Les actes du jour de vendredi

Rate this item
(0 votes)
Les actes du jour de vendredi

Ils sont nombreux. Nous nous contentons d’en présenter un certain nombre.

1)      Réciter lors de la première raka 'at de la prière d’al-Fajr, la sourate Le Vendredi (LXII) et lors de la seconde, la sourate Le Culte Pur (CXII).

 

2)     Réciter cette invocation, après la prière du matin, avant de parler, pour qu’elle soit une amende compensatoire de (ses) péchés de ce vendredi au vendredi suivant :

Allâhumma, mâ qultu fî jum‘atî hadhihi min qawlinn, aw halaftu fîhâ min halfinn, aw nadhartu fîhâ min nadhrinn, fa-mashî'atuka bayna yaday dhalika kullihi.

Mon Dieu, ce que je dis durant mon vendredi que voici, ce que je prête comme serment, les voeux que je fais. Ta volonté devance tout cela.

Fa-mâ shi’ta minhu an yakûna kâna, wa mâ lam tasha’ minhu lam yakun.

Ce que Tu veux qu'il soit est, et ce que Tu ne veux pas qu’il soit n’est pas.

Allâhumma, ighfir lî wa tajâwaz ‘annî.

Mon Dieu, pardonne-moi et sois Indulgent envers moi !

Allâhumma, mansallayta ‘alayi fa-salâtî ‘alayhi, wa man la'anta fala‘nati ‘alayhi.

Mon Dieu, celui sur lequel Tu as prié, je prie également sur lui, et celui que Tu maudis, je le maudis également.


اللهُمَّ مَا قُلْتُ فِی جُمُعَتِی هَذِهِ مِنْ قَوْلٍ أَوْ حَلَفْتُ فِیهَا مِنْ حَلْفٍ أَوْ نَذَرْتُ فِیهَا مِنْ نَذْرٍ فَمَشِیَّتُکَ بَیْنَ یَدَیْ ذَلِکَ کُلِّهِ فَمَا شِئْتَ مِنْهُ أَنْ یَکُونَ کَانَ وَ مَا لَمْ تَشَأْ مِنْهُ لَمْ یَکُنْ اللهُمَّ اغْفِرْ لِی وَ تَجَاوَزْ عَنِّی اللهُمَّ مَنْ صَلَّیْتَ عَلَیْهِ فَصَلَوَاتِی عَلَیْهِ وَ مَنْ لَعَنْتَ فَلَعْنَتِی عَلَیْهِ.

 

Faire cela au moins une fois par mois.

 

-Il est rapporté que celui qui s’assied le jour du vendredi et fait les suites [des actes d’adoration de la prière du matin] jusqu’au lever du soleil, est élevé de 70 degrés dans le Fardaous [au Paradis] le plus élevé.

-Il est rapporté de Sheikh Tûssî, que cette invocation est recommandée après la prière obligatoire du matin du vendredi :

Allâhumma, innî ta'ammadtu ilayka bi-hâjatî wa anzaltu ilayka alyawma faqrî wa fâqatî wa maskanatî,

Mon Dieu, c’est délibérément que je me suis rendu auprès de Toi avec mon besoin, et que j’ai déposé devant Toi, aujourd'hui, ma pauvreté, mon dénuement et mon

indigence,

fa-anâ li-maghfiratika aijâ minnî li-‘amalî wa la-maghfiratuka wa

rahmatuka awsa‘u min dhunûbî.

car j’ai plus d’espoir en Ton Pardon qu’en mes actes, Ton Pardon et Ta Miséricorde étant plus étendus que mes péchés.

Fa-tawalla qadâ’a kulli hâjatinn lî bi-qudratika ‘alayhâ, wa taysîri dhâlika ‘alayka, wa li-faqrî ilayka,

Alors, réalise la satisfaction de l’ensemble de mes besoins par Ta Puissance [à pouvoir] le faire et la facilité que cela représente pour Toi, à cause de mon besoin de Toi,

fa-innî lam usib khayrann qattu illâ minka, wa lam yasrif ‘annî

sû’ann qattu ahadunn siwâka,

car je n’obtiens de bienfaits que de Toi, et personne ne me retire un méfait autre que Toi,

wa lastu arjû li-âkhiratî wa dunyâya wa lâ li-yawmi faqrî, yawma yufridunî an-nâsu fi hufratî wa ufdî ilayka bi-dhanbî, siwâka.

je n’espère en personne d’autre que Toi pour mon Audelà, pour mon monde ici-bas, pour le jour de mon besoin, le jour où les gens

me laisseront seul dans ma tombe et que je reconnaîtrai mes péchés devant Toi.


اللهُمَّ إِنِّی تَعَمَّدْتُ إِلَیْکَ بِحَاجَتِی وَ أَنْزَلْتُ إِلَیْکَ الْیَوْمَ فَقْرِی وَ فَاقَتِی وَ مَسْکَنَتِی فَأَنَا لِمَغْفِرَتِکَ أَرْجَى مِنِّی لِعَمَلِی وَ لَمَغْفِرَتُکَ وَ رَحْمَتُکَ أَوْسَعُ مِنْ ذُنُوبِی فَتَوَلَّ قَضَاءَ کُلِّ حَاجَةٍ لِی بِقُدْرَتِکَ عَلَیْهَا وَ تَیْسِیرِ [تَیَسُّرِ] ذَلِکَ عَلَیْکَ وَ لِفَقْرِی إِلَیْکَ فَإِنِّی لَمْ أُصِبْ خَیْرا قَطُّ اِلّا مِنْکَ وَ لَمْ یَصْرِفْ عَنِّی سُوءا قَطُّ أَحَدٌ سِوَاکَ وَ لَسْتُ [لَیْسَ‏] أَرْجُو لِآخِرَتِی وَ دُنْیَایَ وَ لا لِیَوْمِ فَقْرِی یَوْمَ یُفْرِدُنِی النَّاسُ فِی حُفْرَتِی وَ أُفْضِی إِلَیْکَ بِذَنْبِی سِوَاکَ

3) Il est rapporté de dire, après la prière obligatoire de midi et celle obligatoire du vendredi matin et des autres jours

Allâhumma, salli ‘alâ Muhammadinn wa âli Muhammadinn, wa

‘ajjil farajahum.

Mon Dieu, prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed et accélère leur soulagement !                                                            اللهُمَّ صَلِّ عَلَى مُحَمَّدٍ وَ آلِ مُحَمَّدٍ وَ عَجِّلْ فَرَجَهُمْ

 

4) Lire, après la prière obligatoire du matin, la sourate Le Tout Miséricordieux LV, et après le verset 13 [qui se répète] [Quel est celui des Bienfaits de votre Seigneur que, tous deux, vous nierez ? فَبِأَیِّ ءَالاءِ رَبِّکُمَا تُکَذِّبَانِ}, dire :

Lâ bi-shay’inn min âlâ’ika rabbi ukadhdhibu.

Je ne nie aucun de Tes Bienfaits, ô mon Seigneur ! لا بِشَیْ‏ءٍ مِنْ آلائِکَ رَبِّ أُکَذِّبُ

 

5) Sheikh Tûssî (Que Dieu lui fasse Miséricorde) dit qu’après la prière obligatoire du vendredi matin, il est recommandé de dire 100 fois, la sourate Le Culte Pur (CXII) et 100 fois «Que Dieu prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed», de demander pardon 100 fois, de lire la sourate Les Femmes (IV), la sourate Houd (XI), La Caverne (XVIII), Celles qui sont placées en rang (XXXVII), Le Tout-Miséricordieux (LV).

Lire la sourate al-Ahqâf (XLVI) et la sourate Les Croyants

(XXIII).

6) Il est rapporté de l’imam as- Sâdeq(p) qui dit qu’à celui qui lit, durant la nuit ou le jour du vendredi, la sourate Al-Ahqâf (XLVI), Dieu ne fera pas connaître la peur terrible durant la vie en ce monde et l’assure contre la frayeur le Jour du Jugement Dernier, selon la Volonté de Dieu.

-Il(p) dit également qu'à celui qui lit la sourate Les Croyants (XXIII), Dieu accorde une fin bienheureuse et s'il prolonge sa lecture tous les vendredis, sa demeure sera dans le Fardaous le plus élevé, avec les Prophètes et les Messagers.

 

7) Lire 10 fois la sourate Les Incrédules (CIX) avant le lever du soleil, puis invoquer [Dieu] jusqu’à ce que l’invocation soit exaucée.

-Il est rapporté que, dès qu’apparaissait le matin du vendredi, l’imam Zein al-Abidine(p) se mettait à lire le verset du Trône (255/ II) jusqu’à midi, puis, après avoir fini la prière, il(p) se mettait à lire la sourate Al-Qadr (XCVII).

Sache que la lecture du Verset du Trône (comme il a été révélé) le vendredi a beaucoup de faveurs.

 

8 ) Faire la douche rituelle (les grandes ablutions). Cela est une recommandation confirmée.

Il est rapporté du Prophète(s) qu’il(s) a dit à ‘Alî(p) :

« Ô ‘Alî ! Fais ta douche rituelle (les grandes ablutions) tous les vendredis. Si tu dois acheter l’eau avec l'argent de la nourriture de la journée, alors reste sans manger, car il n ’y a pas d’acte recommandé plus grandiose que celui-là. »

-De [l’imam] as-Sâdeq (que les Prières et les Salutations de Dieu soient sur lui) qui dit que celui qui fait la douche rituelle le vendredi et dit :

Ash’hadu an lâ ilâha illâ-llâhu.wahdahu lâ sharîka lahu,

J’atteste qu’il n’y a point de Dieu autre que Dieu, uniquement Lui, pas d’associé à Lui, wa ash’hadu anna Muhammadann ‘abduhu wa rasûluhu.

et j’atteste que Mohammed est Son serviteur et Son Messager.

Allâhumma, salli‘alâ Muhammadinn wa âli Muhammadinn, wa-

j‘alnî mina-t-tawwâbîna wa aj'alnî mina-l-mutatahhirîna,

Mon Dieu, prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed et place-moi parmi les repentants, et place-moi parmi les purifiés.


أَشْهَدُ أَنْ لا إِلَهَ اِلّا اللهُ وَحْدَهُ لا شَرِیکَ لَهُ وَ أَشْهَدُ أَنَّ مُحَمَّدا عَبْدُهُ وَ رَسُولُهُ اللهُمَّ صَلِّ عَلَى مُحَمَّدٍ وَ آلِ مُحَمَّدٍ وَ اجْعَلْنِی مِنَ التَّوَّابِینَ وَ اجْعَلْنِی مِنَ الْمُتَطَهِّرِینَ.

[Cette personne] reste pure du vendredi au vendredi suivant, c’est-à-dire pure de ses péchés, ou que ses actes se feront avec une pureté morale et seront acceptés.

-Et la précaution [implique] que l’on n’abandonne pas la douche rituelle du vendredi dans la mesure du possible. Le moment de la douche du vendredi se situe après le lever de l’aube jusqu’à midi. Et plus c’est proche de midi, mieux c’est.

 

9) Se laver la tête avec de la guimauve. On s’assure ainsi contre la lèpre et la folie.

 

10) Se tailler la moustache et se couper les ongles. Pour cela, il y a beaucoup de faveurs : cela augmente les ressources, efface les péchés jusqu’au vendredi suivant, donne une assurance contre la folie, la mutilation et la lèpre. Dis alors :

Bi-smi-llâhi wa bi-llâhi wa ‘alâ sunnati Muhammadinn wa âli Muhammadinn.

Par [la grâce du] Nom de Dieu, par Dieu, selon la sunna de Mohammed et de la famille de Mohammed.
بِسْمِ اللهِ وَ بِاللهِ وَ عَلَى سُنَّةِ مُحَمَّدٍ [رَسُولِ اللهِ ‏] وَ آلِ مُحَمَّدٍ

Pour se couper les ongles, commencer par l’auriculaire gauche et terminer par l’auriculaire droit. De même, en ce qui concerne les ongles des orteils. Ensuite enterrer les ongles coupés.

11) Se mettre du parfum et porter de beaux vêtements.

12) Faire des aumônes, car, selon certains propos rapportés, l’aumône est multipliée par 1000 la nuit et le jour du vendredi par rapport aux autres jours.

13) Offrir, tous les vendredis, à sa famille, des fruits et de la viande pour qu’ils se réjouissent de ce jour.

14 ) Manger une grenade avant d’avaler quoique ce soit.

Sheikh [Tûssî] dit in Misbâh al-Mutahajjid qu’il est rapporté qu’il y a beaucoup de faveurs dans le fait de manger une grenade le jour et la nuit du vendredi.

15) Se libérer pour apprendre les règles de la religion. Ne pas passer cette journée à se promener dans les jardins et les vergers des gens, en compagnie de gens dépravés, de crapules, à parler et à tourner en dérision les défauts des gens, à rire à voix haut, à déclamer des poèmes, à s’engager dans des choses vaines et autres choses de ce genre, car en faisant cela, [cette personne] accumule des actes délictueux plus qu’on ne [peut] l’évoquer.

-Il est rapporté de [l’imam] as-Sâdeq(p) qui dit : «Fi au Musulman qui ne passe pas [au moins] dans sa semaine, le jour du vendredi, à étudier sa religion et qui ne se libère pas pour cela.» 16) Prier 1000 fois sur le Prophète et sa famille.

16) il est rapporté d’al-Bâqer(p) qui dit : « Il n’y a aucun acte d’adoration qui ne me soit plus aimable durant le jour du vendredi que de prier sur Mohammed et les membres purs de sa famille (que Dieu prie sur eux-tous!). »

-Je dis : Si une personne n’a pas la possibilité de saisir l'occasion de prier 1000 fois, alors qu’elle le fasse au moins 100 fois, pour que son visage soit radieux le Jour du Jugement. Il est rapporté qu’à celui qui, le vendredi, a prié 100 fois sur Mohammed et sa famille, a dit 100 fois : «Je demande pardon à Dieu, mon Seigneur et je me repens auprès de Lui  اَستَغفِرُاللهَ رَبَّی وَ اَتُوبُ اِلَیهِ», a lu 100 fois Le Culte Pur (CXII), est certainement pardonné.

-Il est également rapporté que «la prière sur Mohammed et sa famille entre midi et l’après-midi équivaut à 70 Hajjs.»

17) Visiter le Prophète et les Imams purs de son Ahlul-Bayte (que la paix soit sur lui et sa famille).

 

18 ) Visiter les morts, la tombe des parents. Il est rapporté de l’imam Muhammad al-Bâqer(p) qui dit : «Visitez les morts le vendredi car ils savent qui vient les voir et s’en réjouissent.»

 

19) Lire l’invocation de an-Nudbah.

20 ) Sache que de nombreuses prières sont évoquées pour le jour du vendredi. En voici quelques-unes :

-La prière surérogatoire du vendredi qui est composée de 20 raka ’ats. Sa description la plus connue est que l’on prie 6 raka ’ats au moment du déploiement du soleil, 6 au moment de son élévation,

6 à midi et 2 l’après-midi mais avant la prière obligatoire.

-Il faut mentionner ici plusieurs de ces prières qui sont évoquées pour le jour du vendredi, même si la majorité d’entre elles n’est pas spécifique au vendredi.

-Mais, durant ce jour, la meilleure de ces prières, est la prière complète que Sheikh [Tûssî], Sayyed [Ibn Tâ’ûs], as-Shahîd, le savant [al-Hillî m.726H] et d'autres ont rapportée, selon de nombreuses chaînes de transmission considérées, de l'imam Ja'far fils de Mohammed, as-Sâdeq (que les prières et les saluts de Dieu soient sur eux deux), le tenant de ses nobles Pères du Messager de Dieu(sawas) qui dit :

« Celui qui prie le vendredi, avant midi, 4 raka ’ats, en lisant à chaque raka’at 10 fois al-Hamd (I) et les sourates Les Hommes (CXIV), L’Aurore (CXIII), Le Culte Pur (CXII), Les Incrédules (CIX) et comme elles, le verset du Trône (255/II) - et dans un autre propos rapporté, il lit aussi dix fois al- Qadr XCVII et 10 fois le verset 18 de la sourate La Famille de ‘Imrân (III) - et qui, après avoir terminé la prière, demande pardon à Dieu 100 fois puis dit 100 fois :

Subhâna-llâhi wa-l-hamdu li-llâhi, wa là ilâha illâ-llâhu, wa-llâhu akbaru, wa lâ hawla wa lâ quwwata illâ bi-llâhi al-‘aliyyi al-‘azhîmi.

Gloire à Dieu, Louange à Dieu, il n’y a de Dieu que Dieu, Dieu est plus Grand, il n’y a de force et de puissance qu’en Dieu le Très-Elevé, le Très-Grandiose !


سُبحانَ اللهِ وَالحَمدُلِلّهِ وَ لا اِلهَ اِلّا اللهُ اَکبَرُ وَ لا حَولَ وَلا قُوَّة الّا بِاللهِ العَلِیِّ العَظیمِ.

et qui prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed 100 fois, ainsi à celui qui prie cette prière, Dieu repousse de lui le mal des habitants du ciel et des habitants de la terre, le mal du démon et le mal de tout despote injuste. »

 

-Une autre prière : il est rapporté par Hârith al-Hamadânî du Prince des croyants(p) qui dit : « Si tu peux prier 10 raka’ats, le jour du vendredi, perfectionne leurs prosternations et leurs inclinations et dis 10 fois entre chaque deux raka ’ats :

Subhâna-llâhi wa bi-hamdihi.

Gloire à Dieu et par Sa Louange !   سبحانَ اللهِ وَ بِحَمدِهِ

alors fais-le. Il y a là une grâce grandiose. »

-Une autre prière, rapportée selon une chaîne de transmission considérée, de l’Imam as-Sâdeq(p) : « Celui qui lit les deux sourates ensemble, celle d'Ibrahim (XIV) et celle d'al-Hijr (XV), lors de deux raka’ats, le jour du vendredi, ne sera jamais touché par la pauvreté, la folie ni par les épreuves. »

Read 807 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir