Guerre US/Iran: Riyad n'aurait pas été consulté par Washington

Rate this item
(0 votes)
Guerre US/Iran: Riyad n'aurait pas été consulté par Washington

Deux jours après l’assassinat en Irak du général de corps d’armée Qassem Soleimani, commandant de la Force Qods du CGRI par l’armée des États-Unis, l’Arabie saoudite chercherait à apaiser la crise déclenchée dans la région. Les dirigeants saoudiens n’ont pas été consultés par Washington au sujet de la frappe de drone qui a ciblé le général iranien, a prétendu ce dimanche une autorité du royaume qui a requis l’anonymat, selon l’AFP.

« À la lumière des évolutions rapides qui se produisent dans la région, Riyad met l’accent sur l’importance de la retenue afin de contenir toute escalade qui pourrait conduire à de graves conséquences », a ajouté le responsable.

Le ministère saoudien des Affaires étrangères a fait écho à cet appel à la retenue ce week-end et le roi Salmane a souligné la nécessité de prendre les mesures adéquates pour apaiser les tensions, lors d’un appel téléphonique samedi avec le président irakien Barham Saleh.

Read 45 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir