Daech n’est pas le seul prétexte pour la présence des USA en Syrie

Rate this item
(0 votes)
Daech n’est pas le seul prétexte pour la présence des USA en Syrie

Washington, annonce ne pas vouloir se retirer de la Syrie même après l’éradication du groupe terroriste Daech et elle a révélé sa véritable intention d’envoyer des militaires sur le sol syrien.

C’était en 2014 où on murmurait sur la création d’une soi-disant « coalition anti-Daech » en Syrie et en Irak. La question a été petit à petit médiatisée et on a vu que les États-Unis se sont déclarés commandant de cette alliance.

Mais après la publication des nouvelles sur le lancement d’une telle coalition, le gouvernement de Damas a annoncé que toute présence américaine sur le territoire syrien est considérée comme une occupation insistant sur le fait que le véritable objectif des États-Unis n’était pas de combattre Daech, mais de garder la présence de leurs forces en Syrie ad vitam aeternam.

Enfin, les États-Unis ont également révélé leurs intentions hier, selon les mots prononcés par son chef de la diplomatie, Mike Pompeo.

Le 28 août, le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a officiellement annoncé que les forces américaines resteraient en Syrie même après l’éradication de Daech, rapportent les sources d’informations.

Aucune information détaillée n’est disponible pour le moment sur le nombre exact des forces américaines présentes dans le nord et l’est de la Syrie, mais il semble qu’il y ait plus de 4.000 hommes.

Read 25 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir