Les étapes d'interdiction d'alcool, dans le Coran.

Rate this item
(0 votes)
Les étapes d'interdiction d'alcool, dans le Coran.

Il ne fait aucun doute que l'alcool a été interdit à l'époque du Prophète (psLF) en plusieurs étapes et non en une seule fois. Les prescriptions de l'Islam furent révélées progressivement, car cela est plus à même d’être accepté et de ne pas susciter l’antipathie. Les étapes suivies par le Coran pour résoudre le problème de l'alcool en particulier s'est fait selon une méthode minutieuse, acceptable et progressive.

En effet, le premier verset à avoir été révélé à propos de l'alcool est celui-ci (sens du verset) : « Des fruits des palmiers et des vignes, vous retirez une boisson enivrante et un aliment excellent. […] » (Coran 16/67) Dans ce verset, nous constatons la manière précise avec laquelle le Coran indiqua à travers la comparaison entre les bons aliments et les boissons enivrantes le fait que ces dernières ne font pas parties des bons aliments.

« Ils t'interrogent sur le vin et les jeux de hasard. Dis : "Dans les deux il y a un péché grave et quelques avantages pour les hommes ; mais dans les deux, le péché est beaucoup plus grand que profit." […] » (Coran 2/219)

Le Coran expliqua ainsi que l'alcool était plus néfaste que bénéfique.

Après avoir préparé un peu plus les âmes, le Noble Coran voulut mettre un terme à l'addiction des gens à l'alcool et interdit aux musulmans de prier en état d'ébriété et dit (sens du verset) : « Ô les croyants ! N'approchez pas de la Salât alors que vous êtes ivres […] » (Coran 4/43)
Vu que le musulman prie 5 fois par jour et qu'il faut 1 certain temps au corps humain pour éliminer l'alcool,  il devient compliquer de respecter cette injonction tout en buvant de l'alcool.

Enfin, l'ordre final d'Allah ta'ala de ne pas approcher l'alcool vint lorsqu'Il dit (sens du verset) :

« Ô les croyants ! Le vin (boissons fermentées, qui ennivrent), le jeu de hasard, les pierres dressées (idoles), les flèches divinatoires ne sont qu'une souillure, œuvre du Diable. écartez-vous-en en, afin que vous réussissiez. » (Coran 5/90)


Nous venons de quitter le Mois Béni de Ramadan.
Les lois d'Allah sont valables toute l'année.
À ceux qui n'ont repris la prière que ce mois ci, ne vous arrêtez pas, à ceux qui n'ont arrêté l'alcool que ce mois ci, ne reprenez pas. À ceux qui ont fait leur jihad personnel ce mois ci (bonnes actions, amélioration du caractère...) persévérez toute l'année.

Read 327 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir