al-Aaza ibn Qosay et elle a avec le prophète(p) un lien de parenté, Qosay étant le quatrième ancêtre du Messager d’Allah (que la bénédiction d'Allah soit sur lui et sur sa famille).

Dame Khadija fut une femme riche et une commerçante honnête. Elle fut appelée « la Pure »Tahira. Son commerce se caractérisa par la véracité, l'honnêteté et la confiance de ses clients. Elle voulut, ainsi, trouver un homme honnête pour lui confier son commerce. Elle choisit Mohamad l’honnête et le loyal et l’envoya pour du commerce au Levant avec son serviteur. Il revint de son voyage avec beaucoup du gain. Le serviteur lui décrira ses bonnes mœurs, sa probité, son honnêteté, son intelligence en ce qui concerne les affaires du commerce et la confiance et l’amour que lui portèrent les gens. Elle approuva ce propos et décida d’être sa fidèle épouse.

Le Messager d'Allah (que la bénédiction d'Allah soit sur lui et sur sa famille) aima beaucoup Khadija, il fut très triste quand elle décéda et appela cette année « l’année du chagrin ».Le grand oncle du Prophète (psl), Abou Tàlib (Ra) est décédé la même année.

L’extrême intelligence de Dame Khadija fut décrite par un poète arabe :

Si les femmes sont comme elle

On préférerait les femmes sur les hommes

Parce que ni la féminité de la lune n’est une tare

Ni la masculinité du soleil est une gloire

Il suffit pour l’honneur de Dame Khadija, qu’Allah lui envoie une salutation spéciale pour lui rendre hommage grâce à son service au prophète et à son message. En effet, il a été évoqué dans un récit qu’Allah envoya le loyal Gabriel au Prophète (que la bénédiction d'Allah soit sur lui et sur sa famille) pour lui dire :

« O Mohamad, dis à Khadija qu’Allah t’envoie ses salutations »

Khadija est ainsi la seule Dame à laquelle Allah envoya sa salutation après l’islam. Elle lui répondit:

«ان الله هو السلام ، وفیه السلام ، الیه السلام ، وعلی جبرئیل السلام

Allah c`est lui Salam, c`est de lui le Salam et se retourne vers lui le Salam, et sur l`ange Gabrielle le Salam."

(D`après Abou saeed Khidri, Rapporté par Bukhari dans son Sahih, volume 3, page 175, chapitre "La jalousie et l'amour des femmes", dans la conclusion de "Livre sur le Mariage-Nikah".

Il y a ici dans sa réponse un style littéraire qui confirme la sagesse et l’éloquence de Khadija, parce qu’elle n’a pas dit: « que la paix soit sur Allah » mais « qu’Allah est la paix ». Évidemment, comment peut-elle saluer Allah alors qu’il est la paix elle-même ? C’est une femme complète surtout en ce qui concerne son éloquence avec Allah (gloire pour lui)

Devant ces postions consciencieuse et son amour propre de l’islam Dame Khadija paya fortement l’impôt de loyauté. Elle souffrit de son isolément et de sa solitude après avoir été délaissée par les femmes de Quraysh. Ce boycott se poursuivît même après sa grossesse de sa fille Fatima (que la paix d’Allah soit sur elle) et lors de son accouchement.

Pour cela, Allah envoya quatre femmes de paradis : Eve, Asia fille de Mozahem, Sarah et Marie fille d’Imran (que la paix d’Allah soit sur elles) et elles dirent à Khadija : « nous sommes les messagers de ton seigneur pour toi ». Et Elles l’aidèrent à accoucher de Fatima Al-Zahra (que la paix d’Allah soit sur elle).

Le boycott des femmes de Mecque se poursuivît même après l’accouchement, Allah voulut que Fatima soit pour Khadija un soulagement même quand elle fut dans le ventre de sa mère ce qui caractérisa Dame Khadija (que la paix d’Allah soit sur elle). Elle passa de sa vie 24 ans et un mois avec le Messager (que la bénédiction d'Allah soit sur lui et sur sa famille) et ils donnèrent naissance, pour les garçons, à Al-Kassem et Abdallah surnommés Al-Tayyeb et Al-Taher.

Khadija (que la paix d’Allah soit sur elle) décéda le 10 du mois de ramadan le bénit, trois ans avant l’hégire. Le Messager (que la bénédiction d'Allah soit sur lui et sur sa famille) l’inhuma de sa main à la Mecque(le cimetière Al-Mouala). Il l’évoqua avec respect après sa mort.

Les musulmans seront pour toujours redevables pour cette femme pure.

Read 129 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir