Dans les rues de Tel-Aviv, les Israéliens parlent de la disparition d'Israël

Rate this item
(1 Vote)
Dans les rues de Tel-Aviv, les Israéliens parlent de la disparition d'Israël
Le chef de l’état-major des forces armées iraniennes, le général de division Mohammad Baqeri, a affirmé que « l’Intifada du peuple palestinien s’est répandue au-delà des territoires occupés et est entrée dans une phase cruciale », soulignant que « dans les rues de Tel-Aviv, on murmure la disparition d’Israël.
Le général  Mohammad Baqeri a affirmé dans une déclaration à l’occasion de la Journée mondiale d’al-Qods: « L’histoire tragique de la Palestine avec le deal du siècle  de Trump, la trahison des pays arabes rétrogrades et de certains faux défenseurs d’al-Qods et les aspirations du peuple palestinien opprimé, ont permis au soulèvement palestinien de s’étendre en dehors des territoires occupés et d’entrer dans une étape cruciale suite à la normalisation des relations politiques avec l’entité sioniste usurpatrice et meurtrière », selon l’agence iranienne Fars news.

Le général  Baqeri a souligné que « le sionisme, avec le soutien des USA et de ses alliés et a perpétré des crimes durant 72 ans, s’est imposé de manière sanguinaire sur la Terre sainte. Il est devenu clair aujourd’hui que ceux qui ont soutenu l’injustice contre le peuple palestinien et occupé la terre de ses ancêtres sont pris au piège dans un grand bourbier d’accidents et de problèmes et ne sont plus en mesure de garantir la pérennité de l’entité sioniste ».

Il a poursuivi: « la profondeur stratégique du discours de la résistance palestinienne, son impact général sur la géographie d’al-Qods et des territoires avoisinants, a affaibli la volonté des occupants, au point qu’on murmure dans les rues et les casernes de Tel-Aviv la disparition d’Israël ».

Le général Baqeri a évoqué l’hostilité américaine envers la Révolution islamique et envers le peuple iranien : « Malgré les 9 billions de dollars dépensés dans la région, malgré la propagande médiatique et leur arrogance affichée, les stupides dirigeants de la Maison Blanche ne sont plus en mesure de retentir les tambours de la guerre, et ils ont recouru à toutes les menaces, à toutes les formes d’embargo: ils n’ont plus rien à utilisé contre nous. Ils ne leur restent que des sentiments d’animosité et d’envie à l’égard du drapeau flottant hissé par le maître des martyrs de la résistance, le général Qassem Soleimani et ses partisans en Asie occidentale ».
Read 172 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir