Les Quatres Naïb d'Imàm Al Mahdi

Rate this item
(0 votes)

Il y a eu quatre représentants :

Ossman bin Saîd (ar)

Mohammad bin Ossman (ar)

Houssein bin Rawh (ar)

Ali bin Mohammad Samry (ar)

Ossman bin Saîd (ar)

On dit qu'il était un serviteur du 9è Imam depuis qu'il était âgé de 11 ans, pour bénéficier de la confiance de l'Imam plus tard. Il a occupé la même position de confiance avec le 10è et 11è Imam qui avait dit à leurs Shiàs qu'après lui ils ne verraient pas le 12è Imam et qu'ils devraient obéir à Ossman. Après le Martyre du 11è Imam, Ossman s'est installé à Bagdad, et déguisé en vendeur de beurre il organise la collecte de Khoums pour l'Imam. Il a servi le 12è Imam pendant 18 mois et a reçu une lettre de l'Imam peu avant sa mort lui disant de désigner son fils Mohammad comme le représentant suivant.

Mohammad bin Ossman (ar)

Il a repris le chemin tracé par son père en se déguisant comme vendeur de beurre. Il a continué à garder secret l'existence de l'Imam sous le règne des Abassides jusqu'au début du règne d'Al Moutadid. Puis le dirigeant a commencé à chercher activement l'Imam et a fait tuer d'innombrables mo-mines ayant même une petite ressemblance avec l'Imam. Des espions ont été formés pour détruire le réseau du Khoums. L'Imam a délivré un ordre aux Shiàs de ne pas parler de lui et de ne pas montrer les mass'alàs de Khoums à autrui que s'ils sont absolument sur de leur sécurité. Comme indiqué par le 12è Imam, il a désigné Houssein bin Rawh comme le représentant suivant après son décès en 305 AH.

Houssein bin Rawh (ar)

Son kouniyya était Aboul Qassim. Sa nature sociable lui a fait gagner le respect même des ahlouls Sounnah. Il gardait secret ses activités de représentant tout en gardant de bonnes relations avec les dirigeants. C'est à lui qu'on adresse nos "Arizàs" pour être délivré à l'Imam. Il a servi avec dévouement jusqu'à sa mort en Shàbàne 326 AH, revelant la désignation de Ali bin Mohammad Samry après lui.

Ali bin Mohammad Samry (ar)

Il n'a servi que trois ans seulement. Une semaine avant sa mort, il a reçu une lettre de l'Imam lui disant sa future mort et qu'il n'y aurait plus de représentants désignés après lui et que l'Imam allait entrer maintenant en ghaybat-é-koubra (occultation majeure). L'Imam réapparaîtra ensuite par la volonté d'Allah. Ali bin Mohammad Samry est mort le 15 Shàbane 329 AH.

Read 1023 times

Ajouter un commentaire


Security code
Rafraîchir