La Grande Personnalité d'Islam:Hazrat Khadija (as)

Rate this item
(0 votes)
La Grande Personnalité d'Islam:Hazrat Khadija (as)

La Grande Personnalité d'Islam:Hazrat Khadija (as)
*Hazrat Khadija al Koubra (as)*, At Tahira, fille de Khouwaylid, l’épouse bien-aimée du Messager d’Allah (swt), est l’une des quatre Dames les plus prestigieuses de l’univers avec Hazrat Fatima Zahra (as) sa fille, Hazrat Maryam, la mère du Prophète Issà (as) et Hazrat Assiya, l’épouse du cruel Pharaon d’Egypte.

En louant ses mérites, le Prophète sawas, ne cessait de répéter, jusqu’à son dernier souffle :

‘’Par Allah ! Le Tout-Puissant ne m’a pas accordé une femme meilleure qu’elle. Elle m’a cru quand le peuple se moquait de moi, elle m’a témoigné sa foi quand les gens me niaient, elle m’a distribué sa fortune et ses propriétés, elle m’a béni d’une postérité qu’aucune de mes femmes ne m’a pas donnée.’’

Ce ne sont pas des propos tenus par un mari ordinaire qui pleure la disparition de sa moitié, à qui le monde paraît dépeuplé par le manque d’un être cher, mais ils viennent du Prince des Messagers pour qui le Saint Qour’an atteste :

‘’Il ne s’exprime pas par la passion, ce qu’il dit n’est qu’une Révélation qui lui est révélée.’’

(Sourate An Najm, 53, Versets 3 et 4)

Aujourd’hui, l’Islam est la plus grande force dans le monde. Il ressemble à un grand chêne, énorme et splendide, qui laisse fatiguer le fer de la cognée, dont les tempêtes de la planète ne peuvent pas déraciner. Il ne craint pas le voisinage de ses ennemis qui poussent de grosses racines dans la profondeur du sol.

Mais n’oublions pas que ce roi de la forêt a vu le jour dans la maison de ‘’Malikatoul Arab’’ (la Reine de l’Arabie), qui l’a irrigué de sa fortune et Hazrat Abou Talib (as), l’oncle et le Tuteur du Prophète (saww), le père de l’Imam Ali (as), qui s’est sacrifié à le protéger de son âme généreuse.

L’histoire témoigne qu’après leur décès, leurs enfants et petits-enfants n’ont jamais hésité à l’arroser de leur sang sacré, chaque fois que les feuilles venaient à se flétrir.

L’Islam prend forme dans la demeure ‘’d’Amirat al Qouraysh’’ (la Princesse de la Tribu Qouraysh) où il commence à balbutier au berceau ses premières paroles.

Je dirais, sans exagérer, que la maison de Hazrat Khadija at Tahira (la Pure) était la Kaabah de l’Islam qui ne cessait de tourner autour d’elle comme font les Pèlerins autour de la Maison Cubique d’Allah, la Sainte Baytoullah.

Elle était le Siège des Révélations Divines durant les treize années de la Mission à la Mecque, la Station de l’Ange Gabriel, le cœur de la diffusion du Code Religieux et le nombril du Monde Musulman.

Hazrat Khadija la Grande était la première et la seule épouse du Messager d’Allah durant vingt-cinq années de vie commune, la première femme Croyante, la première aussi à accomplir le Salat derrière le Prophète (saww) et l’Imam Ali (as) qui se tenait à la droite du Messager d’Allah (swt), la première Oummoul Mo’minine, la Mère des Croyants.

‘’Je n’ai jamais été si jalouse d’aucune femme du Messager, plus que de Khadija,’’ affirme l’une des dix épouses, en chantant les louanges de la mère de Hazrat Fatima az Zahra (as), lorsqu’elle est venue habiter dans la maison du Prophète (saww), quelques années plus tard.

Ô triste jalousie qui dévaste les âmes où elle règne ! Ô passion amère qui sème les sentiments ingrats ! Certains Musulmans – ennemis des Gens de la Maison du Prophète (saww) – ont démoli son Mausolée et sa tombe chérie à la Mecque.

Trois ans avant l’Hégire, le 10 de ce Mois de Ramadhan Karim, est décédée à la Mecque, Oummoul Mouminine (la Mère des Croyants), Hazrat Khadija Al Koubra (as), la première et l’unique épouse du Saint Prophète Mouhammad (saww) durant 25 ans de ménage, alors qu’il en eut une dizaine, pendant 13 ans, le reste de sa vie.

Lorsqu’une de ses épouses se vanta d’être la plus jeune et la meilleure, après le décès de Hazrat Khadija (as) qu’elle mentionna être âgée, elle en fut jalouse parce que le Messager d’Allah (swt) ne cessait de faire ses louanges, ce dernier répondit à elle qui rapporte cette Tradition :

‘’ Allah ne m’a jamais procuré une épouse meilleure plus qu’elle, Khadija crut en ma Prophétie alors que les autres refusaient à me suivre,

elle témoigna, prit fait et cause en faveur de mes paroles, tandis que les autres les contredisaient,

elle mit toute sa fortune à ma disposition, elle qui était par sa richesse la Maîtresse des Arabes, pendant que tous les autres m’abandonnaient,

Allah m’a béni d’enfants par elle, et non par aucune des autres épouses.’’

Texte de *Mulla Nissarhoussen Rajpar*

Read 330 times