En attaquant al-Sukhna, les Américains ont fermé la porte à toute entente avec les Russes

Rate this item
(0 votes)
En attaquant al-Sukhna, les Américains ont fermé la porte à toute entente avec les Russes

Le représentant spécial des États-Unis pour la Syrie, James Jeffrey, vient d’annoncer qu’il fallait mettre un terme au « processus d’Astana » et confier, à nouveau, la solution politique de la guerre en Syrie à l’ONU. Cette annonce sonne pour de nombreux analystes, le glas d'une entente russo-américaine en Syrie surtout qu'elle succède à un tir de missiles sans précédent le 3 décembre contre une base de l'armée syrienne à Homs. Deux jours auparavant un raid aux missiles israélien a visé le sud syrien dans l'objectif de localiser les batteries de missiles S-300 en Syrie occidentale, raid qui comme des dizaines d'autres tentatives Israël/OTAN/ USA a échoué, suscitant une riposte cinglante de la DCA syrienne. 

Mais à quoi rime l'attaque américaine contre l'armée syrienne?   

L'attaque a été menée, lundi matin, par les Américains depuis leur base à Al-Tanf  aux confins syro-irakiens contre une base de la 21e division de l’armée syrienne dans le sud d’al-Sukhna à l’est de la Syrie. Une première salve de 10 missiles et une seconde, de 14 missiles sol-sol HIMARS ont été tiré contre les positions de l’armée syrienne à Ghorab situé dans le secteur d’al-Sukhna, à al-Tanf. L’attaque n’a fait que des dégâts matériels, mais elle a attiré toutes les attentions puisqu'elle a visé une localité ultra-stratégique près des frontières irako-jordaniennes. Il est vrai que depuis 2011, les Américains n'ont jamais visé une localité syrienne à moins qu'elle occupe une place de choix dans leur stratégie de guerre. Et c'est le cas d'Al-Sukhna. 

Read 8 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir