L’auteur de “Puis j’ai été guidé” : pourquoi suis-je devenu chiite? (3)

Rate this item
(1 Vote)

Cela fait un certain temps que j’ai engagé de vastes activités de prédication et de propagation du Chiisme selon cette méthode, et il faut bien savoir que seul celui qui est à court d’argument recourt à l’invective et à l’injure ; quant à celui qui progresse à l’aide d’une argumentation logique et d’arguments, il ne ressentira jamais le besoin d’employer ces moyens. Et Dieu le Très-Haut nous a prévenus contre cela:

«Ô vous qui avez la foi, ne jetez pas l’anathème contre ceux qui appellent à autre que Dieu auquel cas ils invectiveraient contre Dieu»1 .

L’invective et la malédiction sont des méthodes qui provoquent une réaction et constituent un point négatif pour le Chiisme, et malgré des années d’effort de notre part pour éviter cela, ces méthodes réapparaissent parmi les Chiites et tous nos efforts ont été anéantis en un instant par Yasser Habib et nous condamnons sans hésitation ce genre de nuisance. Et aujourd’hui, nous sommes passés du statut d’assaillant à celui de défenseur car les Chiites sont de toute part maudits et excommuniés si bien que des conférences sont même organisées dans le monde entier à cette fin. Aussi suis-je extrêmement ravi de la fatwa du Guide de la Révolution car elle a impressionné nombre de savants sunnites et a provoqué chez eux soulagement et contentement, du fait de l’importance et de l’influence du Guide, en tant que personnalité politique et scientifique de premier rang. Et nous profiterons sans aucun doute à l’avenir de cette approche logique – qui était aussi la méthode des Imams infaillibles (paix sur eux) – afin de répandre la pensée chiite d’Ahl al-bayt et nous continuerons sur cette voie jusque la bonne parole du monothéisme triomphe et que l’infidélité et l’association disparaissent.

Tebyan: pouvez-vous nous rappeler le contenu de cette fatwa?

Dr.Tidjãni: elle interdit de recourir à l’invective et à l’injure et interdit de maudire les compagnons; et cette position est sans nul doute correcte et pertinente car il n’est pas nécessaire d’exposer publiquement toutes les vérités à n’importe qui car en effet, il est recommandé dans le hadith: «parle aux gens à la mesure de leur intellect» .

On doit être conscient qu’une personne sunnite a ses choses saintes et vénère des symboles. Par exemple Aisha est un symbole et un exemple alors qu’il se peut que ce frère sunnite ignore tout de Fatima (paix sur elle), en croyant sincèrement que ce qu’a dit le saint Prophète paix sur lui d’Aisha, il ne l’a pas dit de Fatima paix sur elle: « prenez la moitié de votre religion de cette Humayra».

Note:

1- «یا ایها الذین آمنوا لا تصبوّا الذین یدعون من دون الله فیصب الله عدوا»

Source: Section «religion» de Tebyan

Read 1352 times

Ajouter un commentaire


Security code
Rafraîchir