Retrait des EAU de la coalition américaine : les USA doivent faire leurs valises

Rate this item
(0 votes)
Retrait des EAU de la coalition américaine : les USA doivent faire leurs valises

Le retrait des Émirats arabes unis d'une coalition maritime dirigée par les États-Unis la semaine dernière, et l'annonce d'une nouvelle coalition régionale entre les Émirats arabes unis, l'Iran, le sultanat d’Oman et l'Arabie saoudite cette semaine, montrent un changement de dynamique géopolitique avec la prise de forme d'un nouvel ordre mondial multipolaire.

Les soi-disant Forces maritimes combinées (FMC) ont été façonnées en 2019 sous la direction des États-Unis après une série d'incidents dans les eaux régionales, loin des eaux territoriales américaines.

Le groupe comprend 34 pays, dont le siège se trouve dans la base navale américaine de Bahreïn, et prétend être actif dans « la sécurité, le contre-terrorisme et la lutte contre la piraterie » en mer Rouge et dans le golfe Persique.

La région abrite certaines des routes maritimes les plus importantes au monde et, depuis 2019, des pétroliers font régulièrement l’objet d'attaques.

« À la suite de notre évaluation en cours de la coopération efficace en matière de sécurité avec tous les partenaires, il y a deux mois, les Émirats arabes unis ont retiré leur participation aux Forces maritimes combinées », a déclaré le ministère émirati des Affaires étrangères dans un communiqué mercredi dernier, cité par les médias d’État.

Read 107 times