Comment le nouveau commandant de la Force Qods a surpris USA/Israël?

Rate this item
(0 votes)
Comment le nouveau commandant de la Force Qods a surpris USA/Israël?

L'assassinat du haut commandant Soleimani le 3 janvier à Bagdad aurait dû non seulement faciliter la liquidation de la Palestine à la faveur du Deal du siècle, mais encore préparer le terrain à l'expulsion de la Russie de la Syrie. Tout le monde sait que sans la visite du défunt général en Russie en 2015, le président Poutine n'aurait pas décidé d'engager militairement son pays en Syrie. En planifiant l'assassinat du général Soleimani, les Américains avaient donc à la fois visé à "sécuriser" Israël sur le front Sud, en faisant de la Palestine une enclave soumise à Tel-Aviv, mais aussi à l'immuniser sur le front Nord puisque la Russie sans la Résistance aurait tôt ou tard fini par quitter la Syrie. À Idlib et à Alep, ce sont donc des pans entiers de cette énième fausse illusion US/Israël qui viennent de s'écrouler.

Read 156 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir