Que veut dire le mot « al-Ma‘âd » ?

Rate this item
(0 votes)
Que veut dire le mot « al-Ma‘âd » ?
Par la [grâce du] Nom de Dieu le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux {Certes, nous sommes à Dieu et c’est vers Lui que nous retournons.}
Le mot « ma‘âd » (Retour/Résurrection) a été tiré de deux versets coraniques : {Comme Il vous a créés (ou commencés), vous reviendrez (ou retournerez).} (29/7al-A‘raf ) et {Comme Nous avons commencé (ou créé) une première création, Nous la ramenons (ourecommençons).}(104/21 Les Prophètes)
Il est dérivé du verbe « ‘âda,ya‘ûd » = retourner, re-(faire). Mais cette forme  dérivée «ma+‘âd »(avec le préfixe « ma » indiquant le lieu ou le moment où se fait l’action) n’est pas citée telle quelle dans le noble Coran.(1)
C’est le mot employé pour désigner un des fondements de l’Islam auxquels nous devons croire. Il vient après la croyance en l’Unicité de Dieu. C’est pourquoi certains savants ont vu en ce mot « ma‘âd » le sens du « but » ou de la
« Destination » après avoir attribué au principe de l’Unicité, le sens du « Principe », de l’« Origine » (mabdâ’).(2)
Le Retour/Résurrection (al-ma‘âd) indique donc le retour de l’être humain à Dieu (qu’Il soit Glorifié) parce que le mot « al-ma‘âd » sous la forme dérivée « ma+’âd » signifie le « lieu du retour » ou le  « moment du retour » ou l’« abondance». Ainsi par son intermédiaire, se réalise le retour de l’être humain à Dieu (qu’Il soit Exalté).Ce « retour » de l’homme à Dieu  implique qu’il était au préalable auprès de Lui (qu’Il soit Exalté) pour que ce soit un « retour » à Lui. Sinon on ne parlerait pas de son arrivée à Dieu comme d’un « retour », on ne dirait pas qu’il «revient » à Lui.
Ainsi nous venons de Dieu et nous revenons à Lui comme nous étions, de l’« endroit » d’où nous sommes partis de chez Lui.
Les deux versets coraniques cités plus haut indiquent : « Comme Nous avons commencé la première création et l’avons fait descendre du point de sa première descente,Nous ramènerons cette création et l’élèverons ensuite à ce point. »
De là, il y a un « retour » pour l’être humain, pour les animaux et tous les existants ensemble. Ils reviendront à ce qu’ils étaient au début de leur création.
Comme il est descendu de l’ensemble de son existence et de ses niveaux, il doit remonter et revenir avec l’ensemble de son existence et de ses dimensions.(3) Le Retour/ Résurrection (al-ma‘âd) est le retour de toute chose, de toute existence vers son origine première.
NOTRE RÉELLE DEMEURE le Barzakh et l’Au-delà Et il doit s’effectuer pour l’ensemble des existants en tant que cet existant comprend des niveaux, des degrés et des dimensions différentes.(4)
Ainsi, le Retour/Résurrection (alma‘âd) signifie le retour à Dieu. Se réalisent alors ledévoilement de  l’ensemble des Vérités (qui étaient dissimulées à l’être humain en ce monde) et la connaissance de la Grandeur de Dieu, de Sa Puissance, de Son Savoir, de Sa Vie illimitée, de Sa Coercition, de Son Unicité.
Ces Vérités seront évidentes et manifestes à tout le monde – non pas dans le sens qu’elles feront leur apparition le Jour de la Résurrection, car cette connaissance se réalise déjà en ce monde pour les Proches-Elus de Dieu. Seulement, au moment de la Résurrection (et même dans les mondes qui suivent la mort (al-Barzakh)), l’ensemble des gens les connaîtront.
Cette connaissance ressemble à celle de ce qui était vu par l’être humain dans le monde qui précède le monde de la nature et de la matière, qui est le monde de son
début (de sa création).
Ce voyage est nécessaire/obligatoire à l’être humain ainsi que son arrivée à la station de la Rencontre du Seigneur (Tout-Puissant) et sa vision dans les détails, en tant que la différence entre l’Unicité du début et celle de la fin réside uniquement dans celle entre le global et le détail.
Cela est la Vérité du « retour » (al-ma‘âd) : la connaissance de la Grandeur de Dieu et de l’ensemble de Ses Attributs. (5) {Point de Dieu autre que Lui. Tout va périr sauf Sa Face. A Lui appartient le Jugement et vers Lui vous serez ramenés.}(88/28 Le Récit)
(1) d’après « al-Ma‘âd » de shahîd Motaharî, p48 - (2) d’après « al-Ma‘âd Ru’yah Corâniyyah » de Sayyed Kamâl al-Haydarî, p20 - (3) d’après
« Ma‘rafah al-Ma‘âd » de Sayyed Tehrânî, vol5 p185 - (4) d’après « Hayât ba‘d al-mût » de Sayyed TabâTabâ’î, p57 - (5) d’après « Ma‘rafah al-
Ma‘âd » de Sayyed Tehrânî, vol5 pp65&85
Read 62 times

Ajouter un commentaire


Security code
Rafraîchir