HADITH D'IMAM JAFAR AS-SADEQ as

Rate this item
(0 votes)
HADITH D'IMAM JAFAR AS-SADEQ as
HADITH D'IMAM JAFAR AS-SADEQ as
 
Un jour, l’Imâm Jafar as-Sadeq(as) demanda à l’un de se élèves ce qu’il avait appris de lui.
L’élève répondit : "Ô mon maître, 4 choses  .
L’Imâm (as) lui demanda alors de les expliciter.
L’homme répondit :
1. "J’ai vu que toute chose aimée quitte celui qui l’aime au moment de la mort. Alors ma préoccupation se porta sur ce qui ne me quitte pas. Et ce qui me tient compagnie quand je suis seul, ce sont mes bonnes actions.
2. J’ai vu des gens qui tiraient fierté de leur mérite personnel, d’autres de leurs biens et de leurs enfants, et cela n’est pas une fierté. J’ai vu que la fierté grandiose, dans la Parole de Dieu le Très-Elevé, est :
"Le plus noble d’entre vous auprès de Dieu est le plus pieux d’entre vous" (49:13) Alors je me suis efforcé d’être noble auprès de Dieu."
L’Imâm (as) exprima son approbation devant ces propos en disant : "C’est bien, par Dieu !"
L’homme continua son propos :
3. "J’ai vu les divertissements et le plaisir des gens et j’ai entendu la Parole du Très-Elevé :
"Quand à celui qui a redouté la station de son Seigneur et aura préservé son âme des passions, le Paradis sera le refuge." (79:40) Alors je me suis efforcé d’extirper les passions de mon âme jusqu’à ce qu’elle se stabilise dans l’obéissance de Dieu".
L’Imâm (as) dit : "C’est bien, par Dieu !"
L’homme poursuivit :
4. "J’ai vu que toute personne qui trouve de l’argent s’efforce de le garder, et j’ai entendu Sa Parole (qu’Il soit glorifié) :
"Celui qui fait un beau prêt à Dieu, alors [Dieu] le lui multiplie et il y a pour lui une récompense grandiose" (57:11) Alors j’ai aimé la multiplication et je n’ai rien trouvé qui se garde mieux que ce qui est auprès de Lui. Aussi, chaque fois que j’ai trouvé quelque chose qui avait de la valeur pour moi, je me suis dirigé avec cela vers Lui pour qu’il soit une cartouche pour le moment où j’en aurai besoin."
L’Imâm (as) lui dit : "C’est bien, par Dieu !"
Read 119 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir