Les Cantiques de Sajjãd

Rate this item
(0 votes)
Les Cantiques de Sajjãd

Invocations régénérantes d’humanité au contenu élevé par son Excellence Imam Ali ibn Al-Hussein, surnommé Sajjãd,Zainol-Abidine:


 Quand l'Imam (que la Paix soit avec lui) commençait à supplier, Il avait l'habitude de louer et de rendre grâce à Dieu (Le plus Puissant et Le plus Majestueux).

Toute louange appartient à Dieu. Le Premier, sans Précédant avant Lui, et sans qu'Il y ait un dernier après Lui. Les yeux des visionnaires ne peuvent atteindre à Le voir, et l'imagination des narrateurs est impuissante à Le décrire! Il a créé les créatures du Néant et de par Son Pouvoir, avec une invention qu' II fit en accordance avec Sa Volonté. Ensuite II les a guidés vers la voie de Sa Volonté (Désir), et II les a expédiés vers le chemin de Son Amour et de Son Amitié. Ils ne possèdent aucun choix. Quant à la limite qu'Il leur a imposée, De sotie qu'Ils ne peuvent prendre un pas en avant Ni un pas en arrière. De Sa Provision, Il a désigné à chaque esprit une nourriture connue et proportionnée. Personne ne peut réduire la mesure de la provision de ceux pour qui II a fait cette augmentation, et de même, personne ne peut ajouter à la mesure de la provision de ceux à qui II a réduit. Ensuite, pour chacun, Il choisit un délai dans la vie et pour chacun, Il choisit une limite précise et définie, de sorte qu'Il marchera parmi les jours de sa vie, vers cette fin, et s'en rapproche avec les années de sa vie. Ensuite, quand II aurait pris son dernier pas, et aurait accompli nombre de son âge, Dieu lui reprend son âme, et le conduit vers une récompense abondante, ou bien vers une punition effrayante vers laquelle II l'a appelé, pour qu'Il repaye tous ceux qui ont fait du mal, avec le mal, et récompense tous ceux qui ont fait du bien, avec le bien, Comme II en convient à Sa Justice. Bénis soient Ses Noms Sacrés, et que soient apparus Ses Bienfaits manifestes. Il ne sera pas questionné de ce qu'Il fait, par contre tout le monde sera questionné. Louange n'appartient qu'à Dieu, car s'Il avait retenu la Connaissance de la manière de Le louer de Ses serviteurs, pour Sa consécutive Bonté avec laquelle II les a envahis, et les Faveurs manifestes qu'Il leur a témoignées avec Magnanimité et Générosité, alors les serviteurs auraient consommé Sa Bonté, sans Le louer comme II le faut, et auraient profité en abondance de Ses Bienfaits, sans Lui témoigner leur gratitude. Si tel était le cas, Ils auraient certainement dépassé la limite de l'humanité, jusqu'à la frontière de l'animalité, et seraient devenus comme II a décrit dans le texte de Son Livre Ferme: "Ils ne sont que des bêtes de somme, que non! Ils sont encore plus égarés et pervertis''! Louange à Dieu tout Puissant à cause de la véritable présentation de Lui-même qu'Il nous a accordés, de l'action de Grâce qu'Il nous a inspirés pour Lui offrir, et des portes de la certitude de Sa Divinité qu'Il nous a ouverts et nous conduisent à Le connaître, et de notre sincérité envers Lui, en professant Son Unité vers laquelle II nous a conduits, et aussi de ce qu'Il nous a empêchés de nous approcher de la déviation, de l'hérésie, et du doute envers Ses Propos. Louange par laquelle nous pourrions traverser notre vie avec ceux de Ses serviteurs qui ne cessent de Le louer, et dépasser ceux qui sont allés au-devant, vers Son Bon Plaisir et Son Pardon. Louange par laquelle Dieu Illuminera pour nous l'obscurité du purgatoire, facilitera pour nous le chemin de la Résurrection, et surélèvera notre station parmi les témoins: "Dans le jour où chaque esprit sera payé de ce qu' II a mérité. Personne ne subira d'oppression.". "Le jour où aucun ami ne pourra réduire la punition de son ami, et aucun pervers ne sera secouru". Louange, qui montera de nous à la plus haute des "Illiyun", dans un livre inscrit, et que des témoins qui sont là, pourront en témoigner." Louange, pour le temps où nos yeux seront éclairés quand la vision d'autrui avait été éblouie, et nos visages seront blanchis, quand la peau des autres a été noircie. Louange avec laquelle nous serons libères du Feu Divin qui est douloureux, pour entrer dans le voisinage de Dieu, à l'abri de Sa Grâce généreuse. Louange avec laquelle nous pourrions effleurer Ses Anges, et rejoindre les Prophètes et les Envoyés dans une Maison de permanence qui ne disparaîtra jamais, dans la place de Sa Générosité, et qui ne sera jamais en voie de transformation. Louange n'appartient qu'à Dieu tout Puissant! Celui qui choisit pour nous les bonnes qualités de la création, et Qui nous versa (envoya) les choses agréables de Sa Provision, Et nous accorda la suprématie (souveraineté) sur toute la création; toutes Ses créatures nous sont soumises de par Sa Puissance, et viennent à nous obéir de par Son Excellence (Magnificence). Louange n'appartient qu'à Dieu tout Puissant qui nous ferma à clé, le portail du besoin, excepté pour Lui-même. Par conséquent, comment pourrons-nous Le louer? Comment pourrons-nous Le remercier? En vérité quand? Quand? Ô Jamais. Louange n'appartient qu'à Dieu tout Puissant! Celui qui composa en nous les organes de l'expansion, nous assigna les agents de la contraction, nous accorda à prendre plaisir de l'esprit de la vie, fila au-dedans de nous, des membres pour des travaux divers, nous nourrissons avec des nourritures pures, et nous libéra du besoin, de par Sa Largesse et nous enrichit de par Sa Bonté. Ensuite II nous commanda d'écouter Ses Ordres pour qu'Il puisse éprouver notre obéissance, et nous imposa l'interdiction pour mesurer notre action de grâce. Mais nous lui avons désobéi, et dévié du droit chemin de Ses Commandements, et chevauché sur le dos de Ses Interdictions. Pourtant II ne précipita jamais Sa Punition sur nous, où bien ne nous précipita point vers Sa Vengeance. Que non! Il nous toléra par de Sa Grâce, Il nous montra Sa Générosité, et attendit notre retour vers Sa Clémence, avec douce Indulgence. Louange n'appartient qu'à Dieu tout Puissant! Celui Qui nous montra la voie du repentir, et que sans Ses Bienfaits, nous ne l'aurions jamais obtenue. Si nous n’avions rien à compter que cela de Ses bienfaits, Son examen envers nous serait bien convenable, Sa Bienfaisance envers nous serait grande, Son Abondance envers nous serait immense. Car Sa Coutume de la repentance envers ceux qui vécurent avant nous, n'était pas ainsi. Il nous a enlevés tout ce que notre force ne pourrait supporter, et nous chargea seulement par rapport à notre capacité, et ne nous imposa rien qu'aisance et facilité, et ne nous délaissa avec aucun argument ou excuse. Ainsi, celui d'entre nous sera malheureux, qui à péri maigre Sa Volonté, et celui d'entre nous sera bienheureux, qui Le supplie. Louange n'appartient qu'à Dieu tout Puissant! Avec les louanges de tous les Anges qui sont Ses plus proches, avec toutes les louanges de Ses créatures les plus nobles à Ses Yeux, avec les louanges de Ses serviteurs les plus chéris qui Lui rendent grâce. Une louange qui pourrait surpasser toutes les autres louanges, comme notre Seigneur surpasse toutes Ses créatures. Ainsi appartient toute louange à Dieu, à la place de chacune des faveurs qu'II nous a accordés, et à tous Ses serviteurs disparus et encore en vie, et au nombre de toutes les choses que Sa Connaissance encercle, et à la place de chacune de Ses faveurs, avec leur nombre qui doublera et redoublera éternellement pour l'Eternité, jusqu'au Jour de la Résurrection. Une Louange qui n'a aucune limite (borne), et dont le nombre est impossible à compter, et dont la limite est impossible à atteindre, et dont II n'existe aucune coupure quant à sa durée. Une louange qui deviendra un maillon vers Son Obéissance et Pardon, un lien vers Son Bon Plaisir, un moyen vers Son Pardon, un chemin vers Son Paradis, un refuge contre Sa Vengeance, une sécurité contre Son Courroux, une protection pour pouvoir Lui obéir, une barrière contre Sa désobéissance, une aide pour accomplir Son Dû et tout ce qu' II nous impose. Une louange qui nous rendra bienheureux parmi Ses amis bienheureux, et nous amènera dans les rangs de ceux qui ont été martyrisés par les épées de Ses ennemis. En venté II est notre Ami Secourable, et Possesseur d'Éloges!

 

 

الحمد لله الاول بلا اول كان قبله ، و الاخر بلا اخر يكون بعده .الذي قصرت عن رؤيته ابصار الناظرين ، و عجزت عن نعته اوهام الواصفين .ابتدع بقدرته الخلق ابتداعا ، و اخترعهم علي مشيته اختراعا .ثم سلك بهم طريق ارادته ، و بعثهم في سبيل محبته ، لا يملكون تاخيرا عما قدمهم اليه ، و لا يستطيعون تقدما الي ما اخرهم عنه .و جعل لكل روح منهم قوتا معلوما مقسوما من رزقه ، لا ينقص من زاده ناقص ، و لا يزيد من نقص منهم زائد .ثم ضرب له في الحيوة اجلا موقوتا ، و نصب له امدا محدودا ، يتخطأ اليه بايام عمره ، و يرهقه باعوام دهره ، حتي إذا بلغ اقصي اثره ، و استوعب حساب عمره ، قبضه الي ما ندبه اليه من موفور ثوابه ، أو محذور عقابه ، ليجزي الذين اساؤا بما عملوا و يجزي الذين احسنوا بالحسني .عدلا منه ، تقدست اسماؤه ، و تظاهرت الاؤه ، لا يسئل عما يفعل و هم يسئلون .و الحمد لله الذي لو حبس عن عباده معرفة حمده علي ما ابلاهم من مننه المتتابعة ، و اسبغ عليهم من نعمه المتظاهرة ، لتصرفوا في مننه فلم يحمدوه ، و توسعوا في رزقه فلم يشكروه .و لو كانوا كذلك لخرجوا من حدود الانسانية الي حد البهيمية فكانوا كما وصف في محكم كتابه : إن هم إلا كالانعام بل هم اضل سبيلا .و الحمد لله علي ما عرفنا من نفسه ، و الهمنا من شكره ، و فتح لنا من ابواب العلم بربوبيته ، و دلنا عليه من الاخلاص له في توحيده ، و جنبنا من الالحاد و الشك في امره .حمدا نعمر به فيمن حمده من خلقه ، و نسبق به من سبق الي رضاه و عفوه .حمدا يضي ء لنا به ظلمات البرزخ ، و يسهل علينا به سبيل المبعث ، و يشرف به منازلنا عند مواقف الاشهاد ، يوم تجزي كل نفس بما كسبت و هم لا يظلمون ، يوم لا يغني مولي عن مولي شيئا و لا هم ينصرون .حمدا يرتفع منا الي اعلي عليين في كتاب مرقوم يشهده المقربون .حمدا تقربه عيوننا إذا برقت الابصار ، و تبيض به وجوهنا إذا اسودت الابشار .حمدا نعتق به من اليم نار الله الي كريم جوار الله .حمدا نزاحم به ملائكته المقربين ، و نضام به انبياءه المرسلين في دار المقامة التي لا تزول ، و محل كرامته التي لا تحول .و الحمد لله الذي اختار لنا محاسن الخلق ، و اجري علينا طيبات الرزق .و جعل لنا الفضيلة بالملكة علي جميع الخلق ، فكل خليقته منقادة لنا بقدرته ، و صائرة الي طاعتنا بعزته .و الحمد لله الذي اغلق عنا باب الحاجة إلا اليه ، فكيف نطيق حمده ؟ أم متي نؤدي شكره ؟ ! لا ، متي ؟ .و الحمد لله الذي ركب فينا الات البسط ، و جعل لنا ادوات القبض ، و متعنا بارواح الحيوة ، و اثبت فينا جوارح الاعمال ، و غذانا بطيبات الرزق ، و اغنانا بفضله ، و اقنانا بمنه .ثم امرنا ليختبر طاعتنا ، و نهانا ليبتلي شكرنا ، فخالفنا عن طريق امره ، و ركبنا متون زجره ، فلم يبتدرنا بعقوبته ، و لم يعاجلنا بنقمته ، بل تأنانا برحمته تكرما ، و انتظر مراجعتنا برأفته حلما .و الحمد لله الذي دلنا علي التوبه التي لم نفدها إلا من فضله ، فلو لم نعتدد من فضله إلا بها لقد حسن بلاؤه عندنا ، و جل احسانه الينا ، و جسم فضله علينا .فما هكذا كانت سنته في التوبة لمن كان قبلنا ، لقد وضع عنا ما لا طاقة لنا به ، و لم يكلفنا الا وسعا ، و لم يجشمنا إلا يسرا ، و لم يدع لاحد منا حجة و لا عذرا .فالهالك منا من هلك عليه ، و السعيد منا من رغب اليه .و الحمد لله بكل ما حمده به ادني ملائكته اليه و اكرم خليقته عليه و ارضي حامديه لديه .حمدا يفضل سائر الحمد كفضل ربنا علي جميع خلقه .ثم له الحمد مكان كل نعمة له علينا و علي جميع عباده الماضين و الباقين عدد ما احاط به علمه من جميع الاشياء ، و مكان كل واحدة منها عددها اضعافا مضاعفة ابدا سرمدا الي يوم القيمة .حمدا لا منتهي لحده ، و لا حساب لعدده ، و لا مبلغ لغايته ، و لا انقطاع لامده .حمدا يكون وصلة الي طاعته و عفوه ، و سببا الي رضوانه ، و ذريعة الي مغفرته ، و طريقا الي جنته ، و خفيرا من نقمته ، و امنا من غضبه ، و ظهيرا علي طاعته ، و حاجزا عن معصيته ، و عونا علي تأدية حقه و وظائفهحمدا نسعد به في السعداء من اوليائه ، و نصير به في نظم الشهداء بسيوف اعدائه ، إنه ولي حميد .

Read 23 times

Ajouter un commentaire


Security code
Rafraîchir