Arba'în

Rate this item
(0 votes)
Arba'în

Arba'în (en arabe : الأربعين)( Arba'ïn signifie en arabe : quarantième) coïncide avec le 20 Safar du calendrier hégirien. C’est le quarantième jour après la tragédie de Karbala où l’Imam al-Husayn (a) et ses compagnons ont été tués en martyre le jour de Achoura de l’an 61 H.

Le martyre de Imam Hussain est toujours célébrée ce jour et des millions de personnes viennent le visiter en ce jour, car il a sacrifié sa vie et celle de sa famille pour défendre les principes d’Islam, quel que soit le prix à payer. C'est cet altruisme qui fait que sa mémoire est toujours en vie aujourd'hui. Inspirant Ghandi dans sa révolution qui a déclaré : "J'ai appris de Houssain comment être victorieux même en étant opprimé". L'histoire de Hussain est celle d'un combat pour la Justice et contre la tyrannie.

C’est le jour où Jâbir b. 'Abd Allâh Ansârî, le grand Compagnon du noble Prophète(p)est arrivé à Karbala pour rendre visite à la tombe de l’Imam al-Husayn (a). Il est cité que, de retour de Syrie à destination de Médine, lescaptifs de Karbala y sont arrivés le 20 safar de l’an 61 de l’hégire lunaire et ont visité la tombe de l’Imam al-Husayn (a).

 Dans les traditions chiites ce jours est considéré comme très important et une des pratiques particulières et très conseillées de ce jour est la Ziyâra de Arbaïn. Cette pratique est considérée, selon une tradition attribuée à l'Imam Hasan al-Askarî (a), un des signes de Mu'min (le vrai chiite dans).

Selon une tradition attribuée à l'Imam Hasan al-Askarî (a) attribué à l’Imam al-Askarî (a), la visite de la tombe del’Imam al-Husayn (a) durant l’Arba'în est considérée comme une preuve de fidélité.

Voici le contenu de hadith :

Les signes de Mu'min (vrai chiite) sont cinq:

  1. de faire 51 rak'ats de prière par jour (24 heure). C'est à dire qu'en plus des 17 rak'ats de prières obligatoires journalières, il effectue aussi 34 rak'atsde nâfila (prière conseillée et non obligatoire),
  2. d'effectuer la Zîyâra d'Arba'ïn,
  3. de mettre une bague dans sa main droite,
  4. de mettre son front sur la terre lors de sa prosternation (pour plus de précision voir Turbat de prière)
  5. de prononcer le «بسم اللّه الرّحمن الرّحيم» à voix haute (lors de ses prières) [1].

 

 La grande marche/procession des croyants qui essaient de se présenter le jour de l’Arba'în à Karbala est l’une des plus importantes cérémonies de deuil auxquelles participent des fidèles du monde entier. Cette marche/procession est en quelque sorte l’application du hadith cité ci-dessus.

La recommandation de la visite de la tombe de l’Imam al-Husayn (a)pendant l’Arba'ïn a fait que des chiites, notamment ceux installés en Irak se dirigent chaque année de différents coins de l’Irak en direction de Karbala. Cette marche effectuée en général à pieds est l’une des plus grandes manifestations et processions religieuses musulmanes à travers le monde.

La procession durant les années récentes

Quant à la période contemporaine, il est important de savoir qu'à l'époque de Saddam Hussein, toute sorte de commémoration et cérémonie de deuil était interdite. Ainsi ce fut pour la première fois, en 2003, que les chiites ont pu effectuer leur marche vers Karbala. La première année après la chute de Saddam, seulement 2-3 millions de personnes y ont participé. Mais depuis, le nombre des participants augmentent très visiblement, chaque année.

En 2013 (1392 h.s.-1435 H.L.) selon certains rapports, autour de 15 millions de personnes, toutes nationalités confondues, avaient participé à cette procession et en 2017 presque 20 millions croyant ont participé à cette marche pacifique, spirituelle d’Arabain !

Il faut préciser que la plupart de ces pèlerins sont des Irakiens, mais il y a aussi ceux qui y viennent d'autres pays. En 2013 par example, 1 300 000 pèlerins y étaient allés d'autres pays.

L’Imam al-Hussein (Psl) aimait Dieu comme personne ne L’a aimé. Il était ouvert à Dieu comme personne ne Lui a été ouvert. Comme son père, il aimait Dieu et Son Messager et il était aimé de Dieu et de Son Messager. Il s’est dirigé vers Karbalâ’ pour donner à l’humanité une leçon qui est celle de celui qui porte un message et qui reste fidèle à son message jusqu’au martyre. 

Cette grande commémoration avec laquelle nous vivons al-Hussein (Psl) en tant qu’Imam, en tant que bien-aimé et en tant que dirigeant, continue de renouveler en nous la foi en l’Islam. Elle nous incite à le défendre et à refuser l’oppression et l’arrogance. 

Nous devons faire de la commémoration de l’Imam al-Hussein (Psl) une révolution dans l’action de l’homme pour la dignité et pour la défense de l’Islam et de tous les Musulmans

 

Read 11 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir