la Naissance du 11ème Imam du descendant de noble Prophète (sawas), l’Imam Hassan el-Askari (p), en l’an 232H, le 8 Rabia Thani

Rate this item
(0 votes)
la Naissance du 11ème Imam du descendant de noble Prophète (sawas), l’Imam Hassan el-Askari (p), en l’an 232H, le 8 Rabia Thani
Voici quelques paroles de l'Imam Al-Hassan Al-'Askari (as) :

Ne vous perdez pas dans des disputes et des discussions interminable, car cela diminuerait votre mérite ; et ne plaisantez pas trop, car cela en conduirait d'autres à ouvrir leur bouche avant vous.

Celui qui donne un conseil à son frère sans la foi de façon discrète l'aura orné, mais s'il le conseille en présence d'autrui, il l'aura humilié et dégradé.

Chaque dose a des limites. Si elle dépasse ces limites, elle devient nuisible. La générosité par exemple a des limites. Si elle les excède, elle devient extravagante. L'attention a des limites. Si ces limites sont dépassées, elle devient peur. L'économie dans les dépenses a des limite, si elle va au-delà de ces limites, elle devient mesquinerie. La bravoure a des limites, si elle les dépasse, elle devient impétuosité et témérité.

La meilleure façon de se former est la suivante : on ne doit pas aimer pour les autres ce que n'aime pas pour soi-même.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Après le martyre de l’Imam Ali al-Naqi (p) en l’an 254 de l’hégire, l’Imam Hassan(p), son fils, prit en charge le pouvoir spirituel de l’Imamat durant six années au bout desquels il fut assassiné. Il accéda à l’Imamat, après la mort de son noble père, sur Ordre divin.
Depuis l’âge de 5 ans lorsqu’il avait été convoqué avec son père à Samarra, l’Imam Hassan (p) vécut sous les plus sévères restrictions. Il habita dans un lieu appelé ‘Askar, c’est pour cette raison qu’on l’a surnommé l’Imam Al-Askari (p).
Une répression extrême sévissait à cette époque, les gouvernants abbassides étaient empêtrés dans des luttes politiques. Ils craignaient beaucoup l’existence de l’Imam Hassan (p), d’autant plus qu’ils avaient appris que le fils de ce Saint Imam se soulèverait contre l’oppression et l’injustice. Les Imams disaient souvent que leur gouvernement sera établi par Al-Mahdi, le douzième Imam, qui mettra fin à l’oppression et à l’injustice. Ils infligèrent alors à l’Imam Hassan (p) toutes sortes de tourments. Il passa la plus grande partie de sa vie en prison et beaucoup de restrictions furent imposées à sa liberté de mouvement. Malgré tout cela, il a toujours su s’acquitter des devoirs de l’Imamat avec sang-froid et dans la dignité. Il ressemblait beaucoup au Prophète par son caractère. Sa pureté, sa générosité, sa bienfaisance et sa dévotion sont reconnues de tous.

Al-Mo`tamad, le gouvernant abbasside, ayant constaté que l’Imam occupait une position élevée aux yeux de nombreuses personnes, fut rongé de jalousie. Craignant que les gens ne déclarent ouvertement leur allégeance à l’Imam, il le fit assassiner par empoisonnement le 8 du mois de Rabi’al awal en l’an 260 de l’hégire. L’Imam Hassan (p) fut enterré à côté de son père à la ville de Samarra.
Malgré toutes les perquisitions du pouvoir abbasside, l’Imam Hassan (p) laissa un héritier, l’Imam Al Mahdi (p), que Dieu facilite son apparition, pour prendre en charge la plus grande mission de l’histoire: remplir le monde d’équité et de justice.12
Read 48 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir