Quel est le point de vue des chiites sur les Sahâba, les compagnons du Prophète (sawas)?

Rate this item
(0 votes)
Quel est le point de vue des chiites sur les Sahâba, les compagnons du Prophète (sawas)?

Du point de vue chiite, Les Compagnons, les gens qui ont eu l’honneur de rencontrer et d’accompagner le Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille– se divisent en plusieurs groupes. Avant de développer cette idée, il est opportun de définir de façon précise le terme "sahâbâ".

Nous donnons ici quelques définitions différentes de l'expression «compagnon du Prophète» –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille–:

1- Sa‘îd ibn Mosayyib a dit: «Un compagnon (sahâba) est une personne qui était avec le Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille– pendant un ou deux ans et qui a guerroyé en sa compagnie lors d’une ou deux batailles».1

2- Wâqidî a dit: «Les savants ont déclaré que ceux qui ont vu le Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille–, ont réfléchi sur la religion et ont adhéré à l’islam sont, pour nous, des compagnons du Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille–, même si cette rencontre n’a duré qu’une heure».2

3- Mohammad ibn Ismâ‘îl Bokhârî a apporté: «Tout musulman ayant été en compagnie du Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille– ou l’ayant aperçu, est considéré comme un compagnon».3

4- Ahmad ibn Hanbal a dit: «Quiconque a été en compagnie du Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille– durant un mois, un jour, une heure ou l'a simplement aperçu, fait partie des compagnons».4

Chez les savants sunnites, «la droiture des compagnons» est reconnue comme un principe incontestable. Quiconque est reconnu comme compagnon du Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille– est considéré comme juste!5

A la lumière des versets du Coran, nous analyserons cette hypothèse et présenterons le point de vue des chiites qui émane de la logique de la Révélation:

L’Histoire a retenu le nom de plus de douze mille compagnons du Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille– parmi lesquels il existe toutes sortes de figures.

Sans aucun doute, la compagnie du Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille– est un grand honneur et ceux qui ont eu cet honneur sont respectés par la communauté musulmane car ils furent des pionniers et firent flotter le drapeau glorieux de l’Islam.

Le Noble Coran loue ces premiers partisans de l’islam:

﴿ لا يَسْتَوِيْ مِنْكُمْ مَنْ اَنْفَقَ مِنْ قَبْلِ الفَتْحِ وَقاتَلَ اُولْئِكَ اَعْظَمُ دَرَجَةً مِنَ الَّذِيْنَ اَنْفَقُوا مِنْ بَعدُ وَقاتَلُوا ﴾

«Vous n’êtes pas tous semblables: il y en a parmi vous qui ont combattu avant la victoire, alors que d’autres ont attendu, pour offrir leurs biens et s’engager dans le combat, que la victoire ait été remportée. Les premiers seront élevés de plusieurs degrés au-dessus des autres».6

Cependant, il faut reconnaître que la compagnie du Prophète de Dieu –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille– n'était pas toujours pour eux une occasion de métamorphose, les préservant jusqu’à la fin de leur vie et les mettant automatiquement au rang des justes.

Afin de clarifier cette question, il est nécessaire, avant tout, de nous référer au Coran sur lequel tous les musulmans du monde sont d'accord.

Les «compagnons» du point de vue du Coran

Dans le message de la Révélation, ceux qui ont eu l'honneur de vivre en compagnie du Noble Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille– et ont bénéficié de sa présence, constituent deux groupes:

Les premier groupe

Le premier groupe est celui de ceux dont les versets éternels du Coran font l’éloge et que le Coran présente comme les fondateurs de la grandeur de l’islam. Nous rappelons certains versets du Livre divin qui concernent ce groupe de compagnons:

1- Les pionniers

﴿وَالسّابِقُونَ الْأَوَّلُونَ مِنَ الْمُهاجِرِيْنَ وَالْأَنْصارِ وَالَّذِيْنَ اتَّبَعُوهُمْ بِاِحْسانٍ رَضِيَ اللهُ عَنْهُمْ وَرَضُوا عَنْهُ وَأعَدَّلَهُمْ جَنَّاتٍ تَجْرِيْ مِنْ تَحْتَها الْأَنْهارُ خالِدِيْنَ فِيْها أبَداً ذَلِكَ الْفَوْزُ العَظِيْمُ﴾

«Quant à ceux qui sont venus les premiers parmi les émigrés et les auxiliaires du Prophète et ceux qui les ont suivis dans le bien: Dieu est satisfait d’eux et ils sont satisfaits de Lui». 7

2- Ceux qui conclurent le pact sous l’arbre

﴿ لَقَدْ رَضِيَ اللَّهُ عَنِ الْمُؤْمِنِينَ إِذْ يُبَايِعُونَكَ تَحْتَ الشَّجَرَةِ فَعَلِمَ مَا فِي قُلُوبِهِمْ فَأَنْزَلَ السَّكِينَةَ عَلَيْهِمْ وَأَثَابَهُمْ فَتْحًا قَرِيبًا ﴾

«Dieu était satisfait des croyants quand ils te prêtèrent serment sous l’Arbre. Il connaissait le contenu de leur cœur. Il a fait descendre sur eux la Sakina. Il les a récompensés par une prompte victoire». 8

3- Les émigrants

﴿ لِلْفُقَرَاءِ الْمُهَاجِرِينَ الَّذِينَ أُخْرِجُوا مِنْ دِيارِهِمْ وَأَمْوَالِهِمْ يَبْتَغُونَ فَضْلًا مِنَ اللَّهِ وَرِضْوَانًا وَيَنْصُرُونَ اللَّهَ وَرَسُولَهُ أُولَئِكَ هُمُ الصَّادِقُونَ ﴾

«Le butin est destiné aux émigrés qui sont pauvres, qui ont été expulsés de leurs maisons et privés de leurs biens tandis qu’ils recherchaient une faveur de Dieu et Sa satisfaction et qu’ils portaient secours à Dieu et à Son Prophète, ceux-là sont les véridiques!» 9

4- Les compagnons de guerre

﴿ مُحَمَّدٌ رَسُولُ اللَّهِ وَالَّذِينَ مَعَهُ أَشِدَّاءُ عَلَى الْكُفَّارِ رُحَمَاءُ بَيْنَهُمْ تَرَاهُمْ رُكَّعًا سُجَّدًا يَبْتَغُونَ فَضْلًا مِنَ اللَّهِ وَرِضْوَانًا سِيمَاهُمْ فِي وُجُوهِهِمْ مِنْ أَثَرِ السُّجُودِ ﴾

«Mohammad est le Prophète de Dieu. Ses compagnons sont durs envers les impies, bons et compatissants entre eux. Tu les vois, inclinés, prosternés, recherchant la grâce de Dieu et Sa satisfaction. On les reconnaît aux traces de prosternations qu'ils ont au front». 10

Le deuxieme groupe

L’autre groupe de ceux qui ont connu le Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille– étaient des gens à deux visages et au cœur malade, dont le Coran dévoile la nature et avertit le Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille–.

Nous rappelons ici quelques exemples de versets relatifs à ce groupe:

1- Les hypocrites démasqués

﴿ إِذَا جَاءَكَ الْمُنَافِقُونَ قَالُوا نَشْهَدُ إِنَّكَ لَرَسُولُ اللَّهِ وَاللَّهُ يَعْلَمُ إِنَّكَ لَرَسُولُهُ وَاللَّهُ يَشْهَدُ إِنَّ الْمُنَافِقِينَ لَكَاذِبُونَ﴾

«Quand les hypocrites viennent à toi, ils disent: «Nous attestons que tu es le Prophète de Dieu!» Dieu sait que tu es Son Prophète, et Dieu atteste que les hypocrites sont des menteurs». 11

2- Les hypocrites cachés

﴿ وَمِمَّنْ حَوْلَكُمْ مِنَ الْأَعْرَابِ مُنَافِقُونَ وَمِنْ أَهْلِ الْمَدِينَةِ مَرَدُوا عَلَى النِّفَاقِ لا تَعْلَمُهُمْ نَحْنُ نَعْلَمُهُمْ﴾

«Parmi les Bédouins qui vous entourent et parmi les habitants de Médine, il y a des hypocrites obstinés. Tu ne les connais pas; Nous, Nous les connaissons…».12

3- Les gens au cœur malade

﴿ وَإِذْ يَقُولُ الْمُنَافِقُونَ وَالَّذِينَ فِي قُلُوبِهِمْ مَرَضٌ مَا وَعَدَنَا اللَّهُ وَرَسُولُهُ إِلَّا غُرُورًا﴾

«Quand les hypocrites et ceux dont les cœurs sont malades disaient: «Dieu et son Prophète ne nous ont fait des promesses que pour nous tromper…».13

4- Les pécheurs

﴿ وَآَخَرُونَ اعْتَرَفُوا بِذُنُوبِهِمْ خَلَطُوا عَمَلًا صَالِحًا وَآَخَرَ سَيِّئًا عَسَى اللَّهُ أَنْ يَتُوبَ عَلَيْهِمْ إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَحِيمٌ﴾

«D’autres ont reconnu leurs péchés; ils ont mêlé une bonne action à une autre mauvaise. Il se peut que Dieu revienne vers eux. Dieu est Celui qui pardonne, Il est miséricordieux». 14

En plus des versets Coraniques, de nombreux hadith nous sont parvenus du Noble Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille– blâmant certains «compagnons». Nous en donnons deux exemples:

1- Abû Hâzim rapporte de Sahl ibn Sa‘d: «Le Prophète(p) a dit:

﴿ أنا فرطكم على الحوض من ورد شرب ومن شرب لم يظمأ ابداً وليردنّ عليّ أقوامٌ أعرفهم ويعرفونني ثمّ يحال بيني وبينهم ﴾

«Je vous envoie à une fontaine, celui qui la rejoint et s’y désaltère, n’aura plus soif pour l’éternité, et il y a des gens qui me rejoignent et que je connais alors qu’eux aussi me connaissent, pourtant une séparation se produira entre eux et moi».

Abû Hâzim a dit: «Alors que je lisais ce Hadith, No’mân ibn Abî Ayyâch m'a demandé si j'avais entendu la même chose de Sahl?» J’ai répondu que oui. Il a poursuivi: «Je certifie que Abû Sa‘îd Al-Khidrî ajoutait ceci à ce Hadith:

Le Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille– a dit:

﴿اِنَّهُمْ مِنِّي فيقال انّك لاتدري ما أحدثوا بعدك فأقول سحقاً سحقاً لمن بدَّل بعدي﴾

«Ceux-là sont de moi». Puis on dira: «Est-ce que tu ne sais pas ce qu’ils feront après toi?» Alors il dit: «Malheur, malheur à celui qui après moi, transformera (les lois)!»15

Les phrases: «que je connais alors qu’eux aussi me connaissent» et «celui qui après moi transformera les lois», concernent obligatoirement les compagnons du Prophète(p), qui l’accompagnaient. Ce Hadith a été rapporté également par Bokhârî et Moslim.

2- Bokhârî et Moslim ont rapporté du Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille–:

﴿يرد عليَّ يوم القيامة رهطٌ من اصحابى – أو قال من أمّتي – فيحلؤون عن الحوض فأقول يا ربّ أصحابى فيقول انّه لاعلم لك بما أحدثوا بعدك اِنّهم اِرتدّوا على أدبارهم القهقرى﴾

«Au Jour de la Résurrection, un groupe de mes compagnons – ou de ma communauté – me rejoindra, puis sera éloigné de la fontaine (de Kawthar), alors je dirai: «Seigneur, ceux-là font partie des miens», et Dieu dira: «Tu ne sais pas ce qu’ils ont fait après toi, ils sont retournés à leur état antérieur (celui de l’époque de l’ignorance…)».16

Conclusion

A partir des versets du Coran et de la Tradition du Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille– il est clair que les compagnons et les gens qui ont vécu en compagnie du Prophète n’étaient pas tous au même niveau de vertu, ni de la même nature. Une partie d’entre eux était des gens transformés et illuminés par cette compagnie, de la plus grande dignité et dont les précieux services ont renforcé l'Islam à ses débuts.

L’autre partie était constituée d'hypocrites au cœur malade et de pécheurs.17

Voilà l’avis des chiites à propos des compagnons du Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille–, en fonction du Livre de Dieu et de la Sunna.

 

  • 1. Osd ol-Ghâbah, Vol.1, p.11 et 12. Édition égyptienne.
  • 2. Osd ol-Ghâbah, Vol.1, p.11 et 12. Édition égyptienne.
  • 3. Idem.
  • 4. Idem.
  • 5. Al-Istî‘âb fî asmâ’ al-Asahâb, Vol.1, p.2, en marge de «Al-Asâbah». Osd ol-Ghâbah, Vol.1, p.3, rapporté de Ibn Athîr.
  • 6. Sourate «Hadîd» 57:10.
  • 7. Sourate «Tawbah» 9:100.
  • 8. Sourate «Fath» 48:18.
  • 9. Sourate «Hachr»59:8.
  • 10. Sourate «Fath» 48:29.
  • 11. Sourate «Monâfiqûn» 63:1.
  • 12. Sourate «Tawbah» 9:101.
  • 13. Sourate «Ahzâb» 33:12.
  • 14. – Sourate «Tawbah» 9:102.
  • 15. – Djâmi‘ al-Ossûl (Ibn Athîr), Vol.11, Livre de l’arrivée des hommes à la fontaine, p.120, hadith n°7972.
  • 16. – Djâmi‘ al-Ossûl, Vol.11, p.120, hadith n°7973.
  • 17. Pour plus de détails, se référer au commentaire de la sourate «Monâfiqûn» (les hypocrites).
Read 20 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir