Des S-300 russes auraient surgi aux États-Unis

Rate this item
(0 votes)
Des S-300 russes auraient surgi aux États-Unis

Selon un expert russe, le système de missile antiaérien S-300PT repéré d’un satellite sur un terrain d’entraînement militaire aux États-Unis, y aurait été envoyé par l’Ukraine.

Evoquant le déploiement du S-300 par des alliés de l’OTAN, le rédacteur en chef de Gazesta.ru a estimé que les S-300 russes apparus aux États-Unis y auraient été envoyés par l’Ukraine. Il a rappelé que le ministère ukrainien de la Défense et le département américain à la Défense avaient conclu à l’époque du président Petro Porochenko des accords permettant aux États-Unis d’accéder aux équipements militaires russes pour effectuer des études.

Pour autant l’expert tient à affirmer que les armes modernes de la Russie n’ont rien à voir avec les anciens systèmes de l’ère soviétique, soulignant que l'armée américaine utilise souvent de vrais systèmes de combat russes ou des modèles dans des exercices "réalistes". Le S-300 est également en service auprès des alliés américains de l'OTAN.

Le système de défense antiaérienne S-300 fait l’objet de controverse entre Moscou et Tel-Aviv suite à son déploiement en Syrie en riposte à l’incident de l’Il-20 ayant causé la mort de 15 militaires russes. Pour rappel, des F-16 israéliens l’avaient utilisé pour éviter des tirs de la DCA syrienne.

 
Read 14 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir