Frontières irako-syriennes : l'armée syrienne installe ses postes frontières en connexion avec les Hachd

Rate this item
(0 votes)
Frontières irako-syriennes : l'armée syrienne installe ses postes frontières en connexion avec les Hachd

Cela fait plus de dix jours que les combattants irakiens de la Résistance, les Hachd al-Chaabi mènent une fulgurante opération anti-terroristes à al-Anbar, à Salaheddin et à Ninive. Ils le font sous le nez des Américains qui craintifs, ont choisi de mener des exercices militaires à l'est de l'Arabie saoudite, à 70 kilomètres des frontières avec l'Irak. Ce qui agace et inquiète surtout les Américains dont le gros de troupes est stationné à al-Anbar, c'est que l'opération des Hachd à laquelle participe activement l'Armée de l'air irakienne, se déroule en coordination avec l'armée syrienne qui elle, agit à Deir ez-Zor, le long de cette frontière syro-irakienne que l'Amérique veut faire la sienne, pour ainsi empêcher toute connexion entre le territoire syrien et irakien.

Et bien l'opération militaire syro-irakienne, outre la découverte et le démantèlement des dizaines de repaires, d'engins à explosifs et la capture des chefs terroristes du côté irakien, a eu un autre effet spectaculaire : le retour des postes frontières syriens. Ceci veut dire que cette frontière est désormais sous contrôle des forces armées syriennes et irakiennes, ce pour le grand malheur des Etats-Unis et de leurs supplétifs.

Un responsable de la sécurité irakien vient de confirmer la nouvelle. « Ces postes frontières sont chargés de la sécurité et de la protection des frontières et opèrent sous le commandement de la police syrienne. Il existe d'ores et déjà une coopération étroite entre ces postes de contrôle et les garde-frontières irakiens pour empêcher les terroristes de s’infiltrer sur le territoire irakien et surveiller les zones communes », a-t-il affirmé hier lundi avant d’ajouter : « L'établissement de postes de contrôle près des frontières irako-syriennes renforcera la coopération en matière de sécurité entre les deux pays pour que soit contrée toute infiltration et la circulation des résidus du groupe terroriste Daech ».

 
Read 44 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir