Propos choc du commandant en chef de la Force Qods

Rate this item
(0 votes)
Propos choc du commandant en chef de la Force Qods

Le général McKenzie, commandant en chef du CentCom, qui après avoir infiltré le nord est syrien, s'est réduit cette semaine au rang d'un chef de bande pour ne rencontrer que les chefs de guerre des FDS, histoire de coordonner avec eux le trafic intense des terroristes daechistes vers l'Irak, la Libye, et l'Afghanistan et ce, en coordination étroite avec les bases US à al-Tanf et à Aïn al-Asad ou encore à Antab en Turquie, a eu tort de menacer le Hezbollah et de se vanter lors d'un entretien daté de ce lundi 13 juillet en disant au chef de l'état-major libanais qu'en cas de guerre Israël/Hezbollah, le Liban allait en payer le prix.

Alors que le général US rôde toujours au Moyen-Orient pour prévenir les prochains coups anti-US de la Résistance, certaines sources affirment que celle-ci vient de faire sa première grande opération en plein cœur de l'Amérique. Ces sources partent évidemment d'un ensemble de faits pour conclure que le méga incendie qui continue à consumer 72 heures après s'être déclenché à bord de l'USS Bonhomme Richard, ce superbe bâtiment de guerre amphibie, ne serait le fruit d'un hasard. 

 
Read 44 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir