Deal du siècle: les sionistes sont divisés

Rate this item
(0 votes)
Deal du siècle: les sionistes sont divisés

Les sionistes se félicitent du « Deal du siècle », et ce, alors que de leur propre aveu, ils sont divisés sur l’application de ses clauses.

Le journal israélien Yediot Aharonot a écrit que la décision du Premier ministre israélien d’annuler une réunion qui devrait avoir lieu dimanche en vue de faire annexer à Israël la vallée du Jourdain et les colonies sionistes instaurées en Cisjordanie, conformément au « Deal du siècle », avait fait polémique entre ceux qui sont pour les annexions en question et ceux qui veulent que cette affaire soit reportée à la tenue des élections parlementaires.

Entre temps, l’ambassadeur des États-Unis à Tel-Aviv tente de pousser les dirigeants israéliens à l’annexion d’urgence de ces régions en moins d’une semaine après l’annonce du « Deal du siècle ». D’autre part, le conseiller et le gendre de Trump, Jared Kushner a annoncé que cette décision serait reportée à l’après les élections législatives.

Netanyahu espérait pouvoir créer une grande évolution dans les urnes par le biais de l’annexion immédiate de ces zones et réduire le nombre d’opposants à la droite qui ont versé de l’eau froide sur le « Deal du siècle » et ses conséquences.

D’après Yediot Aharonot, il semble que l’armée israélienne ait été surprise ; les informations révélées par les agences de sécurité à Tel-Aviv montrent qu’à peine quelques heures avant l’annonce des détails du « Deal du siècle », l’armée israélienne en avait été informée ; c’est pourquoi elle n’est pas prête à faire face à ses retombées. L’intensification des affrontements d’envergure avec les Palestiniens en Cisjordanie pourrait être l’une des plus importantes préoccupations de l’armée israélienne. De même, il paraît que les milieux sécuritaires de haut rang israélien ne sont pas satisfaits de l’annexion de la vallée du Jourdain à Israël, en raison des effets qu’elle aura sur les relations de Tel-Aviv avec Amman (Jordanie). Cela pourrait être l’une des raisons du refus de l’annexion immédiate de cette région aux territoires occupés.    

Read 36 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir