Les actes du 1er jour du mois Shawwâl

Rate this item
(0 votes)
Les actes du 1er jour du mois Shawwâl

(le jour de l’Aïd al-Fitr)
Le 1er jour est le jour de l'Aïd al-Fitr et il y a plusieurs actes :
l)Dire «Dieu est plus Grand» après la prière du matin et après la prière de l’ Aïd comme cela a été mentionné plus haut lors de la nuit de l’Aïd :
Allâhu akbaru, Allâhu akbaru, lâ ilâha illâ-llâhu, wa Allâhu akbaru, Allâhu akbaru.
Dieu est plus Grand, Dieu est plus Grand, il n’y a de Dieu que Dieu, Dieu est plus Grand, Dieu est plus Grand !
wa li-llâhi al-hamdu, al-hamdu li-llâhi ‘alâ mâ hadânâ, wa lahu
ash-shukru ‘alâ mâ awlânâ.
Et pour Dieu la Louange, et Louange à Dieu pour ce qu’il nous a guidés, et pour Lui le Remerciement pour ce qu’il nous a donné !

اللهُ أَکْبَرُ اللهُ أَکْبَرُ لا إِلَهَ اِلّا اللهُ وَ اللهُ أَکْبَرُ اللهُ أَکْبَرُ وَ للهِ الْحَمْدُ الْحَمْدُ للهِ عَلَى مَا هَدَانَا وَ لَهُ الشُّکْرُ عَلَى مَا أَوْلانَ
2)Préparer la Zakdt al-Fitrat (l'aumône de la rupture du jeûne) [de la valeur de 3 kg de denrée] pour toute personne (petite ou grande) avant la prière de l’ Aïd selon les détails clairs présents dans les livres de Droit (Fiqh). La Zakât al-Fitrat (l’aumône de la rupture du jeûne) est une obligation confirmée.
Elle est même une condition d’acceptation du jeûne du mois de Ramadan. Elle est une assurance contre la mort jusqu’à l’année suivante. Dieu Très-Elevé a fait précéder le rappel de la Zakât à la prière dans les nobles versets 14-15 de la sourate Le Très-Haut (LXXXVII).
3)La douche rituelle (les grandes ablutions)
Et il est préférable de faire la douche rituelle dans un fleuve si c’est possible. Le moment de la douche rituelle est depuis l’aube jusqu’au moment de faire la prière de l’Aïd, comme le dit Sheikh. Et selon un hadith, faire la douche rituelle à l’ombre ou sous un toit. Si tu as décidé de la faire, alors dis :
Allâhumma, îmânann bika, wa tasdîqann bi-kitâbika, wa ittibâ'a sunnati nabiyyika Muhammadinn, sallâ-llâhu ‘alayhi wa âlihi.
Mon Dieu, par foi en Toi, en confirmation de Ton Livre, en suivant la sunna de Ton Prophète Mohammed, que Dieu prie sur lui et sur sa famille.
اللهُمَّ إِیمَانا بِکَ وَ تَصْدِیقا بِکِتَابِکَ وَ اتِّبَاعَ سُنَّةِ نَبِیِّکَ مُحَمَّدٍ صَلَّى اللهُ عَلَیْهِ وَ آلِهِ
Ensuite, dire :
Bi-smi-llâhi
Par [la grâce du] Nom de Dieu !
«بسم الله»
Puis faire la douche rituelle. Quand elle est finie, dire :
Allâhumma, aj‘alhu kaffâratann li-dhunûbî wa tahhir dînî. Allâhumma, adhhab ‘annî ad-danasa.
Mon Dieu, rends-la comme une amende compensatoire de mes péchés et purifie ma religion. Mon Dieu, fais sortir de moi les souillures.
اللهُمَّ اجْعَلْهُ کَفَّارَةً لِذُنُوبِی وَ طَهِّرْ دِینِی اللهُمَّ أَذْهِبْ عَنِّی الدَّنَسَ.
4)Mettre de beaux vêtements, se parfumer, sortir dans un endroit désertique sauf à La Mecque pour la prière sous le ciel.
5)La rupture du jeûne au début de la journée avant la prière de l’Aïd. Le mieux est de rompre le jeûne avec une datte ou quelque chose de sucré…
6)Ne pas sortir pour la prière de l’Aïd avant le lever du soleil et invoquer [Dieu] avec ce que Sayyed a rapporté comme invocations dans al-Iqbâl, notamment celle de l’imam al-Bâqer(p) rapporté par Abû Hamzeh ath-Thumâlî ; Invoque [Dieu] de cette invocation lors des deux Aïds et le vendredi, lorsque tu te prépares à sortir :

Allâhumma, man tahayya’a fi hadhâ-l-yawmi, aw ta'abba’a, aw a'adda wa-sta‘adda li-wifâdatinn ilâ makhlùqinn, rajâ’a rifdihi, wa nawâfilihi wa fawâdilihi wa ‘atâyâhu,
Mon Dieu, [comme] celui qui s’est disposé pour ce jour, s’est préparé, s’est apprêté et a pris ses dispositions pour rendre visite à une créature, dans l’espoir [de recevoir] une aide, une gratification, une faveur, un don de sa part,
fa-inna ilayka, yâ sayyidî, tahî’atî, wa ta’bi’atî, wa i‘dâdî, waisti‘dâdî, rajâ’a rifdika wa jawâ’izika, wa nawâfilika, wa fadâ’ilika, wa
‘atâyâka,
c’est pour Toi que je me suis disposé, me suis préparé, me suis apprêté et ai pris mes dispositions, dans l’espoir [de recevoir] de Ton Aide, de Tes Récompenses, de Tes
Gratifications, de Tes Faveurs, de Tes Grâces, de Tes Dons,
wa qad ghadawtu ilâ ‘îdinn min a'yâdi ummati nabiyyika,
Muhammadinn, salawâtu-llâhi ‘alayhi wa ‘alâ âlihi.

et je suis sorti pour une des fêtes de la Nation de Ton Prophète Mohammed (que les prières de Dieu soient sur lui et sur sa famille).
Wa lam afid ilayka, al-yawma, bi-‘amalinn sâlihinn, athiqu bihi qaddamtuhu, wa lâ tawajjahtu bi-makhlûqinn ammaltuhu,
Mais je ne Te rends pas visite aujourd’hui avec une bonne action à Te présenter en laquelle j’aurais confiance, ni je ne m’adresse à Toi avec une créature en qui j’aurais espoir [pour intercéder en ma faveur],
wa lakin ataytuka, khâdi'ann, mu-qirrann bi-dhunûbî wa isâ’atî ilâ nafsî.
mais je me suis rendu à Toi, me soumettant [à Toi], reconnaissant mes péchés et mes mauvaises actions à mon encontre.
Fa-yâ ‘azhîmu, yâ ‘azhîmu, yâ ‘azhîmu, ighfir liya al-‘azhîma min dhunûbî, fa-innahu lâ yaghfiru adh-dhunûba al-‘izhâma illâ anta, yâ lâ ilâha illâ anta, yâ arhama ar-râhimîna.
Alors, ô Très-Grandiose, ô Très-Grandiose, ô Très Grandiose, pardonne-moi mes péchés grandioses, car ne pardonne les péchés grandioses que Toi, ô point de divinité autre que Toi, ô le plus Miséricordieux des miséricordieux.

اللهُمَّ مَنْ تَهَیَّأَ فِی هَذَا الْیَوْمِ أَوْ تَعَبَّأَ أَوْ أَعَدَّ وَ اسْتَعَدَّ لِوِفَادَةٍ إِلَى مَخْلُوقٍ رَجَاءَ رِفْدِهِ وَ نَوَافِلِهِ وَ فَوَاضِلِهِ وَ عَطَایَاهُ فَإِنَّ إِلَیْکَ یَا سَیِّدِی تَهْیِئَتِی وَ تَعْبِئَتِی وَ إِعْدَادِی وَ اسْتِعْدَادِی رَجَاءَ رِفْدِکَ وَ جَوَائِزِکَ وَ نَوَافِلِکَ وَ فَوَاضِلِکَ وَ فَضَائِلِکَ وَ عَطَایَاکَ وَ قَدْ غَدَوْتُ إِلَى عِیدٍ مِنْ أَعْیَادِ أُمَّةِ نَبِیِّکَ مُحَمَّدٍ صَلَوَاتُ اللهِ عَلَیْهِ وَ عَلَى آلِهِ وَ لَمْ أَفِدْ إِلَیْکَ الْیَوْمَ بِعَمَلٍ صَالِحٍ أَثِقُ بِهِ قَدَّمْتُهُ وَ لا تَوَجَّهْتُ بِمَخْلُوقٍ أَمَّلْتُهُ وَ لَکِنْ أَتَیْتُکَ خَاضِعا مُقِرّا بِذُنُوبِی وَ إِسَاءَتِی إِلَى نَفْسِی فَیَا عَظِیمُ یَا عَظِیمُ یَا عَظِیمُ اغْفِرْ لِیَ الْعَظِیمَ مِنْ ذُنُوبِی فَإِنَّهُ لا یَغْفِرُ الذُّنُوبَ الْعِظَامَ اِلّا أَنْتَ یَا لا إِلَهَ اِلّا أَنْتَ یَا أَرْحَمَ الرَّاحِمِینَ
•La prière de l'Aïd
La prière de l’Aïd est de 2 raka’ats : lire lors de la 1er raka’at, après al-Hamd (I), la sourate Le Très-Haut (LXXXVII), puis répéter, après la récitation du Coran, avant l’inclination, 5 fois la même invocation séparée chacune par un takbîr [dire : Dieu est plus Grand !]
Allâhumma, ahla-l-kibriyâ’i wa al-‘azhamati, wa ahla-l-jûdi wa aljabarûti, wa ahla-l-‘afwi wa ar-rahmati, wa ahla-t-taqwâ wa almaghftrati,
Notre Dieu, Maître de la Grandeur et de la Sublimité, Maître de la Largesse et du Pouvoir, Maître du Pardon et de la Miséricorde, Maître de la Piété et de la Rémission [des péchés],
as’âluka, bi-haqqi hadhâ-l-yawmi-l-ladhî ja'altahu li-l-muslimîna ‘îdann, wa li-Muhammadinn, sallâ-llâhu ‘alayhi wa âlihi, dhukhrann wa mazîdann,
je Te demande, au nom de ce jour que Tu as rendu pour les Musulmans un [jour] de fête et, pour Mohammed (que Dieu prie sur lui et sur sa famille), une provision et un accroissement,
an tusalliya ‘alâ Muhammadinn wa âli Muhammadinn, wa an tudkhilanî fî kulli khayrinn adkhalta fihi Muhammadann wa âla
Muhammadinn,
de prier sur Mohammed et sur la famille de Mohammed, de me faire entrer dans tout bien dans lequel Tu as fait entrer Mohammed et la famille de Mohammed,
wa an tukhrijanî min kulli sû’inn akhrajta minhu Muhammadann wa âla Muhammadinn, salawâtuka ‘alayhi wa ‘alayhim.
et de me faire sortir de tout mal duquel Tu as fait sortir Mohammed et la famille de Mohammed (que Tes Prières soient sur lui et sur eux).
Allâhumma, innî as’aluka khayra mâ sa’alaka ‘ibâduka-s-sâlihûna, wa a‘ûdhu bika mimmâ asta‘âdha minhu ‘ibâduka-s-sâlihûna.
Mon Dieu, je Te demande le meilleur que T’ont demandé Tes vertueux Serviteurs, et je cherche Ta Protection (auprès de Toi) contre ce contre quoi Tes vertueux Serviteurs ont cherché protection.

اللهُمَّ [أَنْتَ أَهْلُ‏] أَهْلَ الْکِبْرِیَاءِ وَ الْعَظَمَةِ وَ أَهْلَ الْجُودِ وَ الْجَبَرُوتِ وَ أَهْلَ الْعَفْوِ وَ الرَّحْمَةِ وَ أَهْلَ التَّقْوَى وَ الْمَغْفِرَةِ أَسْأَلُکَ بِحَقِّ هَذَا الْیَوْمِ الَّذِی جَعَلْتَهُ لِلْمُسْلِمِینَ عِیدا وَ لِمُحَمَّدٍ صَلَّى اللهِ عَلَیْهِ وَ آلِهِ ذُخْرا وَ شَرَفا وَ مَزِیدا أَنْ تُصَلِّیَ عَلَى مُحَمَّدٍ وَ آلِ مُحَمَّدٍ وَ أَنْ تُدْخِلَنِی فِی کُلِّ خَیْرٍ أَدْخَلْتَ فِیهِ مُحَمَّدا وَ آلَ مُحَمَّدٍ وَ أَنْ تُخْرِجَنِی مِنْ کُلِّ سُوءٍ أَخْرَجْتَ مِنْهُ مُحَمَّدا وَ آلَ مُحَمَّدٍ صَلَوَاتُکَ عَلَیْهِ وَ عَلَیْهِمْ أَجْمَعِینَ اللهُمَّ إِنِّی أَسْأَلُکَ خَیْرَ مَا سَأَلَکَ مِنْهُ عِبَادُکَ الصَّالِحُونَ وَ أَعُوذُ بِکَ فِیهِ مِمَّا اسْتَعَاذَ مِنْهُ عِبَادُکَ الصَّالِحُونَ الْمُخْلِصُونَ
Puis, faire un 6ème takbir, s’incliner et se prosterner.
Puis se relever pour la 2de raka ‘at. Lire alors, après al-Hamd, la sourate Le Soleil (XCI) puis réciter 4 fois la même invocation séparée chacune par un takbir (dire : Dieu est plus Grand !). Puis, dire un 5ème takbir, s'incliner et terminer la prière. Après, faire les Glorifications de Zahrâ’ [dire : 34 fois Dieu est plus grand !, 33 fois Louange à Dieu !, et 33 fois Gloire à Dieu !].

-De nombreuses invocations sont rapportées pour après la prière de l’Aïd. Et sans doute, la meilleure invocation est celle N°46 d’as-Sahîfah as-Sajjâdiyyah al-Kâmilah de l’imam Zayn al-’Abidîne(p).
-ll est recommandé de prier la prière de l’Aïd sous le ciel, sur la terre même, sans tapis de prière ou natte, de revenir par un autre chemin que celui pris à l’aller.
-De même, [il est recommandé] d’invoquer [Dieu] pour ses frères croyants et de [demander] l’acceptation de leurs actes.
-Visiter l’imam al-Hussein(p).

Read 382 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir