NUL N'EST CONTRAINT

Rate this item
(0 votes)
NUL N'EST CONTRAINT

La force du faible est de toujours accuser autrui, rejeter la cause de son échec sur les autres et se cacher sous une prétendue fatalité.
Une position contre laquelle l'islam a fermement mise en garde.

Quelle facilité que de fuir ses responsabilités en accusant constamment des facteurs extérieurs d'être la cause de son malheur ! Plusieurs personnes se retrouvent ainsi prisonniers d'un cycle sans fin d'échecs et de déceptions, s'enfonçant de jour en jour dans des situations pires. Car au lieu de se remettre en cause et de tenter de se relever ils s'y plaisent et baissent les bras.

Ce comportement se vérifie encore plus sur le plan religieux : face à l'incapacité de se réformer et de parfaire son attitude certains hommes accusent le destin et s'en résigne. Ils commettent un péché ils disent c'est la volonté de DIEU, c'était déjà écrit.

Une idée satanique et deviationiste farouchement combattu par l'islam.
Le 12ème successeur et le guide de notre époque, l'imam Mohammad el Mahdi (af) a mis en garde :
Quiconque insinue qu'il est contraint de faire le péché il aura rejeté sa faute à DIEU, et aura considéré d'injuste la sanction divine. [Touhaf el-Uqul, P.461]

Un homme qui raisone de la sorte accuse directement Dieu d'injustice : Il prétend que Dieu lui fait faire des actions négatives et qu'ensuite IL le punit pour ces mêmes actions.
Quelle absurdité !

Read 273 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir