Mois Rabî'II et Jamâdî I et II

Rate this item
(0 votes)
Mois Rabî'II et Jamâdî I et II

Sayyed Ibn Tâ'ûs a spécifié une invocation pour le début de chacun de ces 3 mois.

•Rabî’ ath-Thânî

Le 10ème jour de ce mois, en l’an 232H, selon Sheikh al-Mufîd (que Dieu lui fasse Miséricorde), a eu lieu la naissance de l’imam Hassan al-’Askarî(p). C’est un très noble jour durant lequel le jeûne est recommandé pour remercier Dieu de ce bienfait grandiose.

•Jamâdî al-Awwal

Il convient de visiter Fâtimah az-Zahrâ’(p) et de faire une cérémonie de deuil pour elle(p), les 13, 14 et 15èmes jours de Jamâdî al-Awwal. Il est rapporté, selon une chaîne de transmission juste, qu’elle(p) a vécu 75 jours après la mort de son père(s) qui a eu lieu le 28 Safar (selon ce qui est le plus connu). Elle serait donc morte durant un de ces 3 jours.

-Le 15 de ce mois, en l’an 36H, le Prince des croyants aurait conquis Basrah. Ce même jour en l’an 38H, aurait eu lieu la naissance de l’imam ‘Alî fils de Hussein(p), Zayn al-’Abidine(p), selon certains propos rapportés. II convient de visiter ces deux Imams(p) en ce jour.

•Jamâdî ath-Thânî

-Sayyed Ibn Tâ’ûs a rapporté une prière de 4 raka’ats (avec 2 salutations finales) à faire à n’importe quel moment de ce mois. Réciter, après al-Hamd, lors de la 1ère raka’at, le verset du Trône (255/ II) 1 fois et la sourate al-Qadr (XCVII) 25 fois, lors de la 2ème raka 'at, la sourate La Rivalité (CII) 1 fois et la sourate Le Culte Pur (CXII) 25 fois, lors de la 3ème raka'at, la sourate Les Incroyants (CIX) 1 fois et la sourate L’Aurore (CXIII) 25 fois et lors de la dernière, la sourate Le Secours (CX) 1 fois et la sourate Les Hommes

(CXIV) 25 fois.

Après avoir fini la prière, dire 70 fois :

Subhâna-llâhi, wa-l-hamdu li-llâhi, wa lâ ilâha illâ-llâhu, wa-llâhu akbaru.

Gloire à Dieu, Louange à Dieu, il n’y a de Dieu que Dieu,

Dieu est plus Grand !

-Puis 70 fois :

Allâhumma, salli ‘alâ Muhammadinn wa âli Muhammadinn.

Mon Dieu, prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed.

-Puis 3 fois :

Allâhumma, ighfir li-l-mu’minîna wa-l-mu’minâti.

Mon Dieu, pardonne aux croyants et aux croyantes.

-Ensuite se prosterner et dire 3 fois, durant la prosternation :

Yâ hayyu, yâ qayyûmu, yâ dhâ-l-jalâli wa-l-ikrâmi, yâ rahmânu, yâ rahîmu, yâ arhama ar-râhimîna.

Ô Vivant, ô Sustentateur, ô Plein de Majesté et de Noblesse,ô Tout-Miséricordieux, ô Très-Miséricordieux, ô le plus Miséricordieux des miséricordieux.

Enfin demander à Dieu ce dont on a besoin.

Celui qui fait cela sera protégé, ainsi que ses biens, sa famille, ses enfants, sa religion et son monde ici- bas, jusqu’à l’année suivante. S’il meurt durant cette année, il meurt en martyr (c’est-à-dire il reçoit les récompenses des martyrs).

•Le 3ème jour de Jamâdî ath-Thânî

En ce jour en l’an 11 H, a eu lieu le décès de Fâtimah az-Zahrâ’ (que les prières de Dieu soient sur elle). Les Shi’ites doivent faire des cérémonies de condoléances pour elle(p), la visiter et maudire ceux qui ont été injustes à son encontre et ont usurpé ses droits.

Sayyed Ibn Tâ’ûs a évoqué, dans al-Iqbâl, sa mort en ce jour puis a cité cette ziyârat :

As-salâmu ‘alayki yâ sayyidata nisâ’i-l-‘âlamîna, as-salâmu ‘alayki yâ wâlidata-l-hujaji ‘alâ-n-nâsi ajma‘îna, as-salâmu ‘alayki yâ ayyatuhâ al-mazhlûmatu al-mamnû‘atu haqqahâ.

Que la Paix soit sur toi, ô Dame des femmes des mondes, que la Paix soit sur toi, ô Mère des Arguments à rencontre de l’ensemble des gens, que la Paix soit sur toi, ô opprimée, privée de ses droits !

Puis dire :

Allâhumma, salli ‘alâ amatika, wa-bnati nabiyyika, wa zawjati wasiyyi nabiyyika, salâtann tuzlifuhâ fawqa zulfâ ‘ibâdika-lmukarrarnînaminahli-s-sarnâwâti wa ahli-l-aradîna.

Mon Dieu, prie sur Ta Servante, la fille de Ton Prophète, l’épouse du Légataire de Ton Prophète, d’une prière qui la rapproche au-dessus de la proximité de Tes nobles Serviteurs des habitants des cieux et ceux des terres.

Il est rapporté que Dieu pardonne à celui qui la(p) visite de cette ziyârat et Lui demande pardon (à Dieu), et Il le fait entrer au

Paradis.

-Je dis : «Le fils de Sayyed Ibn Tâ’ûs a également rapporté cette ziyârat dans son livre Zawâ'id al-fawâ’id en disant qu’elle est spécifique au jour de sa mort qui aurait eu lieu le 3 de Jamâdî ath-Thânî. Et il dit, sur la façon de la faire : «Prier la prière de la ziyârat, ou sa(p) prière qui est de 2 raka’ats, en récitant pour chaque raka’at, après al-Hamd, la sourate Le Culte Pur (CXII) 60 fois. Et si ce n’est pas possible, réciter, après al-Hamd, lors de la 1ère raka’at, la sourate Le Culte Pur (CXII) 1 fois, et lors de la 2ème , la sourate Les Incroyants (CIX) 1 fois. Après avoir fini, réciter la ziyârat citée cidessus.»

•Le 20 ème jour de Jamâdî ath- Thânî

Jour anniversaire de la naissance de Fâtimah az-Zahrâ’(p), 5 ou 2 ans après le début de la Révélation.

Il convient de faire un certain nombre d’actes en ce jour :

1)le jeûne

2)les bonnes actions et l’aumône aux croyants

3)la ziyârat à la Dame des femmes de ce monde et de PAu-delà.

(cf. Livre 111, p 1031 )

Read 61 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir