La DSGE et la CIA planifient des opérations sous fausse bannière

Rate this item
(0 votes)
La DSGE et la CIA planifient des opérations sous fausse bannière

Une délégation franco-néerlandaise vient de se rendre à Raqqa, ville du nord-est de la Syrie qui devrait servir de capitale à un État kurde indépendant. La délégation composée de militaires et de diplomates a rencontré des séparatistes kurdes de Syrie et apporté son plein appui à l’émergence d’un Kurdistan autonome syrien. Parallèlement à ce genre d’agissements, Raqqa est le théâtre d’une multiplication des explosions visant les Forces Démocratiques Syrienne (FDS).

Les observateurs ne sont pas dupes. Dans le jeu particulièrement trouble que mène Washington au nord de la Syrie, il cherche à trouver une justification pour la poursuite de l’occupation militaire de Raqqa. En effet, les explosions qui se produisent de temps à autre à Raqqa et visent sans exception les FDS, ne sont jamais revendiquées au point que certains chefs tribaux y voient une implication de ces mêmes FDS qui auraient agi sur l’ordre des États-Unis.

Selon ce rapport, l’objectif de ces explosions orchestrées consiste à faire croire que Daech est toujours présent dans la région et à justifier ainsi le maintien de la présence militaire des États-Unis et de l’OTAN à l’est de l’Euphrate.

 
Read 10 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir