Al-Asad: la lutte contre le terrorisme renforce les liens entre l'Iran, l'Irak et la Syrie

Rate this item
(0 votes)
Le président syrien Bashar al-Asad a assuré que les relations de son pays avec l'Iran et l'Irak avaient été renforcées grâce à la lutte contre le terrorisme. Le président Bachar al-Assad a reçu aujourd’hui une délégation militaire irano-irakienne regroupant le général Mohammad Baqeri, chef d’état-major des forces armées iraniennes, le général Othman al-Ghanimi, chef d’état-major de l’armée irakienne, et un certain nombre de commandants militaires des deux pays, en présence du général Ali Abdullah Ayoub, commandant en chef adjoint de l’armée et des forces armées, ministre de la Défense. La rencontre a porté sur les développements actuels de la situation sur le terrain en Syrie et sur les moyens de consolider la coordination entre les trois pays au profit du côté opérationnel de la lutte contre le terrorisme sur le terrain. Le président al-Assad a affirmé que la relation rassemblant la Syrie avec l’Iran et l’Irak est une relation étroite qui avait été consolidée pendant la guerre au moment où le sang des forces armées syrienne, iranienne et irakienne s’était mélangé face au terrorisme et ses mercenaires considérés comme façade des pays qui les soutiennent. « Cette rencontre est une rencontre des principes, dont notamment la dignité, qui caractérisent nos peuples et dont nous sommes fiers, et montre que la bataille, la tranchée et l’ennemi sont les mêmes pour eux», a-t-il dit. De son côté, le général Mohammad Baqeri a assuré que la lutte contre le terrorisme et la défense de la Syrie sont une défense de l’Irak et de l’Iran, vu que ce terrorisme menace tous ces pays et vise la région entière, ce qui implique de la part des pays et des peuples de la région la conjugaison de leurs efforts afin de lutter contre ce phénomène. Pour sa part, le général Othman al-Ghanimi a affirmé que l’Irak est le fond de la Syrie et vice-versa, faisant savoir que la frontière entre les deux pays n’était point un obstacle et ne le sera pas devant l’unité des deux peuples frères qui partagent l’histoire, la géographie, les coutumes, les traditions et le sort. « Les forces irakiennes poursuivent la lutte contre les terroristes à la frontière irako-syrienne en coordination avec les forces armées arabes syriennes », a-t-il dit. En outre, le président al-Assad a écouté de Baqeri, al-Ghanimi et Ayoub un aperçu exhaustif sur les résultats de leurs réunions et les décisions prises durant lesquelles, insistant sur l’importance de la poursuite de la coordination et de la coopération entre les trois pays au profit de leurs intérêts et des objectifs communs.
Read 45 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir