L’incident suspect dans le port de Fujaïrah, un scénario pour encourager Trump à entrer en conflit

Rate this item
(0 votes)
L’incident suspect dans le port de Fujaïrah, un scénario pour encourager Trump à entrer en conflit
Un membre de la Commission de sécurité nationale a déclaré que les informations fournies par les Émirats arabes unis et l'entrée de l’Arabie saoudite dans l'affaire de l’explosion de quatre pétroliers dans le port de Fujaïrah, était un scénario pour pousser Trump à une guerre dans le Golfe Persique.
Mohammad Jawad Jamali Nobangani, membre du Comité parlementaire de sécurité nationale et de politique étrangère, a déclaré au correspondant d'Iqna, à propos de la réunion du Conseil suprême de la Révolution culturelle avec le ministre des Affaires étrangères, qu’une décision avait été prise appuyée par tous les courants politiques qui soulignait nos droits, énoncés aux articles 26 et 36 de l’accord sur le nucléaire, d’utiliser des mécanismes internes d’actions juridiques et judiciaires pour défendre nos intérêts et avertir l’Europe et les Usa.


"Aujourd'hui, le monde entier sait que la République islamique d'Iran a pleinement rempli ses obligations comme le montrent les 14 rapports de l'AIEA sur l’aspect pacifique de nos activités nucléaires. L'Iran était face aux violations de ce traité par Obama et Trump qui est sorti de l’accord et a interdit l'enrichissement nucléaire et la vente d'eau lourde, qui étaient les lignes rouges de l’Iran, et à l'inaction de l’Europe reconnue par les autorités européennes. Comme les Européens l'ont répété à maintes reprises, la sécurité est importante pour eux et ils voulaient essentiellement l’assurer sans rien donner en échange. La République islamique d'Iran a abandonné bon nombre de ses droits nucléaires pour être reconnue par la communauté internationale et entrer dans le groupe des pays nucléaires. En fait, l’Iran a toujours respecté ses responsabilités mais les autres parties n’ont pas répondu de manière adéquate ni respecté parallèlement leurs obligations. Pendant les huit ans de défense sacrée, alors que la France louait des avions super-étendards à Saddam et que des missiles et des Mirages étaient aux mains des Baathistes qui bombardaient le port de Khark et les pétroliers iraniens, l’Iran continuait à défendre la Sécurité du Golfe Persique et du Détroit d'Hormuz. La coïncidence de l'incident dans le port de Fujaïrah avec l'entrée du porte-avions américain dans le Golfe persique, est étonnante surtout que les responsables émiratis ont d’abord nié l’information puis l’ont confirmée sans donner d’informations précises, l’Arabie saoudite ayant affirmé que les deux navires lui étaient destinés. Bien sûr, de telles actions des Emirats Arabes Unis et de l'Arabie Saoudite doivent avoir le feu vert des Etats-Unis et des sionistes », a-t-il dit.

Read 6 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir