Imam Khamenei : Histoire de la révolution, la défense sacrée, la Palestine et l’éveil islamique sont des thèmes importants pour faire des films

Rate this item
(0 votes)

Lors d’une audience accordée aux responsables de l’organisation du festival populaire du film d’Ammar, le Guide Suprême de la Révolution Islamique a affirmé que l’histoire de la révolution islamique, de la défense sacrée, de la Palestine et celle de l’éveil islamique offraient des thèmes importants et riches aux réalisateurs.

Selon l’Agence Internationale de Presse Coranique, citant le site du bureau du Guide Suprême de la Révolution Islamique, l’imam Khamenei qui avait reçu mardi 19 février les responsables de l’organisation du festival populaire de film d’Ammar, a qualifié d’acte béni, l’intérêt porté par ce festival à la religion, aux connaissances religieuses et à la révolution islamique et aux valeurs de la révolution.

« L’intérêt pour l’art islamique, a-t-il dit, et le cinémas religieux doit être un intérêt de long terme, et il faut des programmations précises en ayant l’espoir dans l’avenir, afin de profiter d’une façon convenable de l’instrument de l’art en vue d’obtenir le maximum de résultat. »

Saluant la tenue du festival de film Ammar, l’imam Khamenei a estimé que le choix du nom d’Ammar, grand compagnon du Prophète(PSL) et proche ami de l’Imam Ali (AS), pour le festival était un choix béni et faisant allusion aux traits caractéristiques de ce grand compagnon du Prophète (PSL), il a ajouté : « L’inébranlabilité d’Ammar au cours des différents événements des premiers temps de l’Islam et les épreuves difficiles vécues après le Prophète (PSL), son esprit avisé et sa présence aux moments nécessaires et son rôle comme celui qui définit les faits et les événements du temps de l’Imam Ali (SA) sont quelques unes des qualités d’Ammar. »

Le guide suprême de la révolution islamique a estimé qu’il était très important d’avoir un regard plein d’espoir dans l’avenir, et dans les objectifs et les idéaux de la révolution islamique, soulignant : « Le mouvement de la révolution islamique lancé après la victoire de la révolution en 1979 et la disparition de la grandeur des Etats-Unis et les différents événements survenus au cours de ces 34 dernières années préparent tous la réalisation des principaux objectifs de l’ordre islamique. »

« Par conséquent il faut redoubler les efforts sans avoir peur des ennemis et de leurs complots, tout en évitant le pessimisme et le désespoir et en accélérant le pas vers les objectifs sublimes », a-t-il ajouté.

Jugeant « nécessaire » une telle vision en art islamique et dans le cinéma religieux, l’Imam Khamenei a précisé : « Dans ce domaine, les jeunes fidèles enthousiastes ayant un regard neuf et une excellente ambition représentent le moteur de la marche en avant et les personnes expérimentées en le domaine doivent accélérer le mouvement en offrant leurs expériences et en formation une main-d’œuvre compétente. »

« La prière, l’invocation du nom de Dieu et l’intérêt pour Lui sont supérieurs à tout plaisir artistique », a souligné l’Imam Khamenei.

Qualifiant d’important le rôle des responsables et des centres universitaires dans le cinéma et les médias, le Guide Suprême de la Révolution Islamique a souligné : « La réforme de ce domaine dépend de celle de ses entrées. »

« Ceux qui travaillent aujourd’hui dans la production de films sur la révolution et la défense sacrée, mènent réellement le djihad », a-t-il ajouté.

L’Imam Khamenei a indiqué : « La production de films politiques contre l’Iran et l’octroi des prix aux films anti-iraniens montrent que la politique et l’art se mêlent aux Etats-Unis et en Occident. »

Read 1876 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir