Irak : Washington entendrait réorganiser et réactiver les cellules dormantes de Daech

Rate this item
(0 votes)
Irak : Washington entendrait réorganiser et réactiver les cellules dormantes de Daech

« Nombre d’éléments du groupe terroriste Daech reçoivent des formations militaires dans les bases américaines près de la frontière syro-irakienne », a-t-on appris d’un expert irakien.

Hafez al-Basharat, expert politique irakien, a déclaré le mercredi 5 décembre dans une interview exclusive avec le site web al-Maalomah que nombre d’éléments du groupe terroriste Daech recevaient des formations militaires dans les bases américaines près de la frontière syro-irakienne.

« Les États-Unis ont interdit tout vol au-dessus de ces bases militaires et ils ne fournissent aucune information sur ce qui s’y passe. De nombreuses sources au sein des services de renseignement irakien et russe confirment que ces bases militaires sont devenues un lieu de formation et d’entraînement pour les groupes terroristes, notamment pour les éléments de Daech. Il se peut que les États-Unis entendent réorganiser le groupe Daech en Irak. Aucun satellite n’a encore pu transmettre des images de ce qui se passe dans lesdites bases », a déclaré Hafez al-Basharat.

Fin octobre 2018, les Unités de mobilisation populaire d’Irak (Hachd al-Chaabi) se sont mises en état d’alerte dans les régions frontalières d’Irak après qu’une position des Forces démocratiques syriennes (FDS) eut été occupée par les terroristes de Daech. À l’époque, les Hachd al-Chaabi ont envoyé des renforts considérables à la frontière irako-syrienne pour ainsi repousser toute tentative d’infiltration de Daech depuis le territoire syrien.

Cette initiative des Hachd a provoqué l’ire de Washington qui a ensuite utilisé tous ses moyens pour se venger des combattants des Hachd al-Chaabi. C’est ce qui accrédite la récente analyse de Hafez al-Basharat.

Read 7 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir