Le mois Safar, avec la famille du Prophète(p) en captivité à Damas

Rate this item
(0 votes)
Le mois Safar, avec la famille du Prophète(p) en captivité à Damas
Le mois Safar, avec la famille du Prophète(p) en captivité à Damas:
-Selon certaines sources, c'est en premier jour de l'an 61 de l'hégire ;20 jour après le massacre de la famille du prophète (psl) le jour Achoura, que la tête du Maître des Martyrs, l'Imam al-Hussayn Ibn Ali, assassiné et décapité à Karbalâ', fut amenée à Damas accompagne de la famille de Imam Hussein  prisonnier dans un état catastrophique …,mais fière et courageux.
 
-Parmi ce groupe prisonnier de guerre, se figure une petite fille au nom Soukeina, connue aussi:Roukhaya.Elle est la fille d’Imam Hussein. Prophète psl avait une fille au même nom également. Roukhaya n`avait que 4 ans. Elle a trop souffert par perte de son père, aussi elle a été maltraite durant ce voyage horrible, une nuit elle s’est réveillée en pleurant disant a sa tante Zaynab la fille de Fatma p, Ma tante ! Dans mon rêve j'ai vu mon père ! Je ne l'avais pas vu depuis qu'il m'a quitté, ce jour horrible... Alors je lui ai tout raconté. Tout ce que nous avons enduré jusqu'à aujourd'hui. Il m'a dit : "Roukhaya, tes souffrances ont assez duré ! Roukhaya, ma fille chérie, je suis venu te chercher !»
Roukhaya éclata en sanglots. Alors toutes les femmes, et les enfants aussi se mirent à sangloter. Yazid,le Calif Tyran qui passait à ce moment-là près d'un soupirail de la prison, demanda ce qui se passait. Des gardes lui dirent que Roukhaya, la fille de l'Imam Hussein voulait voir le visage de son père. Yazid donna des ordres.
Des gardes entrèrent bientôt dans le cachot. L'un d'eux portait un plateau d'argent recouvert d'une étoffe de tissue. Le garde déposa le plateau devant Roukaya. Il retira l'étoffe. La torche qu'il brandissait éclaira la tête de l'Imam Hussein.
Roukaya s'empara de la tête de son père. Elle la serra contre elle, l'embrassant comme elle l'avait embrassée des milliers de fois quand il était vivant. Au bout d'un moment ses sanglots se calmèrent.
Dame Zaynab s'approcha de Soukeina qui était immobile, recroquevillée autour de la relique de l'Imam Hussein.
- Roukhaya ma fille, ne reste pas ainsi courbée sur la tête de ton père.
Soukeina ne répondait pas. Zaynab voulut secouer doucement l'épaule de l'enfant. Mais Soukeina avait cessé de vivre. Son père tant aimé avait tenu la promesse qu'il lui avait faite en rêve. Maintenant elle était avec lui, au Paradis.
Sa tombe est à Damas en Syrie d’aujourdhui ,un lieu de visite.
 
Le 3 Çafar : Il est recommandé d'accomplir en ce jour deux rak'ah de prière : dans la première on récite la sourate al-Hamd (al-Fâtihah) et la Sourate al-Fath (No 48), et dans la seconde également la sourate al-Hamd et la sourate al-Tawhîd. Après quoi, on récite cent fois la prière sur Muhammad (P) et sur sa Famille (Allâhumma çalli `alâ Muhammadin wa Âle Muhammad = Ô mon Dieu ! Prie sur Muhammad et sur sa Famille), ensuite, on récite l'istighfâr (astaghfir-ullâha Rabbî wa atûbu ilayhi = Je demande pardon à Allah et je me repens auprès de Lui). On demande à Allah enfin d'exaucer ses vœux.
Read 28 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir