Chef de l'AIEA : "Toute attaque militaire contre des installations nucléaires est interdite"

Rate this item
(0 votes)
Chef de l'AIEA : "Toute attaque militaire contre des installations nucléaires est interdite"

Le directeur de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi, a réaffirmé que toute attaque militaire contre des installations nucléaires est interdite, répondant aux menaces américaines et israéliennes de cibler les sites nucléaires en Iran.

Grossi a fait ces remarques à Téhéran samedi 4 mars, lors d'une conférence de presse conjointe avec le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique, (OIEA) Mohammad Eslami, qui a exhorté l'AIEA à aider à instaurer la confiance.

L'administration Biden s'est rapprochée d'Israël ces dernières semaines, menant des exercices militaires conjoints à grande échelle avec le régime de Tel-Aviv.

Le mois dernier, l'ambassadeur américain en Israël, Tom Nides, a prétendu que « toutes les options sont sur la table » contre l'Iran et qu’ « Israël peut et doit faire tout ce dont il a besoin, et nous les soutenons ».

« Il y a deux problèmes distincts à cet égard. Premièrement, les attaques contre les centrales nucléaires sont malheureusement devenues courantes, et cela est dû à la guerre en Ukraine. Deuxièmement, ces attaques ont été condamnées lors des conférences publiques de l'Agence. Je pense donc que l'attaque contre les installations nucléaires est totalement condamnable et illégale », a expliqué Grossi.

Le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique, Rafael Grossi, est arrivé vendredi à Téhéran pour des discussions sur le programme nucléaire iranien. Un rapport compilé par l'organisme de surveillance nucléaire de l'ONU indique que des particules d'uranium enrichies à près de 84 % ont été trouvées dans l'installation nucléaire de Fordo, lors d'une inspection le 22 janvier.

Read 308 times