Israël serait impliqué dans le meurtre des cerveaux syriens

Rate this item
(0 votes)
Israël serait impliqué dans le meurtre des cerveaux syriens

L’assassinat d’un scientifique syrien est un message clair à l’adresse de Damas selon lequel même les chercheurs et experts en Syrie ne sont pas en sécurité, font remarquer les médias israéliens.  

Pour rappel, le Dr. Aziz Isbir, directeur du Centre d'études et de recherches scientifiques syriennes, a été assassiné dans une explosion à la voiture piégée dans la ville de Masyaf, dans l'ouest de Hama. Les rapports indiquent que l'homme était monté dans sa voiture avec chauffeur après avoir quitté son domicile. Environ sept minutes plus tard, la voiture a explosé.

Suite à l’avancée fulgurante de l’armée et des forces alliées syriennes, le régime de Tel-Aviv semble avoir mis à son ordre du jour l’élimination des cerveaux syriens qui travaillent dans le domaine de la recherche balistique.

Un groupuscule terroriste affilié au Front al-Nosra a revendiqué l’attaque mais des indices montrent l’implication du régime d’Israël dans cette affaire.  

Le Centre d'études et de recherches scientifiques de Syrie à Masyaf a été plusieurs fois visé par l’aviation israélienne. La dernière attaque en date remonte au 22 juillet et a été menée par quatre chasseurs depuis le ciel libanais. La DCA syrienne a réussi à abattre trois des missiles tirés. Un missile a atterri près du centre.

En 2012, le scientifique Nabil Zagheyb, père du missile syrien, a été également assassiné.

Read 47 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir