Quelles sont les raisons des différentes façons de faire les ablutions ?

Rate this item
(0 votes)
Quelles sont les raisons des différentes façons de faire les ablutions ?

Question : Bien que le prophète de l’islam soit un modèle pour tous les musulmans, et qu’il ait déclaré : "صَلُّوا كما رأيتمونى اُصلّي" c’est-à-dire « Priez comme vous m’avez vu prier », il existe des différences dans la façon de faire les ablutions avant les prières. Quelles sont les raisons de ces différences et pourquoi les chiites prennent-ils le mot "الي" (vers) pour "مع" (avec) dans le verset sur les ablutions ?

Réponse : Il n’y a aucun doute qu’à l’époque du prophète (as), les musulmans faisaient les ablutions et les prières de la même façon que lui.

Certaines revayats disent que les divergences sont apparues à l’époque d’Uthman, le troisième calife, qui aurait rassemblé certains compagnons et fait les ablutions devant eux, comme le font actuellement les sunnites, c’est-à-dire en se lavant les pieds au lieu de passer la main sur le dessus des pieds successivement, déclarant qu’il avait vu le prophète faire ainsi les ablutions.

Talah bin Abdullah, Abdullah ibn Mas'oud, Muhammad ben Abibakr et d’autres, s’indignèrent et l’accusèrent d’inventions en religion, mais cela n’eut pas de résultats comme ce fut aussi le cas dans les autres inventions qu’il fit d’ailleurs.

Les narrations à ce sujet, ont été rapportées de façons différentes. Les sunnites déclarant que le prophète (as) faisait les prières comme eux, plaçait sa main droite sur sa main gauche et disait : « Amen » après la lecture de la sourate Hamd, alors que les revayats chiites disent que le prophète (as) faisait les ablutions et priait comme le font actuellement les chiites.

Le verset 6 de la sourate Maidah sur les ablutions, présente les obligations lors des ablutions et dit ceci : «

يَاأَيُّهَا الَّذِين‌َ ءَامَنُوَّاْ إِذَا قُمْتُم‌ْ إِلَى الصَّلَوَة‌ِ فَاغْسِلُواْ وُجُوهَكُم‌ْ وَأَيْدِيَكُم‌ْ إِلَى الْمَرَافِق‌ِ وَامْسَحُواْ بِرُءُوسِكُم‌ْ وَأَرْجُلَكُم‌ْ إِلَى الْكَعْبَيْن‌ِ

 

Ô les croyants ! Lorsque vous vous levez pour la Salat, lavez vos visages et vos mains jusqu'aux coudes ; passez les mains mouillées sur vos têtes et vos pieds jusqu'aux chevilles ( au-dessus du pied droit puis du pied gauche).

1- Le lavage du visage : les limites et la façon de laver le visage ne sont pas précisées dans le verset, mais selon des hadiths fiables et reconnus comme authentiques, il s’agit pour la hauteur, depuis la naissance des cheveux jusqu’au menton, et pour la largeur, de la distance entre le pouce et le majeur, la main ouverte. (Wasā'il al-Shīʿa du cheikh al-Hur al-Ameli vol 1 p 403)

2- Le lavage des mains et des avants bras : Le verset dit qu’il faut laver les bras jusqu’au coude (الى المرافق), sans préciser que ce lavage doit se faire de haut en bas, ou de bas en haut. Cependant cette question a été précisée dans les revayats des Ahl-ul-Bayt

(as) comme un lavage à partir du coude vers les doigts. (Wasā'il al-Shīʿa du cheikh al-Hur al-Ameli vol 1 p 405 et partie 19 sur les ablutions)

Dans ce sens, nous voyons que les chiites n’ont pas interpréter le mot "الي" par "مع" mais l’ont compris comme l’expression de la limite (jusqu’au coude) et non comme la façon d’effectuer le lavage.

3- Le frottement sur la tête : "و امسحوا بروؤسكم". D’après les revayats et les explications des spécialistes du lexique, la lettre "ب" évoque une partie du sommet de la tête qui a été définie dans les revayats, comme un quart du dessus de la tête. (Wasā'il al-Shīʿa du cheikh al-Hur al-Ameli vol 1 p 410)

4- Le frottement sur les deux pieds : "و امسحوا بروؤسكم و ارجلكم إلى الكعبين" l’emplacement du frottement des deux pieds, juxtaposé au frottement de la tête, montre que dans les deux cas, il s’agit de passer la main sur la tête et les pieds.

Le mot « كعب » signifie la proéminence au-dessus des pieds, au niveau de l’articulation de l’os de la jambe et du pied.

Par conséquent, il est clair que le prophète (as) faisait les ablutions et la prière comme le font les chiites aujourd’hui, étant donné que les Saints Imams (as) qui sont les descendants du prophète (as) sont les mieux placés pour présenter les habitudes et les règles du prophète (as), et ce qui a été transmis de leur part montre la justesse des règles suivies et enseignées par les religieux chiites qui se sont inspirés dans leurs fatwas, des enseignements des Imams (as) qui eux, respectaient scrupuleusement les enseignements du prophète (as) .

Abū Jahm Bukayr qui a rapporté 125 hadiths de l’Imam Sadjad (as) et Zurarah ibn A'yan, compagnon célèbre de l'Imam Bagher (as), de l'Imam Sadegh (as) et de l'Imam Kazem (as), ont interrogé l’Imam Bagher (as) sur le prophète (as) et sa façon de faire les ablutions. L’Imam (as) a demandé qu’on lui apporte de l’eau, puis il a mis sa main droite dans l’eau et a pris de l’eau dans la paume de sa main qu’il a versée sur son visage et a lavé son visage, ensuite, il a mis sa main gauche dans l’eau et a versé l’eau sur son coude droit vers le bas, et a lavé son avant-bras droit et sa main droite avec cette eau en passant sa main de haut en bas sans jamais faire le contraire, puis il a lavé son avant-bras gauche et sa main gauche de la même façon, avec l’eau prise dans sa main droite….(Furu al Kafi vol 3 p 25-26 hadith 4)

Etant donné que les Imams (as) dans leurs paroles et leurs actes, ont montré la façon correcte de faire les ablutions, il est nécessaire que les croyants suivent ces directives et agissent comme l’ont ordonné le prophète (as) et les Saints Imams (as).

Read 38 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir